Changer d'édition

Pas de restriction autour du paiement en cash
Économie 12.09.2019

Pas de restriction autour du paiement en cash

Le gouvernement ne prendra pas de mesures visant à fixer des limites supplémentaires aux transactions en argent liquide.

Pas de restriction autour du paiement en cash

Le gouvernement ne prendra pas de mesures visant à fixer des limites supplémentaires aux transactions en argent liquide.
Photo: Shutterstock
Économie 12.09.2019

Pas de restriction autour du paiement en cash

Sur la même ligne que la Commission européenne, le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) a indiqué que l'instauration de nouvelles limites aux transactions en argent liquide n'était pas à l'ordre du jour au Luxembourg.

(DH) - Alors que la police a été saisie de 30 plaintes pour fausse monnaie pour les six premiers mois de l'année, la question du paiement en cash est revenue sur le devant de la scène. En réponse à une interpellation d'Alex Bodry (LSAP), le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) a indiqué que le gouvernement a choisi d'adopter la même ligne que la Commission européenne.

Ainsi, l'institution a dernièrement précisé qu'elle «n’avait pas l’intention de proposer le plafonnement des paiements en espèces» étant donné que des restrictions en la matière «ne remédieraient pas de manière significative au problème du financement du terrorisme». La Commission préfère porter ses efforts sur le système d'information Schengen ou le système ECRIS (European criminal records information system).

Pour l'heure, en Europe, les positions concernant les possibilités de paiement en cash restent assez diverses.


A l'image de l'Autriche, qui envisage même de faire du paiement en espèces un droit constitutionnel, le Luxembourg ne plafonnera donc pas les achats en cash. Au contraire, la limite des achats en liquide est fixée à 3.000 euros en Italie et en Belgique, 2.500 euros en Espagne, 1.500 euros en Grèce et 1.000 euros en France ou au Portugal. 

Toutefois, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment, le Grand-Duché soumet déjà l'ensemble des commerçants, les personnes physiques ou morales, qui acceptent des paiements en espèces pour un montant de 10.000 euros et plus, à un certain nombre d'obligations, notamment l’identification du client. 


L'Autriche veut rester une terre de cash
Le paiement en espèces fait de la résistance dans une des économies les plus prospères d'Europe. Le pays envisage même d'en faire un droit constitutionnel.



Sur le même sujet

La liste noire anti-blanchiment incluant Ryad est enterrée
Les 28 membres de l'Union européenne ont enterré mercredi une liste noire contre le blanchiment de capitaux, qui incluait l'Arabie saoudite, après des pressions de Washington et de Ryad. Une décision fustigée par l'ONG Transparency International.