Changer d'édition

Onze agences de moins pour la Spuerkeess
Économie 13.02.2020 Cet article est archivé

Onze agences de moins pour la Spuerkeess

Digitalisation oblige, la fréquentation de certaines agences chute d'où leur fermeture.

Onze agences de moins pour la Spuerkeess

Digitalisation oblige, la fréquentation de certaines agences chute d'où leur fermeture.
Photo : Marc Wilwert
Économie 13.02.2020 Cet article est archivé

Onze agences de moins pour la Spuerkeess

La Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat a annoncé une réorganisation qui, au 27 mars prochain, se traduira par une vaste réorganisation de son réseau. Ainsi, le nombre d'agences devrait-il se réduire à 54 pour l'ensemble du Luxembourg.

Spuerkeess a décidé de fusionner plusieurs de ses agences bureaux.C'est ainsi que la Banque et Caisse d'épargne de l'Etat a annoncé la fin de ses agences de Bridel, Colmar-Berg, Esch-Lallange, Hosingen, Larochette, Pommerloch, Réiserbann, Wasserbillig, Rumelange et Belle-Etoile à Bartringen. Dans la foulée, le groupe envisage aussi dans l'année de délocaliser sa succursale de Rodange avec sa voisine de Pétange. 

Ces modifications, à venir d'ici la fin du premier trimestre 2020, auront été précédées par l'ouverture d'un point de contact au nouveau centre commercial Cloche d'Or à Luxembourg. Sachant aussi que le centre commercial Opkorn de Differdange se verra lui aussi doté d'une agence. Celle-ci devant rassembler les actuels services de Differdange et Niederkorn.


11.02.13 RBC Investors,Bil,Esch/Belval,Foto:Gerry Huberty
200 salariés de RBC Luxembourg touchés par le plan social
Alors que la banque canadienne avait annoncé le licenciement de plus de 300 personnes, les négociations entre la direction et les syndicats ont permis de réduire ce chiffre à 201, indiquent mardi les syndicats.

Ce choix de stratégie n'entraînera pas de licenciements, assure la direction de la Spuerkeess. Les 38 employés travaillant actuellement dans les agences concernées devraient ainsi tous être répartis dans d'autres succursales. En 2019, l'établissement bancaire avait indiqué que les opérations manuelles effectuées à ses comptoirs avaient chuté d'environ 60% ces cinq dernières années. Digitalisation oblige.

Malgré ces mesures, l'entreprise continue d'avoir le réseau d'agences le plus dense du pays. «Nous investissons cinq à six millions d'euros par an dans nos succursales", rappelle la directrice générale de la BCEE, Françoise Thoma.


Sur le même sujet

Le Credit Suisse se sépare de son directeur
La banque a annoncé, vendredi, la démission de Tidjane Thiam, éclaboussé par le scandale déclenché par des opérations d'espionnage visant d'anciens cadres dirigeants et l'organisation Greenpeace.
19.8.2018 Luxembourg, ville, Kirchberg, Credit Suisse, Bank, Banken, Bankwesen, banque, banques, Wirtschaft, économie, Geld, Sozialplan, Bankensystem, Arbeitsplätze in Gefahr,  photo Anouk Antony
BNP Paribas reste dans le vert
Le groupe bancaire français, qui affiche des résultats en hausse de 4,7%, justifie sa performance «par une dynamique commerciale forte, et par les effets de sa transformation».
La filiale du groupe au Grand-Duché déclare une hausse annuelle de 10,6% de ses crédits, avec un revenu de 10,9 milliards d’euros.
L'ABBL à la recherche de la bonne stratégie
L'Association des banques et banquiers du Luxembourg sort d'une tourmente dans laquelle elle a dû changer de responsable. Serge de Cillia a été remplacé par Yves Maas, mais ce choix n'est que temporaire assure l'intéressé.
Wirtschaft, Interview mit ABBL-Interims-Präsident Yves Maas, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Un intérêt commun pour la Place d'attirer les meilleurs»
Alors que le secteur financier reste le principal pilier de l'économie, la question de son attractivité reste au centre des discussions. Pour l'Aleba, principal syndicat de la Place, la nouvelle convention collective doit garantir cette situation, même si «certaines ambiguïtés» demeurent.
Wort.fr, interview de  Roberto Mendolia, Aleba Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Une année sous le signe de la volatilité des marchés
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité en 2020. L'économie devrait poursuivre son expansion, mais les investisseurs devront «envisager des approches alternatives pour réaliser des performances durables dans un contexte de faibles rendements.»
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité des marchés en 2020