Changer d'édition

Nouvelle convention collective à venir pour la Place
Économie 09.11.2020

Nouvelle convention collective à venir pour la Place

Nouvelle convention collective à venir pour la Place

Photo: Gerry Huberty
Économie 09.11.2020

Nouvelle convention collective à venir pour la Place

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
L'Association luxembourgeoise des banques et banquiers Luxembourg (ABBL) et l'Association des compagnies d'assurance et de réassurance (ACA) ont annoncé lundi soir avoir trouvé un accord de principe avec l'Aleba pour une convention collective pour les années 2021-2023.

Alors même que les négociations pour une nouvelle convention collective n'ont pas commencé, représentants du patronat et du syndicat  possédant la représentativité sectorielle ont convenu d'accords qui «tiennent compte du climat économique actuel». 

A savoir:

  • Secteur bancaire: les parties ont convenu de renoncer à une augmentation de salaire en 2021 tout en maintenant une enveloppe de 1 % par année pour 2022 et 2023. 
  • Secteur de l'assurance: les parties se sont engagées à maintenir une prime de conjoncture identique à celle de 2020 pour les années 2021, 2022 et 2023. La prime extraordinaire pour les employés du secteur sera également conservée. 
  • L'investissement dans le développement des compétences et l'employabilité reste une priorité élevée pour l'ABBL et l'ACA, c'est pourquoi les conditions globales de formation prévues dans les accords sont maintenues en ce compris en 2021 la valorisation de l'acquisition des compétences pour les salariés qui rejoignent le secteur bancaire.

Wort.fr, interview de  Roberto Mendolia, Aleba Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Un intérêt commun pour la Place d'attirer les meilleurs»
Alors que le secteur financier reste le principal pilier de l'économie, la question de son attractivité reste au centre des discussions. Pour l'Aleba, principal syndicat de la Place, la nouvelle convention collective doit garantir cette situation, même si «certaines ambiguïtés» demeurent.

À la demande de l'Aleba, les accords seront modifiés pour clarifier les droits des salariés de plus de 50 ans et harmoniser ainsi son application dans l'ensemble du secteur financier. Les deux associations rappellent que toutes les autres dispositions de l’actuelle convention restent inchangées. Elles estiment que les mesures «apporteront stabilité et confort aux salariés et aux employeurs dans l'environnement actuel».

L'Aleba, de son côté, souligne que les accords ont pour objectif de «sécuriser et stabiliser, dès à présent et pour les trois prochaines années, tous les salariés du secteur financier, tout en continuant à mettre l'accent sur l'employabilité, la formation et le développement des compétences».

Le syndicat rappelle aussi que toutes les autres dispositions des CCT 2018-2020 sont maintenues, et notamment en termes de préavis, de système et principes de rémunération, de 13e mois, de rémunération des heures supplémentaires, de congé annuel et de jours de repos, de congé extraordinaire ou encore d'accès à la formation. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Aleba «craint d'autres plans sociaux» sur la Place
Ayant obtenu «des conditions de départ acceptables» chez Kneip, le principal syndicat du secteur financier ne cache pas, mercredi, son pessimisme pour les mois à venir. «Des entreprises réfléchissent à sabrer dans leurs coûts», avance le président, Robert Mendolia.
WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg , Arendt,.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
2019 marque la fin d'un cycle pour la Place
A l'heure des bilans annuels, le «Luxemburger Wort» s'est prêté au jeu de la compilation de données des acteurs du secteur bancaire. Un classement des banques qui démontre les transformations en cours au sein du principal pilier de l'économie luxembourgeoise, avant même l'impact du covid-19.
WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg , Arendt,.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le 26e jour de congé sur la Place fait toujours débat
Le conflit qui oppose syndicats du secteur bancaire et représentants du patronat sur l'application d'un nouveau jour de congé reste d'actualité malgré la tenue, mardi, d'une réunion spécifique. Les syndicats prévoient d'ores et déjà «une série de mesures».
Finanzplatz Luxemburg. Banken, Bänker Boulevard Royal. Foto: Guy Wolff
"S'adapter aux nouvelles réalités"
Quel rôle pour les syndicats dans un monde du travail en pleine mutation? Quels défis pour le premier syndicat de la place financière? Dans le cadre du 100e anniversaire de l'Aleba, son président Roberto Scolati évoque les enjeux passés et à venir.
L'Aleba compte plus de 10.000 membres et dispose de 700 délégués du personnel.