Changer d'édition

Nouveauté au Luxembourg: Profession, chasseur d'appartement
Audrey Papy et Marylin Deby ne devraient pas prendre plus de quatre clients à la fois pour dénicher leur appartement idéal.

Nouveauté au Luxembourg: Profession, chasseur d'appartement

Property Hunter Luxembourg
Audrey Papy et Marylin Deby ne devraient pas prendre plus de quatre clients à la fois pour dénicher leur appartement idéal.
Économie 18.09.2017

Nouveauté au Luxembourg: Profession, chasseur d'appartement

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Deux Liégeoises ont lancé la première société qui se lance à la recherche de biens immobiliers à acheter. Utile dans un marché très tendu.

(T. L.) Audrey Papy était agent immobilier, Marylin Deby en reconversion après douze années passées chez PwC. Les deux jeunes femmes ont lancé la première société de chasseurs d'appartements – de biens immobiliers – au Luxembourg

S'appuyant sur les dix ans d'expérience d'une société amie à Bruxelles, Property Hunter Luxembourg ne fera que de la recherche de biens. 

«Comme ça, nous pouvons être transparentes avec les agences immobilières. Nous allons regarder les annonces publiées sur les sites internet et dans les journaux mais aussi tenter de pouvoir accéder à des biens qui ne sont pas encore officiellement sur le marché», expliquait Marylin Deby, jointe par téléphone hier matin. 

 Le client signera un contrat de six mois renouvelable avec la société. «Nous prendrons le temps de bien faire le tour de ce qu'il cherche, de sa situation financière afin non seulement de pouvoir lui proposer le bien qu'il espère mais aussi s'assurer que la transaction peut se réaliser. Nous lui dirons si cela nous paraît raisonnable au regard de la situation du marché», explique la Liégeoise. 

Pour 3% plus la TVA, les deux femmes se mettront en quête de ce bien auprès des professionnels. 

«Ensuite, nous effectuerons une visite sans notre client. Ou avec lui quand le bien est très demandé. Si vous prenez un appartement avec une chambre, à 600.000 euros, bien placé et récent, il est évident qu'il vaut mieux ne pas perdre de temps», ajoute celle qui est en train de passer sa licence d'agent immobilier. 

Mieux aguerries aux transactions immobilières, les deux entrepreneuses peuvent aller jusqu'à finaliser la transaction. Ce qui est toujours précieux pour les non-initiés. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet