Changer d'édition

Standard & Poor's garde confiance au Grand-Duché
Économie 2 min. 15.09.2021
Notation internationale

Standard & Poor's garde confiance au Grand-Duché

La bonne gestion des 21,7 milliards d'euros du budget de l'Etat luxembourgeois et la relance de l'économie rassurent l'agence de notation.
Notation internationale

Standard & Poor's garde confiance au Grand-Duché

La bonne gestion des 21,7 milliards d'euros du budget de l'Etat luxembourgeois et la relance de l'économie rassurent l'agence de notation.
Photo : AFP
Économie 2 min. 15.09.2021
Notation internationale

Standard & Poor's garde confiance au Grand-Duché

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Après DBRS et Fitch, l'agence de notation internationale a elle aussi confirmé sa notation AAA pour l'économie luxembourgeoise. Un rebond de l'activité dès cette année est même attendu.

La rentrée débute aujourd'hui pour les scolaires au Luxembourg, et l'élève Gramegna a déjà une bonne note à présenter. Un triple A que vient d'attribuer à la gestion du ministre des Finances (et à l'économie nationale surtout) l'agence de notation Standard & Poor's. Une notation que les spécialistes appuient sur plusieurs arguments. Comme la réaction «rapide et cohérente aux conséquences socioéconomiques de la pandémie» du gouvernement.


IPO , APO , Besuch EU Kommissionspräsidentin Ursula von der Leyen in Luxemburg , bei SES , Betzdorf , Xavier Bettel , Pierre Gramegna , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg reçoit son premier chèque
Dans le cadre de l'initiative «NextGenerationEU», le Grand-Duché vient de percevoir 12,1 millions d'euros de la part de l'Europe. La bonne nouvelle étant aussi que 80,9 millions d'euros attendent encore pour financer la résilience de l'économie nationale.

Les milieux financiers apprécieraient ainsi de constater que le Luxembourg a su adopter un plan de relance de taille, «mesures pour soutenir l’économie et ses citoyens dès l’éclatement de la crise sanitaire», souligne le ministère des Finances. Les marges de manœuvres budgétaires dégagées ces dernières années dans les caisses publiques rendant possible cette réaction à ce niveau.

Mais au-delà de ce constat, Standard & Poor's envisage aussi sereinement les mois à venir pour l'économie du Grand-Duché. Ainsi, l'agence estime que la croissance pourrait bien atteindre les 5,5% dès cette année. Avec une projection à un taux de croissance moyen de 3,2% pour les trois années suivantes. 


1% de plus pour l'inflation au mois d'août
La hausse des prix enregistrée le mois dernier fait se rapprocher un peu plus le déclenchement de l'index.

«Malgré un impact majeur sur les finances publiques, le taux d’endettement du Luxembourg demeure l’un des plus bas en Europe, constate pour sa part le ministre Gramegna. Et je me réjouis que le pays reste attractif pour les entreprises, les investisseurs et les salariés.» Une attractivité que ne dément pas Standard & Poor's qui juge le pays comme bien armé pour faire face y compris à d'éventuels changements des règles fiscales internationales sur les entreprises. 

Déjà en août dernier, les deux agences de notation Fitch et DBRS avaient fait part du même satisfecit et optimisme, en accordant elles aussi un AAA à l'économie nationale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La fiscalité sur le revenu s'appliquant aussi sur cette prime, ce bonus de fin d'année rapporte aux caisses publiques luxembourgeoises. De l'ordre de 290 millions d'euros, estime Pierre Gramegna.
Fitch et DBRS Morningstar ont annoncé vendredi le maintien de la notation «AAA» du Luxembourg, et ce avec perspective stable. Malgré le contexte de crise, les deux agences de notation considèrent ainsi que le pays dispose de la capacité nécessaire pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie du covid-19
Fitch, Ratingagentur