Changer d'édition

LuxTrust met un pied sur le marché belge
Économie 3 min. 13.02.2020

LuxTrust met un pied sur le marché belge

Pascal Rogiest a unifié les intérêts de LuxTrust au fournisseur belge Itsme.

LuxTrust met un pied sur le marché belge

Pascal Rogiest a unifié les intérêts de LuxTrust au fournisseur belge Itsme.
Photo : Gerry Huberty
Économie 3 min. 13.02.2020

LuxTrust met un pied sur le marché belge

Belgique et Grand-Duché vont devenir un marché commun pour les identités, les signatures et l'authentification numériques Luxembourg. Et l'opérateur luxembourgeois a saisi l'opportunité pour se rapprocher avec Itsme, un opérateur agissant dans le même domaine d'activité.

(pj avec Marco Meng) Voilà une première européenne à mettre au crédit du  fournisseur luxembourgeois de certification électronique. En intégrant la solution d'identification belge Itsme avec les solutions Luxtrust, va s'opérer «la première interopérabilité numérique transfrontalière d'Europe», annonce Pascal Rogiest, CEO de LuxTrust. 

Et alors? Alors, à l'avenir, un seul et même système de fourniture d'identités numériques fonctionnera aussi bien au Luxembourg qu'en Belgique pour les citoyens, les entreprises et les institutions des deux pays. Toute personne possédant une carte d'identité électronique délivrée en Belgique ou un token LuxTrust peut désormais utiliser l'application. 

La Banque de Luxembourg pionnière

Ainsi, plus besoin de disposer de compte auprès de chacun des deux opérateurs pour celles et ceux qui vont et viennent, travaillent ou commercent de part et d'autre de la frontière. Pour chaque commande de commerce électronique, demande d'identifiant pour des transactions de banque en ligne, par exemple, une seule et même facilité sera proposée à l'échelle binationale.

La Banque de Luxembourg a vite saisi tout l'intérêt de ce dispositif. Et mercredi, elle a annoncé qu'elle deviendrait la première banque grand-ducale à proposer à ses clients l'identité numérique commune luxo-belge. Rien de plus logique aux yeux de Romain Weiler, directeur général de la banque qui «est historiquement active sur les deux marchés».

Une application «couteau suisse»

Itsme est une application gratuite de Belgian Mobile ID, un consortium des quatre grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC), et des opérateurs mobiles Orange, Proximus et Telenet. L'application a été lancée chez nos voisins en mai 2017 et compte aujourd'hui plus de 1,6 million d'utilisateurs effectuant environ cinq millions de transactions par mois via ce système. L'application a été reconnue comme une identité numérique par le gouvernement belge en janvier 2018 et à un niveau européen élevé en décembre 2019.

L'utilisation de l'application est aussi répandue en Belgique que LuxTrust au Luxembourg, où elle est largement utilisée dans le secteur financier, entre autres, parce qu'elle répond à toutes les normes en vigueur comme celles relatives à la directive européenne sur la protection des données ou aux règlements contre le blanchiment d'argent et pour les services de paiement électronique.


Présentation d’une étape majeure dans le développement à l’international de LuxTrust.Pascal Rogiest,Luxtrust.Foto:Gerry Huberty
LuxTrust entre dans une nouvelle ère
Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, a annoncé mercredi après-midi la création d'une holding LuxTrust Development dans laquelle le champion d'Italie, Tecnoinvestimenti, a pris 50% par sa filiale Infocert contre 12 millions d'euros au côté de LuxTrust.

L'application permet l'identification, par exemple, lors de la création d'un nouveau compte en ligne ou, dans le cas de bâtiments intelligents pour ouvrir la porte d'entrée, comme authentification pour confirmer une transaction, qu'il s'agisse d'une commande ou d'un paiement bancaire, ainsi que la signature électronique légalement valable d'un document.


Sur le même sujet

LuxTrust entre dans une nouvelle ère
Le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, a annoncé mercredi après-midi la création d'une holding LuxTrust Development dans laquelle le champion d'Italie, Tecnoinvestimenti, a pris 50% par sa filiale Infocert contre 12 millions d'euros au côté de LuxTrust.
Présentation d’une étape majeure dans le développement à l’international de LuxTrust.Pascal Rogiest,Luxtrust.Foto:Gerry Huberty