Changer d'édition

«Luxembourg Times» en ligne depuis un an
Économie 2 min. 27.11.2018 Cet article est archivé

«Luxembourg Times» en ligne depuis un an

«Luxembourg Times» en ligne depuis un an

Économie 2 min. 27.11.2018 Cet article est archivé

«Luxembourg Times» en ligne depuis un an

En peu de temps, le site d'informations anglophone est devenu partie intégrante du paysage médiatique luxembourgeois. Pour cet anniversaire, il y a un cadeau spécial.

(aho) – Il y a pile un an, le Luxembourg Times était mis en ligne pour la première fois. Douze mois plus tard, le journal en ligne de langue anglaise fait partie intégrante du paysage médiatique luxembourgeois. Ce que le site Internet doit à ses nombreux lecteurs. En guise de remerciement, tous les articles seront accessibles gratuitement durant une semaine à partir de ce mercredi 28 novembre 2018.

Le dernier produit du Groupe Saint-Paul reflète, visiblement avec succès, l'internationalisation progressive du Luxembourg en tant que centre économique et financier avec une importance croissante de l'anglais en tant que langue véhiculaire.

Depuis son lancement le 28 novembre 2017, le Luxembourg Times compte environ 4.100 abonnés. Deux fois par jour, 11.000 lecteurs reçoivent la newsletter avec les événements les plus importants de l'économie et de la politique. Avec 123.000 «visiteurs uniques», le journal en ligne a aujourd'hui un lectorat qui va bien au-delà de la communauté anglophone. Cette évolution positive s'explique par une offre de contenus s'adressant à la communauté d'affaires anglophone et axée sur les affaires, la finance et la politique ainsi que sur un journalisme de première classe. L'équipe éditoriale se compose principalement de rédacteurs dont l'anglais est la langue maternelle.

Le Luxembourg Times est parvenu à fournir des informations pertinentes sur le pays dans lequel ils vivent à de nombreux Américains, Anglais ou Irlandais dont la langue maternelle est l'anglais, mais aussi Néerlandais, Scandinaves, voire un nombre croissant d'Asiatiques qui utilisent l'anglais comme seconde langue, du moins dans leur vie professionnelle. Une telle offre sur mesure n'était pas encore disponible au Luxembourg. Il ne s'agit pas seulement de nouvelles éphémères mais aussi de papiers d'analyses et bien documentés.

Ce qui est également nouveau, c'est que le journal en ligne ne se finance pas principalement via la publicité, comme d'ordinaire, mais principalement par ses abonnements. Pour seulement 9,80 euros par mois, les abonnés peuvent accéder aux riches offres journalistiques du Luxembourg Times. L'accent est mis sur les entreprises internationales qui ont besoin d'employés bien informés.

La rédaction à elle seule a produit plus de 3.000 articles depuis le lancement du site. Une offre riche à laquelle il faut ajouter des nouvelles exclusives de Bloomberg et du célèbre Financial Times avec lequel a été signé un accord.

Afin de convaincre des lecteurs potentiels de la qualité des articles, tous les articles seront disponibles gratuitement à l'occasion de ce premier anniversaire, du 28 novembre au 5 décembre. Une inscription avec nom et adresse e-mail est toutefois requise.

www.luxtimes.lu


Sur le même sujet

Jim Robinson, rédacteur-en-chef de Luxembourg Times, détaille les ambitions de ce nouveau média luxembourgeois. Uniquement en ligne, «LuxTimes» sera dédié aux résidents anglo-saxons à la recherche d’informations complètes sur le Luxembourg et son actualité.