Changer d'édition

Luxembourg recule dans le palmarès mondial
Économie 2 min. 26.03.2015 Cet article est archivé
Places financières

Luxembourg recule dans le palmarès mondial

Le Grand-Duché recule au 17e rang des places financières mondiales. (Photo: Gerry Huberty)
Places financières

Luxembourg recule dans le palmarès mondial

Le Grand-Duché recule au 17e rang des places financières mondiales. (Photo: Gerry Huberty)
Nadia Di Pillo
Économie 2 min. 26.03.2015 Cet article est archivé
Places financières

Luxembourg recule dans le palmarès mondial

Le nouveau classement mondial des centres financiers (Global financial centres index) vient d'être publié. Et les nouvelles ne sont pas excellentes pour la place financière luxembourgeoise, qui perd cinq places en un an et s'enfonce au 17e rang de ce classement mondial.

(ndp).- Le bureau de consultance Z/Yen et l'initiative Long Finance viennent de publier la 17ème édition de l'indice de compétitivité semestriel des centres financiers dans le monde, le fameux "Global financial centres index". La place financière luxembourgeoise y occupe la 17e place, soit 2 places de moins qu'en septembre 2014 et cinq places de moins qu'il y a un an.

A une échelle européenne le Luxembourg se classe 4ème et est devancé par Londres, Zurich et Genève. Au niveau de l'Union européenne le Luxembourg se classe en 2ème position, et dans la zone euro en première position. New York, Londres et Hong Kong occupent de nouveau les trois premiers rangs dans cette nouvelle édition.

Les places financières de demain

Au niveau géographique, l'étude indique que le poids des marchés financiers dans le monde est en train de basculer de l'Amérique du Nord et de l'Europe vers le continent asiatique. Alors que les places financières de New York et Londres conservent leur bonne réputation, Hong Kong et Singapour parviennent à réduire leur écart, tandis que les centres financiers chinois et coréens marquent des points. "Parmi les 12 premiers centres financiers de la région asiatique, 11 réalisent des progressions dans le classement", explique ainsi le rapport. Le centre régional de Busan (24e) est celui qui gagne le plus de points. Il est suivi par Shenghzen (22e) et Taipei (25e). Dalian, centre financier du Nord de la Chine, fait son entrée dans ce palmarès mondial (51e place).

Un centre financier "dynamique"

Le rapport met en évidence un profil-type pour chaque place financière, selon trois facteurs-clés: le degré de connection du centre financier, la gamme des services financiers offerts et le degré de spécialisation. Sur la base de ces critères, le Luxembourg est considéré comme un centre financier du type "global specialist", au même titre que Genève, Dubaï et Pékin.

L'étude se penche également sur la volatilité des différents centres financiers. Le Luxembourg apparaît comme étant un centre financier "dynamique" qui se retrouve entre les centres financiers considérés comme "stable" et "incertain", c'est-à-dire comme un centre financier ayant le potentiel d'évaluer dans les deux directions.

105 déterminants quantitatifs

Le Global Financial Centres Index (GFCI), publié par le bureau de consultant Z/Yen Group, se base sur deux types de sources pour évaluer la compétitivité des centres financiers. D'une part, l'étude a recours à 105 déterminants quantitatifs (p.ex. le coût des bureaux), et d'autre part à un baromètre d'appréciation à partir d'enquêtes en ligne auprès des professionnels du secteur. Telle que définie dans cette étude, la compétitivité se compose de cinq catégories d'indicateurs: l'environnement des affaires, le développement du secteur financier, les infrastructures, le capital humain et la réputation.


Sur le même sujet

L'exode massif craint des grands acteurs financiers n'a pas eu lieu sur la place londonienne. Même si les concurrents en courtage d'actions, comme le Luxembourg, ont profité de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
Politik, London, Brexit D-1, City, ,  Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Signé la veille de Noël, l'accord sur le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne a impacté le Grand-Duché. En attirant notamment des entreprises du secteur financier sur le territoire.
Illu - Finanzplatz - Place financiere - Luxembourg - Photo : Pierre Matge
Officiellement, le Luxembourg souhaite ardemment que le Royaume-Uni reste dans l'UE. Mais en coulisses, l'importante place financière de ce pays fondateur de l'Union est bien décidée à ne pas laisser passer les opportunités d'un éventuel "Brexit".
Brexit:  le Luxembourg pourrait y gagner, anticipent certains analystes à mi-voix.
La mission de promotion de la place financière organisée à Paris tombe à pic. Le Parlement français vient d'élargir l'assiette de la taxe sur les transactions financières à laquelle le Grand-Duché n'adhère pas. Une aubaine.
Une photo d'archive de la Bourse de Paris alors qu'elle opérait encore via une salle de marché... jusqu'en 1998.