Changer d'édition

Luxembourg Future Fund: La sortie de secours de Gerard Lopez
Économie 2 min. 03.03.2015 Cet article est archivé

Luxembourg Future Fund: La sortie de secours de Gerard Lopez

Gerard Lopez annonce préparer un fonds alternatif voué à dynamiser l'économie luxembourgeoise... un objectif partagé avec le Luxembourg Future Fund.

Luxembourg Future Fund: La sortie de secours de Gerard Lopez

Gerard Lopez annonce préparer un fonds alternatif voué à dynamiser l'économie luxembourgeoise... un objectif partagé avec le Luxembourg Future Fund.
NICOLAS BOUVY
Économie 2 min. 03.03.2015 Cet article est archivé

Luxembourg Future Fund: La sortie de secours de Gerard Lopez

Alors que l'opposition se saisit du dossier, l'investisseur hispano-luxembourgeois revient sur les raisons de la discorde et sur l'alternative qu'il propose.

Le Luxembourg Future Fund est mort, vive le Luxembourg Future Fund, ainsi pourrait-on résumer la pièce tragi-comique qui est train de se jouer sur la scène politico-économique. Les informations parues la semaine passée dans le «Luxemburger Wort» selon lesquelles Gerard Lopez avait été écarté du Luxembourg Future Fund, premier du nom – c'est important – ont donné lieu à une série de gesticulations dans les coulisses médiatiques.

Ce véhicule avait été présenté au public en 2012 comme un outil destiné à attirer des entreprises au Luxembourg selon le principe d'un financement contre implantation. La figure emblématique de la nouvelle génération de l'investissement luxembourgeois, Gerard Lopez, devait devenir celui qui dénicherait les sociétés à fort potentiel. Après trois années de tergiversations liées à l'association avec le Fonds européen d'investissement (FEI), lequel apporte 30 millions sur les 150 millions d'euros du fonds (le reste étant à la charge de l'État via la SNCI), le véhicule d'investissement s'apprête à devenir réalité. Il n'attend plus que l'agrément du régulateur.

Agrément de la CSSF en attente

La CSSF dispose maintenant de l'ensemble des documents nécessaires. Mais le fonds naîtra sans celui qui avait fait le coup du siècle en revendant Skype à eBay en 2005. Comme indiqué dans nos colonnes, ni ses compétences d'investisseur ni les casseroles médiatiques liées à sa société Genii n'ont conduit au divorce. Les promoteurs du fonds n'ont simplement pas été convaincus de la volonté de Gerard Lopez de s'associer pleinement, via une structure dédiée, au projet. L'intéressé s'en justifie en prétextant ne pas vouloir s'associer à une structure trop rigide pour conduire une politique d'investissement agile.

Du même coup, le fonds a perdu son essence même, à savoir investir dans des sociétés pour qu'elles s'impliquent au Grand-Duché. Momentanément ou définitivement? Interrogé très précisément sur ce point, le ministre de l'Economie, Etienne Schneider, répond qu'il n'est pas exclu de voir émerger à terme un compartiment de ce type. Sans cela le Luxembourg Future Fund ne sera lié à l'économie nationale que dans la mesure où il investira dans des fonds qui investissent à leur tour dans des sociétés liées au pays.

Fonds d'initiative privée

Parallèlement, Gerard Lopez annonce vouloir créer un fonds d'initiative privée reprenant l'objectif initial. Il indique ainsi qu'une première réunion de travail aura lieu la semaine prochaine avec des potentiels investisseurs et à laquelle participeront des représentants de l'Etat. Interrogé sur ce point, Etienne Schneider réplique que son ministère n'y est pas impliqué, «du moins pas à ce stade». «Nous n'excluons pas d'y participer le cas échéant, mais il est beaucoup trop tôt pour s'exprimer. D'abord, nous devons connaître la cible et les conditions d'un tel fonds», tempère-t-il.

Ce retour à la ligne de départ interpelle, tout comme le cafouillage général entourant ce dossier. L'opposition n'a d'ailleurs pas manqué de réagir puisque Marc Spautz, CSV, a en effet interrogé hier le ministre de tutelle sur l'éventuelle existence d'une due diligence mandatée par le FEI, laquelle aurait mené à un refus de l'association avec Genii.

Pierre Sorlut


Sur le même sujet