Changer d'édition

«Luxair s'apprête à subir de lourdes pertes»
Économie 5 min. 20.03.2020

«Luxair s'apprête à subir de lourdes pertes»

Pour Adrien Ney, PDG de Luxair, «de nombreux petits voyagistes ne survivront pas à la crise du coronavirus»

«Luxair s'apprête à subir de lourdes pertes»

Pour Adrien Ney, PDG de Luxair, «de nombreux petits voyagistes ne survivront pas à la crise du coronavirus»
Photo: Guy Jallay
Économie 5 min. 20.03.2020

«Luxair s'apprête à subir de lourdes pertes»

Comme tout le secteur aérien, la compagnie nationale luxembourgeoise Luxair subit de plein fouet la crise du coronavirus. La décision de fermer l'aéroport du Findel lundi envoie «la plupart de ses 3.000 employés au chômage partiel», comme l'explique le PDG, Adrien Ney.

(JFC, avec Marco Meng) - 

Monsieur Ney, dès lundi soir, le trafic des passagers sera interrompu à l'aéroport du Findel. Qu'en est-il des voyageurs qui se trouvent encore à l'étranger aujourd'hui?

Adrien Ney, PDG de Luxair - «La semaine dernière, nous avons transporté 2.900 clients de LuxairTours vers diverses destinations. Ils seront tous de retour au Luxembourg dimanche soir. Reste qu'il est toujours possible que certains de ces 2.900 passagers n'aient pas pu être joignables, car ils n'avaient réservé que le vol, et ce, via d'autres canaux; nous ne disposons donc pas nécessairement de leurs coordonnées. Nous avons d'ailleurs déjà opéré plusieurs vols de rapatriement dans le courant de cette semaine. Une chose est certaine: lundi, nous ramènerons les derniers passagers à Luxembourg.

Cela signifie donc que tous les avions de Luxair seront cloués au sol dès lundi soir?

«Oui, à moins qu'il ne soit encore nécessaire d'organiser des vols spéciaux à la demande du gouvernement. Mais sinon, toute notre flotte sera effectivement sur le tarmac.


26.9. Wi / Findel / Flughafen / Luxair Services / Flugzeuge / Luftfahrt  Foto:Guy Jallay
Luxair doit réduire la voilure
Baisse des réservations, annulations de vols: comme d'autres firmes aériennes, la compagnie nationale doit faire face aux conséquences du coronavirus. Quatre connexions Luxair vers l'Italie seront ainsi annulées aujourd'hui.

Pour combien de temps?

«En ce qui concerne la compagnie Luxair, tous les vols sont annulés jusqu'au 19 avril. Du côté de LuxairTours, les annulations sont prévues au moins jusqu'au 30 avril. Nous avons un double problème avec LuxairTours. En effet, pour certains pays comme la Grèce, la saison ne commence que fin avril et nous ne voulons pas prendre le risque que les clients prennent l'avion plus tôt et rencontrent ensuite des problèmes.

Ainsi, chaque matin, nous jetons un regard neuf sur ce qui se passe. Il s'agit d'une situation extraordinaire, et je ne pense pas que la crise sera terminée d'ici la fin du mois d'avril. Ce qui est clair, c'est que le tourisme reprendra immédiatement après la crise, peut-être en juin ou juillet. Mais les activités de la compagnie aérienne vont redémarrer plus lentement. Les voyageurs d'affaires ne pourront guère reprendre l'avion avant septembre, voire octobre; c'est mon évaluation personnelle.

Qu'en est-il du transport de fret aérien?

«LuxairCargo, qui s'occupe du fret à l'aéroport du Findel, est la première division de notre groupe à avoir été touchée par la crise du coronavirus. Dès janvier en effet, nous avons enregistré une baisse soudaine de 20% d'une semaine à l'autre par rapport aux chiffres de l'année précédente. Puis, la situation s'est inversée à la fin du mois de février, lorsque de nombreux avions de passagers intercontinentaux ont cessé de voler. Et au cours de la première semaine de mars, le volume de fret était inférieur d'environ 5% par rapport à celui de la saison de pointe.


Take off Luxair
Toujours plus de passagers pour Luxair
Luxair Group annonce ce vendredi des résultats annuels jugés «satisfaisants» globalement. Plus de deux millions de passagers ont été transportés, un record. Mais il y a tout de même une petite ombre au tableau avec une légère baisse au niveau du cargo.

Comment expliquez-vous ce phénomène?

«En réalité, une certaine quantité de fret aérien est transportée dans des avions de passagers. Or, la majeure partie de ce fret se retrouve maintenant au sol. Actuellement, l'industrie du transport aérien de fret bénéficie de cette immobilisation des avions commerciaux. Mais nous ne savons pas combien de temps cela va durer, d'autant plus que les usines automobiles ferment les unes après les autres.

Le problème actuel est le manque de main-d'œuvre. Normalement, pour la haute saison, nous disposons de six mois de délai pour nous préparer. Or, nous avons aujourd'hui 35% de personnel en moins en raison des demandes de congé pour raisons familiales, de la maladie, ou bien des travailleurs à temps partiel qui ne peuvent pas venir. C'est pourquoi nous sommes occupés à examiner et à faire le tri entre ce que nous pouvons accepter et ce que nous ne pouvons pas accepter avec des clients comme Cargolux, Qatar Airways et autres. La priorité est bien entendu accordée aux produits pharmaceutiques et aux denrées alimentaires.

Le fait que vos avions ne volent plus signifie que Luxair est en train de perdre de l'argent...

«Oui, c'est vrai. C'est d'autant plus triste que nous avons connu cette année le meilleur démarrage de l'histoire de l'entreprise avec LuxairTours, alors que dans le secteur aérien, nous avions l'impression un peu plus tôt que les réservations étaient en baisse. Après le Salon Vakanz fin janvier, nous étions 20% au-dessus de l'année dernière. Cela a changé radicalement avec l'apparition du coronavirus. On ignore combien de temps cela va durer. C'est pourquoi nous avons maintenant demandé des mesures de chômage partiel pour les mois de mars et avril. Comme d'autres compagnies aériennes, nous subirons de lourdes pertes pendant la période où les avions resteront immobiles.

Peut-être que la crise nous offrira aussi des opportunités

Combien de temps pourrez-vous continuer ainsi?

«Nous avons des réserves qui nous permettront de survivre à des mois difficiles. C'est pourquoi, contrairement à ce qu'a fait la Lufthansa en Allemagne, nous n'envisageons pas pour le moment de demander une aide de l'État. Mais je suis sûr que de nombreux petits voyagistes ne survivront pas à cette crise. C'est une situation extrêmement difficile et je peux imaginer qu'il existe à présent un prétexte pour certains pays de nationaliser les sociétés d'aviation.

Plus qu'une simple crise, ce marasme actuel n'est-il pas de nature à changer en profondeur le secteur de l'industrie aéronautique?

«Oui, car nous sommes confrontés à deux tâches: d'une part, la gestion de la crise elle-même, qui inclut la sécurité des clients et du personnel, et d'autre part, la gestion de la partie économique. Et puis, nous devons aussi réfléchir à ce qui se passera à la sortie de la crise. À quoi ressemblera la situation après la crise? Quelles compagnies aériennes survivront? Quels voyagistes? Je n'ai pas la réponse à ces questions. Peut-être que la crise nous offrira aussi des opportunités. Je pense en effet que l'aviation va changer radicalement. Après la crise de 2001, les plus faibles ont disparu. Je pense que cette fois-ci, de nombreuses grandes entreprises bien gérées ne survivront pas sans aide de l'État.»


Sur le même sujet

La crise plane au-dessus du Findel
Depuis lundi soir, le trafic des passagers de l'aéroport national est quasi à l’arrêt. Une mauvaise nouvelle alors que ce secteur ne cessait de progresser depuis dix ans. Par contre, les vols de fret restent maintenus pour assurer les approvisionnements des secteurs d’activité essentiels.
Erstflufg SAS Stockholm-Luxemburg Findel / Foto: Serge Braun
Luxair annule tous ses vols vers l'Italie
La compagnie aérienne luxembourgeoise annonce, ce mercredi, le retrait de son plan de vol de toutes ses destinations vers l'Italie jusqu'au 3 avril. Venise, Milan, Florence et Rome ne feront plus partie du programme.
Lokales, Wirtschaft, Findel, Flughafen, EU-Richtlinien, neue und bessere Vorordnungen der Aviation, grosse Herausforderungen meistern, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Luxair doit réduire la voilure
Baisse des réservations, annulations de vols: comme d'autres firmes aériennes, la compagnie nationale doit faire face aux conséquences du coronavirus. Quatre connexions Luxair vers l'Italie seront ainsi annulées aujourd'hui.
26.9. Wi / Findel / Flughafen / Luxair Services / Flugzeuge / Luftfahrt  Foto:Guy Jallay
Luxair fait le plein d'initiatives vertes
Certes, l'avion n'est pas le moyen de déplacement le plus écologique mais la compagnie nationale multiplie les petits gestes et grandes actions pour réduire son impact environnemental.
Luxair - Embraer ERJ-145 - Maintenance - Flugzeugmechanik  -  Photo : Pierre Matgé
L'impact économique du coronavirus reste limité
Que ce soit dans le transport aérien, le domaine bancaire ou le secteur industriel, les conséquences directes de l'épidémie restent légères au Luxembourg. Mais les entreprises suivent de près l'évolution de la situation. Tour d'horizon.
De nombreux appareils de la compagnie Cargolux sont cloués sur le tarmac du Findel depuis plusieurs jours
Toujours plus de passagers pour Luxair
Luxair Group annonce ce vendredi des résultats annuels jugés «satisfaisants» globalement. Plus de deux millions de passagers ont été transportés, un record. Mais il y a tout de même une petite ombre au tableau avec une légère baisse au niveau du cargo.
Take off Luxair