Changer d'édition

Les retards de livraison au cœur du 58ème Autofestival
Économie 3 min. 24.01.2022
Automobile

Les retards de livraison au cœur du 58ème Autofestival

Le rendez-vous de l'Autofestival n'est pas soumis à une jauge contrairement à l'année dernière.
Automobile

Les retards de livraison au cœur du 58ème Autofestival

Le rendez-vous de l'Autofestival n'est pas soumis à une jauge contrairement à l'année dernière.
Photo: Guy Jallay
Économie 3 min. 24.01.2022
Automobile

Les retards de livraison au cœur du 58ème Autofestival

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Le rendez-vous phare de l'automobile est lancé depuis ce lundi jusqu'au 5 février. Pour certains modèles, les clients devront savoir faire preuve de patience à cause des pénuries de semi-conducteurs.

Quand sera livrée la voiture commandée ? Une question que de nombreux clients se poseront sans doute lors de ce 58ème Autofestival lancé depuis ce lundi et qui durera jusqu'au 5 février. Les éventuels retards de livraison s'expliquent par la pénurie de composants électroniques nécessaires pour certaines options dans le véhicule, mais qui ont été surtout utilisés pour la fabrication d'ordinateurs.


HANDOUT - Zum Themendienst-Bericht von Thomas Geiger vom 4. M‰rz 2020: Schˆne digitale Aussichten: Der gekr¸mmte Riesenbildschirm der Studie i4 soll auch im Serienfahrzeug von BMW eingebaut werden. Foto: BMW AG/dpa-tmn - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit dem genannten Text und nur bei vollst‰ndiger Nennung des vorstehenden Credits - Honorarfrei nur f¸r Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
L'Autofestival attendu au tournant
Après une seconde année maussade côté nouvelles immatriculations, le secteur automobile luxembourgeois n'est pas au mieux à l'heure de redémarrer deux nouvelles semaines de promotions. Mais le moral pourrait remonter dans les tours à compter du 24 janvier.

«Le délai peut être d'une semaine ou d'ici la fin de l'année», a indiqué ce lundi le président de la Fedamo Philippe Mersch au micro de 100,7. Mais pas de quoi être inquiet pour Kevin Colas, responsable marketing d'Autopolis: «Les clients se sont déjà habitués à un délai d'attente plus long ces derniers temps et sont au courant que la livraison peut durer de quatre à six mois.»

Le complexe multimarques a essayé d'anticiper la situation en passant plus de commandes pour obtenir «un stock correct», même s'il reste plus bas que les années précédentes à cause de la crise des composants. Le délai d'attente sera rarement d'une durée de 12 mois, assure Kevin Colas. Selon lui, cela dépend avant tout des fournisseurs, des composants et des modèles. 


A Renault Kangoo Express ZE electric car is displayed on media day at the Paris Mondial de l'Automobile September 30, 2010. The Paris Auto show opens its doors to the public from October 2 to October 17.    REUTERS/Jacky Naegelen (FRANCE - Tags: TRANSPORT BUSINESS)
Renault rêve de 100% de ventes électriques pour 2030
La firme au losange accélère son ambition d'en finir avec la production de voitures à moteur thermique. Un arrêt des modèles essence et diesel désormais visé en Europe d'ici huit ans.

De son côté, le concessionnaire BMW Bilia-Emond assure tenir «les délais initiaux de quatre à six mois». «Cela peut ensuite dépendre de l'usine ou encore de la couleur du modèle», précise Olivier François, responsable marketing du garage. Des délais qui peuvent être tenus grâce à une «bonne stratégie de BMW» en travaillant à flux tendu avec les fournisseurs. Mais aussi parce que le groupe a fait le choix de ne fermer aucune usine, malgré la crise des composants électroniques.

«BMW s'est concentré sur les semi-conducteurs indispensables et a enlevé les options sur les véhicules qui sont moins nécessaires pour permettre de livrer dans les temps», explique Olivier François. Le responsable marketing prévient toutefois qu'il faudra patienter entre dix à douze mois pour le modèle BMW i4. Une attente liée au succès de ce nouveau modèle, mais aussi parce que ce véhicule 100% électrique nécessite des semi-conducteurs qui manquent actuellement sur le marché. 

«Les carnets de commandes sont pleins»

Avant même le lancement de l'Autofestival, Olivier François dit constater un certain «engouement avec du passage dans les showrooms». Selon la Fedamo, les concessionnaires sont optimistes, même si le nombre d'immatriculations est en baisse en 2021 (-1,8 % par rapport à 2020).

«Les carnets de commandes sont pleins, malgré des délais de livraison prolongés pour les commandes d'usine d'un certain nombre de modèles. Pour le festival de l'automobile, les concessionnaires disposeront de stocks et de précommandes avec des délais raisonnables», indique la Fedamo.

Pas de jauge pour l'Autofestival

Pour ce deuxième rendez-vous sous le signe de la pandémie, les concessions assurent prendre toutes les précautions sanitaires : distances, gel, port du masque et désinfection des véhicules. Mais pas de jauge comme l'année dernière. «La Fedamo n'a pas donné de charte sanitaire, mais le personnel est soumis au régime Covidcheck depuis le 15 janvier», avance le conseiller de la fédération automobile Frank Lentz.

Il rappelle que sur la période janvier-février, les concessionnaires réalisent en moyenne près de 30% de leurs ventes annuelles. Et en ce moment, ce sont les véhicules full électriques qui ont «le vent en poupe» avec 4.649 nouvelles immatriculations en 2021. La Fedamo comme la House of Automobile souhaite le prolongement des primes pour l'achat d'un véhicule électrique pour continuer à soutenir la vente de ces modèles.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les concessionnaires interrogés se disent plutôt satisfaits de la 58ème édition de l'Autofestival qui s'est achevée ce samedi. La fréquentation des showrooms reste inférieure à avant la pandémie, mais pas le volume des ventes réalisé.
Elles sont en chute libre dans toute l'Europe et le Luxembourg n'échappe pas à la tendance. Les immatriculations de véhicules neufs ont baissé de 25% en octobre par rapport aux chiffres 2020 qui n'étaient déjà pas bien hauts.
Leasing, Car