Changer d'édition

Les ressources spatiales: un filon prometteur pour le Luxembourg
Économie 2 min. 21.12.2018 Cet article est archivé

Les ressources spatiales: un filon prometteur pour le Luxembourg

Le directeur de l'Agence spatiale du Luxembourg, Marc Serres

Les ressources spatiales: un filon prometteur pour le Luxembourg

Le directeur de l'Agence spatiale du Luxembourg, Marc Serres
Anouk Antony
Économie 2 min. 21.12.2018 Cet article est archivé

Les ressources spatiales: un filon prometteur pour le Luxembourg

La dernière étude de la Luxembourg Space Agency montre que l'industrie de l'utilisation des ressources spatiales devrait générer des milliards d'euros jusqu'à 2045.

(ChB) - Dans un communiqué, la Luxembourg Space Agency annonce que, selon une étude approfondie, l'utilisation des ressources spatiales devrait générer:

  • des bénéfices socio-économiques significatifs dans de nombreux domaines,
  • un impact positif sur le PIB,
  • la création d'emplois
  • et des retombées commerciales et technologiques dans plusieurs domaines techniques tels que l'analyse de données, la science des matériaux, l'impression 3D et la robotique.

LSA, l'agence spatiale du Luxembourg
Le ministre de l'Economie a dévoilé l'Agence spatiale du Luxembourg mercredi matin au Mudam. Etienne Schneider a surtout lié les mains du prochain gouvernement qui devra donner une structure juridique claire à ce «one-stop-shop de l'espace» confié à Marc Serres.

L'étude a identifié les marchés potentiels pour l'utilisation des ressources spatiales ainsi que les chaînes de valeur et les opportunités qui seront créées pour les entreprises. La chaîne de valeur des carburants pour fusées et autres engins spatiaux inclut les modèles d'affaires les plus viables et les meilleures opportunités à court terme, ceci en raison de la grande confiance quant à la demande et à la disponibilité d'eau sur la Lune, sur Mars et sur d'autres corps célestes et du caractère indispensable de cette ressource pour les applications spatiales.

L'analyse des réductions des coûts démontre des diminutions substantielles des coûts liés aux missions spatiales, ouvrant des marchés viables pour les produits issus de ressources spatiales.

Jusqu'à 170 milliards de revenus potentiels

Selon l'étude, l'industrie de l'utilisation des ressources spatiales devrait générer des revenus allant jusqu'à 170 milliards d'euros au cours des années 2018 à 2045. Sur la même période, les gains d'efficacité sous forme de réductions de coûts pour les utilisateurs finaux et les clients des ressources spatiales sont estimés à près de 135 milliards d'euros. Ce chiffre tient compte des combustibles, de l'eau permettant la vie dans l'espace, et des matériaux nécessaires pour l'installation et la construction d'infrastructures sur site (comme le régolithe et les métaux).

Reposant sur une vaste analyse et sur des données recueillies lors d'un grand nombre d'entretiens avec la communauté des experts des agences spatiales, d'entreprises privées et d'universités, l'étude conclut que l'utilisation des ressources spatiales permettrait de réduire considérablement les coûts des missions d'exploration spatiale à moyen terme et que ces ressources seront d'une importance stratégique pour l'exploration spatiale à long terme puisqu'elles permettraient d'améliorer l'autonomie et la sécurité des missions spatiales habitées.

Grâce à son initiative SpaceResources.lu, le Luxembourg s'est positionné comme le centre névralgique européen de la future économie des ressources spatiales. L'exploration et l'utilisation des ressources spatiales devraient générer des opportunités attrayantes au Luxembourg, en Europe, et dans le monde entier, tant pour les acteurs établis que pour les start-up.

Un résumé de l'étude est disponible sur le site internet de la Luxembourg Space Agency.


Sur le même sujet

Son nom est Artemis. Ce programme dirigé par la Nasa vise à un retour de l'homme sur le satellite de la Terre d'ici 2024. Franz Fayot, le ministre de l'Économie a signé mardi l'accord qui formalise la collaboration entre la Nasa et l'agence spatiale luxembourgeoise.
C'est un signe fort envoyé à l'industrie spatiale européenne. L'accord signé mercredi entre l'Agence spatiale européenne et le Grand-Duché donne naissance au «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales» qui s'implantera au Luxembourg.
Les agences spatiales américaine et allemande viennent de signer un accord de coopération avec leur homologue luxembourgeois. L'échange d'informations entre les deux structures pourrait bénéficier au projet de retour de l'homme sur la lune.
A Washington, l'Agence spatiale luxembourgeoise vient de signer deux accords de coopération majeurs.
Les premiers cours du master interdisciplinaire d'espace débutent ce lundi 16 septembre à l'Université de Luxembourg. Un nouveau diplôme axé sur l'exploitation des ressources spatiales.
This picture released by the European Space Agency on December 20, 2013 of an artists impression of Rosettas lander Philae (back view) on the surface of comet 67P/Churyumov-Gerasimenko. Philae will be deployed to the comet in November 2014 where it will make in situ observations of the comet surface, including drilling 23cm into the subsurface to extract material for analysis in its on board laboratory. An alarm clock in deep space was expected on January 20, 2014 to wake up the comet probe Rosetta ahead of a key phase in its 10-year mission, European scientists said. Rosetta's onboard computer was programmed to give the wakeup call at 1000 GMT, but it would take at least seven hours for mission control to get confirmation it has worked, they said. The craft was launched in 2004 on a trek of seven billion kilometres (4.3 billion miles) around the inner Solar System.
RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ESA MEDIALAB" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le Luxembourg est un modèle à suivre dans l'actualisation de la politique spatiale de la France, dit l'ancienne ministre de la Recherche dans un rapport commandé par le Premier ministre français, Manuel Valls.