Changer d'édition

Les Qataris liquident les bijoux de famille
Économie 2 min. 01.09.2015 Cet article est archivé
Banque internationale à Luxembourg

Les Qataris liquident les bijoux de famille

La BIL offre dorénavant des dividendes "royaux" à ses actionnaires.
Banque internationale à Luxembourg

Les Qataris liquident les bijoux de famille

La BIL offre dorénavant des dividendes "royaux" à ses actionnaires.
Marc Wilwert
Économie 2 min. 01.09.2015 Cet article est archivé
Banque internationale à Luxembourg

Les Qataris liquident les bijoux de famille

La BIL annonce pour le premier semestre un résultat net de 108 millions d'euros dont 66 tiennent à la cession des titres de Luxempart. Les actionnaires peuvent ainsi se servir un dividende de 55 millions d'euros.

Banque internationale à Luxembourg (BIL) a publié hier ses résultats financiers pour les six premiers mois de l'année. Et la banque majoritairement détenue par la famille royale qatarie (pour 90% via la société Precision Capital) signe une nouvelle belle performance avec une augmentation de 60% du résultat net par rapport à la même date l'an passé. Il est ainsi passé de 67,7 à 108,4 millions d'euros.

Mais ce profit est largement dopé par la vente en janvier des 10% des titres de Luxempart qu'elle détenait. Une cession réalisée pour 74 millions d'euros qui a finalement généré 66,6 millions de recettes dans les caisses de la BIL. Cette participation historique dans la société d'investissement luxembourgeoise ne faisait plus guère de sens pour la banque. Pas plus que ne l'avait celle dans BIL Re (société active dans la réassurance) cédée l'an passé.

Luxair à vendre

La participation dans Luxair (13,14% du capital) figure d'ailleurs parmi les investissements non stratégiques de la banque de la route d'Esch. Celle-ci regardera donc d'un œil bienveillant toute proposition d'achat. Elle ne se débarrassera pour autant pas de ses parts dans l'urgence. Surtout que, parallèlement, Lufthansa cherche elle aussi à céder ses titres (13%) de la compagnie aérienne nationale.

Outre les revenus tirés des cessions, ceux liés aux activités principales de la banque, c'est-à-dire la branche détail, entreprises et gestion de fortune, ont progressé de 5%, passant de 221 à 231 millions d'euros. Les recettes générées par les activités de trésorerie et d'investissement sur les marchés financiers se sont elles écroulées de 22 millions d'euros pour atteindre 19 millions.

Des provisions pour des fonds en chantier

BIL a par ailleurs provisionné 3,8 millions d'euros pour ses contributions au Fonds de garantie des dépôts et au Fonds de résolution luxembourgeois, deux instruments de l'Union bancaire européenne que le Luxembourg tarde à mettre en place.

Le résultat global demeure néanmoins positif et permet aux actionnaires de se servir un dividende de 55 millions d'euros après s'être versé 100 millions à la fin de l'année dernière. La famille royale qatarie recevra ainsi 49,5 millions d'euros, l'Etat luxembourgeois 5,5. 

Les Qataris ont également encaissé une grande partie (67,1 millions d'euros) du profit (71 millions) 2014 de KBL dont ils sont l'actionnaire unique.

Pierre Sorlut



Sur le même sujet

La société principalement détenue par le groupe Foyer annonce un résultat en recul. Celui-ci tient principalement au rachat de parts à la BIL et à de multiples investissements dans le private equity.
La société d'investissement s'est résolument tournée vers le private equity depuis le 1er janvier.
Geplanter Aktionärswechsel
Die deutsche Fluggesellschaft Lufthansa ist bereits seit über 20 Jahren Partner der Luxair. Aktuell halten die Deutschen noch einen Aktienanteil von 13 Prozent an der Luxair S.A. Das soll sich jedoch bald ändern.
Vor einigen Jahren sollte der Lufthansa-Anteil noch auf bis zu 20 Prozent ausgebaut werden, doch daraus wurde nichts.
La banque de la route d'Esch a décidé de verser à ses actionnaires 100 des 110 millions d'euros des bénéfices actés à la fin du troisième trimestre. 90 vont à la famille royale du Qatar, 10 à l'État luxembourgeois. Un dividende supplémentaire en fin d'exercice ne saurait être exclu.
Les locaux de BIL sur la route d'Esch.