Changer d'édition

Les prix se sont envolés malgré une diminution des taxes
Économie 3 min. 01.11.2022
Gaz et électricité

Les prix se sont envolés malgré une diminution des taxes

Les consommateurs paient le prix fort depuis plusieurs mois.
Gaz et électricité

Les prix se sont envolés malgré une diminution des taxes

Les consommateurs paient le prix fort depuis plusieurs mois.
Photo: Shutterstock
Économie 3 min. 01.11.2022
Gaz et électricité

Les prix se sont envolés malgré une diminution des taxes

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Les derniers chiffres d'Eurostat sur l'évolution des prix moyens du gaz et de l'électricité confirment que ceux-ci ont fortement augmenté depuis un an.

Depuis plusieurs mois maintenant, l'Europe est confrontée à une flambée exceptionnelle des prix de l'énergie. Des chiffres publiés par Eurostat ce lundi viennent confirmer que les prix moyens de l'électricité et du gaz pour les ménages ont fortement augmenté entre le premier semestre 2021 et le premier semestre 2022.


WO fr , DuPont de Nemours , Contern , DuPont Werk , Produktion Tyvek , Foto.Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'industrie est-elle menacée de délocalisation ?
Les prix élevés de l'énergie en Europe font qu'il est de plus en plus coûteux pour les entreprises de produire sur le Vieux Continent.

Concernant l'électricité, le prix moyen est passé de 22 euros par 100 kWh à 25,3 euros par 100 kWh au début de l'année. Le gaz a quant à lui atteint un prix moyen de 8,6 euros pour 100 kWh pour les six premiers mois de 2022, contre 6,4 euros pour 100 kWh en 2021 à la même période.

Plus récemment, les prix de gros de l'électricité et du gaz ont considérablement augmenté dans toute l'UE. Les coûts de l'énergie et de l'approvisionnement sont impactés principalement par la situation géopolitique actuelle, qui fait suite à l'agression militaire russe en Ukraine. 

Les prix ont connu une forte augmentation entre le premier semestre 2021 et la même période en 2022.
Les prix ont connu une forte augmentation entre le premier semestre 2021 et la même période en 2022.
Crédit: Eurostat

 Car si les prix s'envolent, ce n'est pas cette fois en raison d'une augmentation des taxes. En effet, le poids de celles-ci et des prélèvements dans les factures finales d'électricité et de gaz envoyées aux ménages dans l'UE au premier semestre 2022« a considérablement diminué», souligne Eurostat. Et ce, en raison d'allocations et de subventions que les États membres ont mis en place pour atténuer les coûts énergétiques élevés. Ainsi, par rapport au premier semestre 2021, «la part des taxes dans la facture d'électricité a fortement diminué, passant de 39 % à 24 % (-15,5 %) et dans la facture de gaz de 36 % à 27 % (-8,6 %).»

Des prix en hausse dans 22 Etats membres

Quasiment tous les pays européens ont connu une flambée des prix de l'électricité par rapport à début 2021. Ces prix se sont envolés dans 22 Etats membres sur les 27. La plus forte augmentation (exprimée en monnaies nationales) a été enregistrée en République tchèque (+62 %), devant la Lettonie (+59 %) et le Danemark (+57 %). 

Les prix ont baissé dans cinq pays: Pays-Bas (-54%), Slovénie (-16%), Pologne (-3%), Portugal et Hongrie (-1% chacun). «Les baisses aux Pays-Bas, en Slovénie et en Pologne étaient liées aux subventions et allocations gouvernementales, tandis qu'en Hongrie, les prix sont réglementés», précise Eurostat.

Dans quels pays les prix moyens de l'électricité sont-ils les plus bas? A ce niveau, ce sont les Pays-Bas qui trustent la plus haute marche du podium, avec 5,9€ pour 100 kWh. Suivent la Hongrie (9,5 €) et la Bulgarie (10,9 €). A l'opposé, on retrouve le Danemark (45,6 €), la Belgique (33,8 €), l'Allemagne (32,8 €) et l'Italie (31,2 €). Au Luxembourg, ce prix moyen au premier semestre 2022 était de 20,17€ pour 100 kWh.

Le gaz a augmenté dans 23 pays sur 24

Concernant le prix du gaz, là aussi, une hausse assez importante est constatée dans presque tous les Etats membres de l'UE (23 sur 24). C'est en Estonie (+154 %), en Lituanie (+110 %) et en Bulgarie (+108 %) que les prix du gaz ont le plus augmenté, principalement en raison du coût de l'énergie. 

Une légère baisse a été enregistrée dans un seul Etat membre: en Hongrie (-0,5%), où les prix sont réglementés.

C'est également en Hongrie que les prix moyens du gaz pour les ménages au cours du premier semestre 2022 étaient les plus bas, avec 2,9 € pour 100 kWh. On retrouve ensuite la Croatie (4,1 €) et la Lettonie (4,6 €). Ce sont les Suédois qui doivent payer le plus cher leur gaz (22,2 €), puis les Danois (16,0 €) et les Hollandais (12,9 €). Au Luxembourg, ce prix au premier semestre 2022 était de 8,6€.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les capacités de production d'électricité du Luxembourg ont augmenté en 2021, selon le bilan annuel de l'Institut luxembourgeois de la régulation publié ce jeudi. Le pays reste cependant toujours fort dépendant de ses voisins.
Le secteur pétrolier s'adapte
Face à la montée des prix de l'énergie, le Groupement Energie Mobilité Luxembourg (GEML) (anciennement GPL) tire la sonnette d'alarme et fait part de ses inquiétudes vis-à-vis du futur du secteur pétrolier au Grand-Duché.
WI , Conférence de presse Groupement pétrolier sur l'actualité dans le secteur , Romain Hoffmann . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'exécutif européen a présenté plusieurs mesures visant à limiter la flambée des prix du gaz. Ces propositions doivent encore recevoir l'approbation des pays membres de l'Union européenne.
ARCHIV - 31.01.2020, Frankreich, Straßburg: Die Flaggen der europäischen Mitgliedsstaaten wehen vor dem Gebäude des Europäischen Parlaments in Strasbourg. Inmitten der Energiekrise sollen die meisten Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter der EU - also auch Spitzenverdiener - eine merkbare Gehaltserhöhung bekommen. Die Meinungen darüber sind auch unter Europapolitikern gespalten. (zu dpa: «Gehaltsplus in der Krise - Sollten EU-Spitzenpolitiker verzichten?») Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Grand-Duché, mais aussi l'Allemagne et sept autres pays de l'UE, ont signé une déclaration commune face à la réforme du marché de l'électricité européen, qui est réclamée par la France pour découpler prix de l'électricité et du gaz.
An electrician repairs damaged high-voltage transmission lines near Bad Tennstedt, eastern Germany, Friday, Jan. 19, 2007, after a storm hit Germany on Thursday leaving at least 10 people dead and injured scores of others.  (AP Photo/Jens Meyer)