Changer d'édition

Les mobiles ont chauffé avec la crise covid
Économie 2 min. 03.06.2021

Les mobiles ont chauffé avec la crise covid

En 2020, la fibre optique est devenue la technologie la plus utilisée pour l'accès internet fixe au Luxembourg.

Les mobiles ont chauffé avec la crise covid

En 2020, la fibre optique est devenue la technologie la plus utilisée pour l'accès internet fixe au Luxembourg.
Économie 2 min. 03.06.2021

Les mobiles ont chauffé avec la crise covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'Institut luxembourgeois de régulation a noté une hausse de 19% du volume des communications via GSM. Mais les lignes fixes ont, elles aussi, été beaucoup plus sollicitées.

Visiblement, confinement et limitations des sorties de ces derniers mois, ont poussé les résidents à beaucoup communiquer. A défaut du face-à-face, téléphone et internet ont eu plus d'usage encore que par le passé, note l'Institut luxembourgeois de régulation dans son analyse 2020. Plus de volumes échangés, mais qui ne se traduit pas nécessairement par une hausse similaire des recettes des opérateurs.


Les litiges liés au mobile restent majoritaires
Le service médiation de l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) est intervenu dans 8 cas sur 10 sur des problèmes liés aux communications électroniques. C'est ce qui ressort de son rapport d'activités de l'année 2019 publié ce mercredi.

Ainsi, globalement, le marché aura généré un revenu global de 567 millions d'euros l'an passé pour le Grand-Duché. Soit tout juste 0,1% d'augmentation par rapport à 2029, alors que dans le même temps le volume de communications de téléphonie fixe progressait de 10,6% et celui des mobiles de 19,6%. Et tandis que les services mobiles ont vu leurs revenus poursuivre leur affaiblissement (266 millions tout de même), l'accès internet fixe a rapporté 6,2% de plus en douze mois. Soit 300 millions à se partager pour les principales firmes opérant dans le secteur des télécommunications.

Mais pour que les utilisateurs/abonnés disposent d'un service, filaire ou mobile, performant, les opérateurs auront également dépensé près de 92 millions d'euros l'an dernier. Soit 14% de plus qu'en 2019. Avec des investissements se rapportant plus massivement sur les réseaux fixes (comme l'installation de lignes à très haut débit) pour près de 68 millions d'euros. Post, premier opérateur du pays, ne s'est ainsi pas contenté de lancer son réseau 5G mi-octobre dernier, mais a accéléré le déploiement de la fibre optique sur le territoire national. L'objectif restant de procurer à 75% de la population un accès internet jusqu'à 1 Gigabit/seconde d'ici 2023.

Actuellement, le pays recense de l'ordre de 235.000 abonnements internet fixe, avec une nette tendance des clients à s'orienter vers des forfaits à vitesse de connexion supérieure ou égale à 100 Mbps. Et l'ILR de constater d'ailleurs que «ce segment représente 66% du marché d'accès à l'internet fixe, partant de seulement 19% fin 2016». 

Mais la grande nouveauté de 2020 est la bascule désormais confirmée en faveur de la fibre optique. Le réseau constitue désormais la technologie la plus utilisée pour les raccordements internet fixe au Luxembourg. D'ailleurs, ce réseau ne cesse de progresser pour atteindre désormais près de 72% des logements et locaux. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En place depuis octobre au Luxembourg, la technologie 5G ne chasse pas ses aînées du spectre émis. Il est vrai que de nombreux usagers dépendent encore des anciennes fréquences au débit plus limité.
Montage: LW
Quatre mois après un débat à la Chambre sur la 5G, les fournisseurs de réseau s'attèlent à équiper les installations luxembourgeoises malgré les réticences. D'ici 2024, 90% du territoire devrait être couvert par cette nouvelle génération de standards téléphoniques.
Au Luxembourg, 97% des 16-74 ans sont quotidiennement actifs sur ordinateur, tablette ou smartphone pour communiquer. Toutes les générations sont devenues accro, au point de ne plus pouvoir se passer du réseau en dehors de la maison ou du travail.
ILLUSTRATION - Zum Themendienst-Bericht von Pauline Sickmann vom 29. März 2019: Das Tor zur Welt: Auch mit einem Smartphone können Ältere in sozialen Netzwerken surfen - und so zum Beispiel mit Kindern und Enkeln kommunizieren. Foto: Christin Klose/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Modernité oblige: trois acteurs de la prévention de la toxicomanie viennent de lancer l'application «Suchtberodung» pour que consommateurs comme proches appréhendent mieux risques et moyens de s'en sortir.