Changer d'édition

Les inégalités sociales se creusent

Les inégalités sociales se creusent

Photo: Gerry Huberty
Économie 4 min. 11.04.2019

Les inégalités sociales se creusent

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
L'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pointe, dans un nouveau rapport, l'étouffement ressenti par les différentes classes moyennes des pays membres. Si le Luxembourg surpasse ses voisins, le coût du logement reste un problème.

Hausse des prix du logement, hausse du coût de la vie ou encore stagnation des salaires, les classes moyennes issues des 36 pays de l'OCDE souffrent, selon son dernier rapport publié mercredi. Avec des revenus au point mort, les ménages n'arrivent en effet pas à faire face à la hausse des coûts du logement et de l'éducation.

Une croissance des prix et une stagnation des salaires dénoncées notamment par le mouvement des gilets jaunes en France, mais aussi en Belgique. Les inégalités liées à la fiscalité faisaient en effet partie des reproches de ce mouvement envers la classe politique.

Les jeunes générations touchées

Il ressort du rapport que la classe moyenne a rétréci dans la plupart des pays de l’OCDE. En clair, cette classe, qui comprend les revenus situés entre 75 et 200% du revenu national médian, est boudée, au profit des catégories plus pauvres et plus riches. Conséquence directe de cette tendance: «beaucoup de familles courent le risque de tomber vers un revenu plus faible et un statut inférieur», avertit le rapport.

Pour une majorité de pays situés dans la zone OCDE, les revenus intermédiaires sont à peine plus élevés aujourd'hui qu’il y a dix ans, après la crise financière de 2008, progressant tout juste de 0.3 % par an.


Êtes-vous riche, pauvre ou dans la moyenne?
L'OCDE propose un outil pour évaluer les revenus de son ménage par rapport au reste de la population. Faites le test, vous serez peut-être surpris!

Ce sont majoritairement les jeunes générations qui en souffrent et peinent à accéder à cette classe. Si à l'époque, sept «baby-boomers» sur dix faisaient partie de cette catégorie moyenne à l'âge de 20 ans, aujourd'hui, ils ne sont plus que un sur dix au même âge.

«La classe moyenne ressemble de plus en plus à un bateau qui naviguerait en eaux troubles», a déclaré le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, à l’occasion du lancement du rapport à New York.

Un tableau «sombre»

Le coût du mode de vie de la classe moyenne a augmenté plus vite que l’inflation. Le logement, par exemple, représente le poste de dépense unique le plus important chez les ménages à revenu intermédiaire, correspondant à environ un tiers du revenu disponible, par rapport à un quart dans les années 90. Ces vingt dernières années, les prix du logement ont progressé trois fois plus vite que le revenu médian des ménages.


Le jour de libération fiscale est un raccourci dangereux
Combien faut-il gagner pour vivre décemment au Luxembourg?
Au 1er janvier 2018, un couple avec deux enfants aurait besoin de 4.079 euros par mois pour vivre décemment, c’est-à-dire satisfaire ses besoins de base et participer activement à la société. C'est le montant que dresse la dernière étude du Statec, en soulignant qu'il "s'agit d’une famille hypothétique composée de deux parents, d’une fille de 14 ans et d’un garçon de 10 ans."

Plus d’un ménage à revenu intermédiaire sur cinq dépense plus qu’il ne gagne, et le surendettement concerne davantage les ménages de la classe moyenne que les ménages à revenu faible et à revenu élevé.

«Notre analyse dresse un tableau sombre et lance un appel à l'action. La classe moyenne est au cœur d'une société cohésive et prospère. Nous devons répondre à ses préoccupations concernant le coût de la vie, l'équité et l'incertitude», souligne le rapport de l'OCDE.

Face à ces chiffres, l'organisation souhaite ainsi mobiliser les pouvoirs publics: «ils doivent entendre les préoccupations des citoyens, mais aussi protéger et promouvoir le niveau de vie de la classe moyenne. Cette démarche permettra de stimuler la croissance économique et de créer un tissu social plus solidaire et plus stable».

Amélioration des accès aux services publics, optimisation de la protection sociale ou encore offres de logements abordables via des subventions, sont quelques-unes des pistes mises en avant par l'OCDE pour aider ces ménages à sortir la tête de l'eau.

Où se situe le Luxembourg?

Même si le coût du logement est la préoccupation principale des Luxembourgeois, selon le Politmonitor des dernières élections législatives en octobre 2018, le pays surpasse tout de même largement ses voisins en ce qui concerne le salaire des classes moyennes. Ainsi selon l'OCDE, 65% de la population du Grand-Duché se situe désormais dans cette catégorie, contre 61% au niveau européen.

Les classes moyennes du Luxembourg gagnent en moyenne entre 2.441 et 6.510 euros, soit un revenu médian estimé à 3.255 euros pour un ménage composé d'une personne.

Nos voisins belges arrivent en seconde position avec une fourchette comprise entre 1.608 et 4.288 euros en moyenne suivi de l'Allemagne, située entre 1.885 et 3.769 euros.

Pourtant, une récente étude du Statec publiée en mars dernier montrait qu'en 2018, 26.3% des ménages luxembourgeois éprouvaient des difficultés à joindre les deux bouts. Pour quatre ménages sur cinq, le problème de la charge financière liée au logement est préoccupant.

Ce à quoi le gouvernement souhaite répondre en alignant plus étroitement la politique du logement sur le logement locatif social, en plein boom dans le pays. Des organismes privés et publics sont ainsi soutenus par le ministère du Logement en ce sens.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Combien faut-il gagner pour vivre décemment au Luxembourg?
Au 1er janvier 2018, un couple avec deux enfants aurait besoin de 4.079 euros par mois pour vivre décemment, c’est-à-dire satisfaire ses besoins de base et participer activement à la société. C'est le montant que dresse la dernière étude du Statec, en soulignant qu'il "s'agit d’une famille hypothétique composée de deux parents, d’une fille de 14 ans et d’un garçon de 10 ans."
Le jour de libération fiscale est un raccourci dangereux
Rapport de l'OCDE: L'écart entre riches et pauvres augmente au Luxembourg
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté ce matin son nouveau rapport sur les inégalités de revenu. D'après ce document, l'écart entre riches et pauvres a encore progressé au Luxembourg. Notre pays est aujourd'hui le seizième pays le plus égalitaire, en termes de revenus, des pays de l'OCDE.
La croissance luxembourgeoise des inégalités demeure inférieure à celle de la moyenne des pays de l'OCDE.  (Photo: Shutterstock)
Impôts: Mariés, un salaire, 2 enfants: un avantage?
Les impôts sur les salaires du travailleur moyen ont augmenté de 0,5% depuis 2000 au Luxembourg alors qu'il a baissé de 0,7% pour un salarié célibataire dans l'OCDE. Les couples avec un seul revenu et deux enfants sont les moins taxés.
Le couple avec deux enfants et un seul salaire est celui sur qui "pèsent" le moins les impôts sur le salaire