Changer d'édition

Les enchères pour la 5G lancées à la mi-juillet
Économie 2 min. 30.06.2020

Les enchères pour la 5G lancées à la mi-juillet

Cinq opérateurs se présentent pour les enchères liées à la 5G.

Les enchères pour la 5G lancées à la mi-juillet

Cinq opérateurs se présentent pour les enchères liées à la 5G.
Photo: Shutterstock
Économie 2 min. 30.06.2020

Les enchères pour la 5G lancées à la mi-juillet

Alors que les anti-5G se font de plus en plus entendre, l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) indique que l'attribution des bandes de fréquences pour les communications mobiles ultra-rapides débuteront dans une quinzaine de jours.

 (DH avec Mara Bilo) - Ce n'est désormais plus qu'une question de jours. C'est en effet en ce mois de juillet que l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) va mettre aux enchères les bandes de fréquences nécessaires à l'implantation du réseau mobile de cinquième génération. Un cap important sera ainsi franchi  dans l'optique d'une mise en œuvre dont le terme demeure prévu en fin d'année. Et cela pour suivre les recommandations de la Commission européenne. 

Mais si l'état de crise a bouleversé le calendrier, il n'a toutefois pas fait taire les opposants qui, via une pétition, ont obtenu la tenue d'un débat public. C'est donc dans ce contexte que les opérateurs appelés à participer à la couverture du réseau 5G sur le territoire seront connus. Organisées sur une plateforme en ligne, les enchères seront divisées en deux phases. «La première concerne les blocs de fréquences, la seconde leur emplacement dans le spectre», explique Luc Tapella, le directeur de l'ILR.


La 5G devient «une question de civilisation»
Ce n'est ni la compétitivité, ni la cybersécurité qui préoccupent Jean Huss à l'aube de l'introduction de la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile. L'ancien eurodéputé Vert stigmatise les impacts sociétaux que la transition technologique pourrait induire.

Cinq opérateurs se présentent pour ces enchères: Eltrona, Luxembourg Online, Orange, Proximus et Post. Et, forcément, tous ne seront pas en mesure de participer au développement futur. «Pour pouvoir offrir un réseau 5G de hautes performances, une bande passante suffisante doit être disponible», explique Cliff Konsbruck, le directeur de Post Telecom.

En outre, «la structure du réseau 5G n'est pas seulement liée à l'attribution des bandes de fréquences», précise encore Cliff Konsbruck. «Pour chaque antenne, il faut également obtenir l'accord de l’administration de l’ Environnement.» Car chaque fournisseur exploite son réseau avec ses propres antennes, et, dans le cadre du réseau 5G, Post précise qu'il n’utilisera pas plus d'antennes que pour la 4G.

En terme de gros sous, le Premier ministre Xavier Bettel (DP), dans le cadre d'une réponse parlementaire, avait expliqué que les coûts liés au démarrage du réseau 5G au Luxembourg étaient évalués à 170 millions d'euros pour les opérateurs de téléphonie mobile. Quant à l'IRL, il a établi des prix de réserve, autrement dit des tarifs en dessous desquels il n'attribuera pas de licences. Ces prix se montent à 562.600 euros pour 2x1 MHz dans la partie 700 MHz et 30.000 euros pour 1 MHz dans la partie 3.600 MHz. Par contre, le groupe de 26 gigahertz ne fera pas l'objet de consultations publiques avant l'automne.

 «Il y aura de la 5G dans les zones urbaines du pays d'ici la fin de l'année», a promis Cliff Konsbruck. Le temps presse. Et les opposants s'organisent.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas d'effondrement de réseaux en vue au Luxembourg
La crise du coronavirus représente un véritable test de résistance pour les infrastructures internet dans le monde entier. Le Grand-Duché est relativement bien loti, même si des problèmes surgissent ailleurs.
Bruxelles fait pression pour la 5G
A l'occasion de la «Luxembourg 5G Conference», le Premier ministre Xavier Bettel s'est engagé à respecter le calendrier européen concernant la mise en place du réseau mobile de cinquième génération.
Wirtschaft, 5G, digital Luxembourg,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Avec la 5G, «ne fonçons pas tête baissée»
Alors que le gouvernement invite entrepreneurs et citoyens à la deuxième Luxembourg 5G Conference 2019, ces mercredi et jeudi, des voix s’élèvent pour dénoncer un éventuel impact sanitaire lié à l'exposition aux ondes et demandent un moratoire.
L'attribution des fréquences 5G attendra 2020
Si les opérateurs intéressés pour déployer leurs émetteurs sont connus, la procédure d'attribution des spectres n'a pas encore été arrêtée. La mise aux enchères reste le scénario le plus plausible mais rien ne se fera avant l'an prochain.
Une dizaine d'opérateurs ont fait savoir leur intérêts pour les ondes luxembourgeoises.
29 projets pour booster les effets de la 5G
Si la nouvelle technologie de téléphonie mobile devrait être effective en 2020, le Luxembourg cherche déjà quelles applications pourraient être déployées au service des habitants comme de l'économie. Un appel à projets vient de porter ses fruits.
Au-delà de la téléphonie, le transfert à très haut débit de données va révolutionner le quotidien de chacun.