Changer d'édition

Les banques ont prêté 194 millions d'euros aux entreprises
Économie 3 min. 27.01.2022
415 prêts garantis par l'Etat

Les banques ont prêté 194 millions d'euros aux entreprises

Le montant moyen des prêts se chiffre à 467.495 euros.
415 prêts garantis par l'Etat

Les banques ont prêté 194 millions d'euros aux entreprises

Le montant moyen des prêts se chiffre à 467.495 euros.
Photo: Shutterstock
Économie 3 min. 27.01.2022
415 prêts garantis par l'Etat

Les banques ont prêté 194 millions d'euros aux entreprises

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Ce sont surtout les secteurs du commerce, de l'hébergement et de la restauration qui ont le plus bénéficié de ces aides financières depuis avril 2020.

Depuis avril 2020, les huit banques ( BCEE, BIL, Banque de Luxembourg, Banque Raiffeisen, BGL BNP Paribas, ING, Bank of China et Banque BCP ) prêtant à des entreprises reçoivent une garantie de l'Etat. Ce dernier garantit 85% du montant nominal des prêts bancaires accordés aux entreprises et ce, à hauteur de 2,5 milliards d’euros. Ce soutien des fonds publics rassure les établissements bancaires, qui sont souvent frileux d'avancer de l'argent aux chefs d'entreprise.


L'Horeca a été relativement épargné par ces liquidations.
13.628 salariés en chômage partiel en février
Le Comité de conjoncture a décidé de permettre à 1.338 entreprises de bénéficier des dispositions particulières décidées à l'entame de la crise sanitaire. Les demandes sont en hausse par rapport au mois dernier.

Ce régime a été mis en place par la loi du 18 avril 2020, dans le cadre du programme de stabilisation de l’économie, pour soutenir les entreprises luxembourgeoises et les aider à surmonter la crise sanitaire et préparer la relance.  

La Trésorerie de l'Etat vient de publier son premier rapport sur l'application de ce régime des prêts covid garantis par l'Etat.  Initialement prévu jusqu’au 31 décembre 2020, le régime a été prolongé de 6 mois à deux reprises. En date du 31 décembre 2021, qui marquait l'échéance de la période de souscription, 415 prêts ont été accordés, pour un montant total de 194 millions d’euros.

Dès son implémentation, le régime des prêts garantis a été fortement sollicité par les entreprises luxembourgeoises touchées par la pandémie. 222 prêts avaient déjà été accordés lors des trois premiers mois de sa mise en oeuvre, soit un peu plus de 60 aides par mois, pour un montant total de 95,6 millions d'euros. C'est la BIL qui a accordé le plus grand nombre de prêts (123) puis la BGL (114) et la BCEE (95).

Le montant moyen des prêts se chiffre à 467.495 euros. A noter cependant que la fourchette de prix varie fortement entre les montants minimaux (9.600 euros) et maximaux (9 millions d'euros). 45 prêts garantis ont un montant nominal supérieur ou égal à 1 million d’euros. 

Certains secteurs ont eu plus recours que d'autres à ces prêts garantis. C'est le cas du commerce, qui représente 26,75% des entreprises qui ont bénéficié de ce régime. Suivent ensuite l'hébergement et la restauration (19,04%) et la construction (18,07%). 

Les entreprises bénéficiaires disposent d'un délai allant jusqu'à 6 ans pour rembourser les prêts en question. À l'heure actuelle, moins de 5% des prêts (19 sur 415) sont en défaut et la garantie de l'État n'a encore dû jouer dans aucun cas, informe le ministère des Finances. 

Avec la reprise qui s'est profilée, le nombre de demandes pour des prêts garantis a progressivement baissé, ce qui montre la résilience du tissu économique luxembourgeois face à la pandémie. Une dizaine d'emprunts seulement ont été conclus au dernier trimestre 2021. 

«Envisager la sortie de crise avec confiance»

Au-delà des prêts covid garantis par l'État, les banques ont également accordé, dans le contexte de la crise, plus de 500 prêts sans garantie de l'État, d'un montant cumulé dépassant les 300 millions d'euros.  Les huit établissements bancaires ayant adhéré au régime des prêts ont en outre accordé des moratoires d'une valeur cumulée d'environ 4,5 milliards d'euros aux entreprises touchées par la crise.

La ministre des Finances, Yuriko Backes, conclut: «Je tiens à remercier les huit banques et l’ABBL, qui ont fait preuve de solidarité et ont pris leurs responsabilités face à la crise sanitaire, en participant au programme des prêts garantis par l'État. À un moment où les perspectives économiques étaient les plus sombres, ce programme a tangiblement contribué à permettre aux entreprises éligibles de continuer à investir et envisager la sortie de crise avec confiance.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans son rapport sur l'état de la conjoncture du pays, le Statec estime que le variant Omicron a un impact modéré sur l'économie. Pour les activités économiques, le problème serait surtout l'inflation et la pénurie de certains matériaux.
1.199 entreprises ont mis la clé sous la porte en 2021. Un nombre quasiment identique à celui de 2020, grâce aux aides mises en place suite à la crise sanitaire.
Le Trésor luxembourgeois veillera jusqu'à la fin de l'année à ce que les banques n'hésitent pas à accorder des crédits aux entreprises du pays qui souhaitent disposer de fonds supplémentaires.
An employee works at a textile machine factory in Lianyungang in China's eastern Jiangsu province on June 15, 2020. - China's factory output rose again in May, while official data on June 15 also showed retail sales improved further after collapsing at the start of the year but officials warned the country faced a rocky recovery as it emerges from the coronavirus crisis. (Photo by STR / AFP) / China OUT