Changer d'édition

Brèves Économie 23.11.2020

Le confinement, puis le déconfinement n'auraient pas eu d'impact significatif sur l'activité de prêt des banques, à en croire Pierre Gramegna (DP). Dans une réponse parlementaire publiée lundi, le ministre des Finances assure qu'«entre mars et juillet 2020», le volume des crédits accordés «aux ménages et aux sociétés non financières luxembourgeois ont augmenté de 1,3 milliard d'euros sur la période considérée». Autrement dit, une hausse de 2% par rapport au niveau de 2019, selon les données de la Banque centrale du Luxembourg.

Une progression limitée que le locataire du ministère de la rue de la Congrégation attribue au «succès des mesures mises en oeuvre par le gouvernement pour maintenir le pouvoir d'achat des ménages et les liquidités des entreprises». Des mesures centrées notamment autour du chômage partiel et qui représentaient, selon les chiffres disponibles à la mi-novembre, une enveloppe de quelque 400 millions d'euros.