Changer d'édition

Les banques du pays prêtes à défier la crise
Économie 19.03.2020

Les banques du pays prêtes à défier la crise

Le système bancaire luxembourgeois a retenu les leçons de la crise de 2008.

Les banques du pays prêtes à défier la crise

Le système bancaire luxembourgeois a retenu les leçons de la crise de 2008.
Photo: Chris Karaba
Économie 19.03.2020

Les banques du pays prêtes à défier la crise

Alors que la menace d'une récession économique se précise, l'Association des banques et banquiers (ABBL) se montre optimiste sur la capacité du système luxembourgeois à résister aux conséquences du marasme financier qui s'annonce.

(ER avec ndp) - Avec l'expansion du coronavirus à travers le monde et plus particulièrement en Europe, la menace d'une récession économique semble inévitable. Et le Luxembourg n'échappe pas à cette crainte. Les banques se retrouvent particulièrement dans l'œil du cyclone. 

De plus en plus de décideurs politiques mais aussi les banques centrales européennes mettent en garde contre des éventuelles défaillances du système de crédit en cas de tension dans le secteur bancaire.    


La BCE dégaine un plan colossal
La Banque centrale européenne a annoncé mercredi soir le déblocage d'une enveloppe de 750 milliards d'euros destinés à des rachats de dette publique et privée pour tenter de contenir les répercussions sur l'économie de la pandémie de coronavirus.

«Notre système bancaire est beaucoup plus robuste que lors de la crise financière de 2008», estime l'ABBL. Les erreurs du passé ont donc été retenues et selon l'association bancaire, «toutes les mesures visant à renforcer les ratios de liquidité et de fonds propres ont renforcé notre système». Autrement dit, les banques sont en mesure de faire face aux nouveaux défis. 

L'ABBL rappelle que les différentes institutions gardent un contact régulier avec leurs clients «pour trouver les meilleures solutions en cas de difficultés financières».

«Les intérêts? Chaque banque a sa propre politique»

Comme la plupart des autorités ont demandé à la population d'utiliser au maximum le payement électronique, histoire d'éviter les contacts entre les personnes via le cash, les retraits en espèces ne sont donc pas trop importants. Mais si ces derniers venaient à augmenter, les banques ont «les moyens de remplir leurs obligations».

Enfin concernant les suspensions possibles des intérêts ou des remboursements de prêts, l'ABBL rappelle que «chaque banque adopte sa propre politique en fonction des besoins de sa clientèle». 


Sur le même sujet

Ne brûlez pas vos billets de banque !
S'il est recommandé de régler ses achats en carte bancaire, la Banque centrale de Luxembourg veut tordre le coup à une «fake news : non, la monnaie papier n'est pas significativement porteuse du covid-19.
Une récession économique en ligne de mire
Le Premier ministre a évoqué, mardi à la Chambre, les éventuelles conséquences négatives pour l'économie du pays. Il évoque la possibilité d'une récession alors que le ministre des Finances s'apprête à détailler des mesures spécifiques dans les jours à venir.
21.9. Wi/ Sanem / Cronospan / Illustration pour Conférence “La défense de l’Environnement est-elle un frein au développement économique“ / Usine , Nature foto:Guy Jallay
La BEI se mobilise à son tour
L'institution de financement de l'Union européenne, basée à Luxembourg, a annoncé qu’elle allait mobiliser jusqu'à 40 milliards d'euros pour faire face à la crise. Par ailleurs, elle a appelé les Etats membres à établir de nouvelles garanties pour les PME.