Changer d'édition

Les artisans face à leurs défis
Économie 17.05.2019

Les artisans face à leurs défis

L'artisanat peine à trouver suffisamment de personnel qualifié, malgré ses quelque 45.000 effectifs frontaliers.

Les artisans face à leurs défis

L'artisanat peine à trouver suffisamment de personnel qualifié, malgré ses quelque 45.000 effectifs frontaliers.
Photo: Shutterstock
Économie 17.05.2019

Les artisans face à leurs défis

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Malgré une croissance de ses effectifs, le secteur peine à trouver de la main-d'oeuvre qualifiée, des sites d'implantation adéquats et le soutien financier de l'État, a indiqué la Chambre des Artisans ce jeudi.

Selon les derniers chiffres-clés publiés jeudi par la Chambre des Artisans, l’artisanat reste le premier employeur du pays avec environ 95.000 emplois, soit 22% de la main-d’œuvre nationale. Le secteur, qui forme chaque année 1.800 apprentis, compte quelque 7.500 entreprises. Depuis une trentaine d’années, le nombre de ces dernières est en constante augmentation à raison de 2,8% en moyenne par an. 

Évolution des entreprises et de l’emploi artisanaux depuis 1970
Évolution des entreprises et de l’emploi artisanaux depuis 1970
Source: Chambre des Artisans


Manque de terrains

Dans ce contexte, la branche peine à trouver suffisamment de personnel qualifié, malgré ses quelque 45.000 effectifs frontaliers (9.440 belges, 12.820 allemands et 22.800 français). «Le recrutement dans la Grande Région touche à ses limites,» regrette l'organe de défense des intérêts du secteur, qui prône comme solutions de renforcer «l’image de la branche, de développer la formation continue et les centres de compétences, et plus généralement de maintenir et créer un environnement attractif en termes notamment de fiscalité et de mobilité, pour capter la main-d’œuvre étrangère.»

Nombre de travailleurs frontaliers et salariés selon la nationalité
Nombre de travailleurs frontaliers et salariés selon la nationalité
Source: Chambre des Artisans

Autre défi pour les entreprises: trouver un site d’implantation adéquat. Pour la Chambre des Artisans, la disponibilité des terrains, le prix et la taille des parcelles, les réglementations rigides sont les principaux freins au développement de l’activité. Aussi, elle recommande pour cela «la mise en place d’un plan sectoriel 'zones d’activités économiques' ambitieux, et une réglementation plus flexible en matière de gestion des zones».


Michel Reckinger, Präsident Fédération des Artisans - Foto  : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Michel Reckinger confirmé dans ses fonctions
L'assemblée générale de la Fédération des Artisans a eu lieu ce mardi. Les membres du conseil d'administration ont été élus et l'ancien président continuera de siéger au conseil pour les quatre prochaines années.

Celle-ci déplore en outre le «poids de la charge financière que représentent les investissements, surtout pour les créateurs d’entreprises», et réclame un «renforcement du dispositif actuel d’aides étatiques aux PME», qui prendrait en compte toutes les activités artisanales, tout en incluant un régime spécial pour le premier établissement et un régime de sécurité alimentaire.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.