Changer d'édition

Les aides aux entreprises s'allègent progressivement
Économie 03.06.2021

Les aides aux entreprises s'allègent progressivement

Pour Lex Delles, la levée progressive des aides exceptionnelles devrait «forcément amener un peu de casse» au sein des entreprises touchées par la crise.

Les aides aux entreprises s'allègent progressivement

Pour Lex Delles, la levée progressive des aides exceptionnelles devrait «forcément amener un peu de casse» au sein des entreprises touchées par la crise.
Photo: Guy Jallay
Économie 03.06.2021

Les aides aux entreprises s'allègent progressivement

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Comme un mouvement de balancier bien réglé, le niveau du soutien étatique aux acteurs impactés par la pandémie se réduit en même temps que les restrictions sanitaires. Ce sera le cas, dès juillet, pour les mesures liées aux frais non couverts et à l'aide à la relance.

La levée de la majorité des restrictions sanitaires et la reprise généralisée de l'activité seront également synonymes de réduction du montant des aides étatiques, confirme jeudi Lex Delles (DP). Validée mercredi en Conseil de gouvernement, la mesure vise à «appliquer la même logique que celle appliquée depuis le début de la crise», à savoir «plus les restrictions sont fortes, plus ces aides exceptionnelles sont fortes. Et inversement», précise le ministre des Classes moyennes.


ARCHIV - 15.07.2020, Großbritannien, Edinburgh: Barkeeper Dejah Hajdukovic serviert einen Whisky im Pub «The Piper's Rest». Pubs, Cafés und Restaurants dürfen nach den Plänen der Regionalregierungen in beiden britischen Landesteilen wieder öffnen. Foto: Jane Barlow/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Menu covid allégé pour bars et restaurants
Plus de monde à table (jusqu'à dix personnes), des horaires de service étendus, un régime d'aides possiblement prolongé, des boites de nuit qui peuvent rouvrir : l'Horeca n'aura pas été oubliée dans les allègements à venir dès la mi-juin.

Concrètement, si l'aide aux coûts non couverts et l'aide à la relance à destination des secteurs de l'Horeca, du divertissement, de l'événementiel et de la culture sont toutes les deux prolongées jusqu'au mois d'octobre prochain, leur montant sera officiellement «adapté». Ainsi, l'aide aux frais non couverts - garantie pour l'heure à 100% pour les entreprises ayant subi une perte de 40% de leur chiffre d'affaires - passera à 90% pour les micro et petites entreprises et à 70% pour les moyennes entreprises. Et ce, pour les mois de septembre et octobre, le système restant identique pour les mois de juillet et août.


12.05.2021, Nordrhein-Westfalen, Soest: Die ersten Gäste der Brasserie "Lamäng", die Schwestern Gerlinde Kirschner (2.v.r.) und Margit Husemann (l) bekommen ihre Bestellung, das sogenannten "Lieblingsfrühstück für Zwei", serviert. In Soest und Lippstadt dürfen im Rahmen eines Modellprojekts Terrassen und Außenbereiche von Cafes und Restaurants wieder öffnen - als erste in NRW. Foto: Bernd Thissen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Horeca tape du poing sur la table
Le syndicat représentant l'hôtellerie-restauration a adressé plusieurs revendications au gouvernement comme l'allongement des aides financières ou la suppression des tests rapides avant un service en salle. Selon le ministère des Classes moyennes, des discussions sont en cours.

Même logique pour l'aide à la relance - qui concerne les entreprises impactées à hauteur de 25% de leur chiffre d'affaires - qui verra le montant des subventions passer de 1.250 euros mensuels par travailleur indépendant ou par salarié à 1.000 euros pour les mois de septembre et octobre. A noter que cette logique de réduction progressive répond aussi aux directives issues de Bruxelles puisque l'aide aux frais non couverts s'aligne sur une disposition européenne qui limite à 1,8 million d'euros par entreprise le montant des aides perçues. 


Lokales, Demo Horesca, Covid-19, Coronavirus, Chris Karaba/Luxemburger Wort
De nouvelles aides à venir pour l'Horeca
Quelques heures après la tenue d'une manifestation sur la place d'Armes, le DP annonce que le ministre des Classes moyennes présentera vendredi en Conseil de gouvernement de nouveaux dispositifs. Ces derniers devraient être détaillés lundi prochain.

«Un montant que certains grands acteurs, tels que les grandes chaînes de restauration ou d'hôtellerie ont déjà atteint», précise Lex Delles. Interrogé sur les conséquences de ce retrait du soutien étatique sur le nombre de faillites, le ministre pressent qu'«il y aura forcément un peu de casse», tout en précisant «pouvoir s'imaginer que le plus grand nombre surmontera cette crise». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Conformément à sa stratégie d'allègement progressif du soutien aux entreprises touchées par la crise du covid-19, le ministère des Classes moyennes annonce mardi mettre fin au 30 septembre à la mesure vouée à compenser la hausse du salaire social minimum.
Ein Kellner in einer medizinischen Schutzmaske serviert den Tisch im Restaurant
Plus de monde à table (jusqu'à dix personnes), des horaires de service étendus, un régime d'aides possiblement prolongé, des boites de nuit qui peuvent rouvrir : l'Horeca n'aura pas été oubliée dans les allègements à venir dès la mi-juin.
ARCHIV - 15.07.2020, Großbritannien, Edinburgh: Barkeeper Dejah Hajdukovic serviert einen Whisky im Pub «The Piper's Rest». Pubs, Cafés und Restaurants dürfen nach den Plänen der Regionalregierungen in beiden britischen Landesteilen wieder öffnen. Foto: Jane Barlow/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le syndicat représentant l'hôtellerie-restauration a adressé plusieurs revendications au gouvernement comme l'allongement des aides financières ou la suppression des tests rapides avant un service en salle. Selon le ministère des Classes moyennes, des discussions sont en cours.
12.05.2021, Nordrhein-Westfalen, Soest: Die ersten Gäste der Brasserie "Lamäng", die Schwestern Gerlinde Kirschner (2.v.r.) und Margit Husemann (l) bekommen ihre Bestellung, das sogenannten "Lieblingsfrühstück für Zwei", serviert. In Soest und Lippstadt dürfen im Rahmen eines Modellprojekts Terrassen und Außenbereiche von Cafes und Restaurants wieder öffnen - als erste in NRW. Foto: Bernd Thissen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Quelques heures après la tenue d'une manifestation sur la place d'Armes, le DP annonce que le ministre des Classes moyennes présentera vendredi en Conseil de gouvernement de nouveaux dispositifs. Ces derniers devraient être détaillés lundi prochain.
Lokales, Demo Horesca, Covid-19, Coronavirus, Chris Karaba/Luxemburger Wort