Changer d'édition

Le virus affecte le pouvoir d'achat
Économie 09.10.2020

Le virus affecte le pouvoir d'achat

Si le coût des produits pétroliers a baissé, les prix des fruits frais ont eux enregistré une hausse de 6,5% au premier semestre.

Le virus affecte le pouvoir d'achat

Si le coût des produits pétroliers a baissé, les prix des fruits frais ont eux enregistré une hausse de 6,5% au premier semestre.
Photo: Sebastian Gollnow/dpa
Économie 09.10.2020

Le virus affecte le pouvoir d'achat

Que ce soit au Luxembourg ou dans le reste du monde, la pandémie sanitaire a eu un impact sur l’inflation du premier semestre. Au Luxembourg, celle-ci s'élève à 1%, relève l'Observatoire de la formation des prix dans son dernier rapport.

(ASdN) - Sans surprise, la pandémie sanitaire a eu un impact sur l’inflation. Le taux moyen de celle-ci s’est ainsi élevé à 1% au premier semestre 2020 contre 2,03% à la même période en 2019, note l'Observatoire de la formation des prix dans son dernier rapport semestriel. 

Selon le comité composé de représentants des consommateurs, des organisations patronales et du gouvernement, cette hausse plus limitée serait «principalement liée à l’introduction de la gratuité des transports publics en mars 2020 et à l’effondrement des prix des produits pétroliers» suite à la crise sanitaire. Ces derniers ont en effet perdu 11,3% - et jusqu'à 25,9% pour le mazout.


Supermarktkasse Cactus Howald - Wie verändert Corona dauerhaft unser Konsumverhalten - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Légère baisse des prix en septembre
Selon les calculs du Statec, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,1% en juin par rapport au mois précédent. Une tendance que l'institut national explique par la baisse des prix des voyages et des produits pétroliers.

Ces baisses sont néanmoins compensées par la hausse des prix des produits alimentaires et de l'électricité. Ces derniers ont en effet enregistré des augmentations de respectivement 3,1% et 9,8%. De la même manière, certains services ont vu leurs prix grimper, malgré le déclenchement d'une nouvelle tranche indiciaire en début d'année. C'est notamment le cas des maisons de retraite et de soins (+2,6%), des services d’entretien et réparations (+2,7%) ou encore les crèches et foyers de jour pour enfants (+2,7%).

Si l'inflation luxembourgeoise s'avère plus faible que celle de l'Union européenne (1,11%), elle dépasse en revanche celle de la zone euro (0,66%). Aux frontières, la France et la Belgique s'en sortent mieux avec des taux de 0,83% et 0,47%. L’Allemagne enregistre en revanche un taux en hausse par rapport à la même période en 2019 (+1,13%). Parmi les pays analysés par le comité, la palme revient néanmoins aux Pays-Bas qui présentent le taux le plus élevé avec une hausse de 1,28% au premier semestre 2020.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Légère baisse des prix en septembre
Selon les calculs du Statec, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,1% en juin par rapport au mois précédent. Une tendance que l'institut national explique par la baisse des prix des voyages et des produits pétroliers.
Supermarktkasse Cactus Howald - Wie verändert Corona dauerhaft unser Konsumverhalten - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le prix du logement en hausse de 13,3% sur un an
La dernière étude d'Eurostat, publiée ce mercredi, fait état d'une augmentation significative du tarif des logements au Luxembourg. Par rapport au trimestre dernier, l'addition a augmenté de 4,4%.