Changer d'édition

Le télétravail s'ouvre à plus de fonctionnaires
Économie 2 min. 16.01.2020 Cet article est archivé

Le télétravail s'ouvre à plus de fonctionnaires

En 2018 déjà, un salarié sur cinq employé au Luxembourg a pu travailler chez lui en 2018.

Le télétravail s'ouvre à plus de fonctionnaires

En 2018 déjà, un salarié sur cinq employé au Luxembourg a pu travailler chez lui en 2018.
Photo: Shutterstock
Économie 2 min. 16.01.2020 Cet article est archivé

Le télétravail s'ouvre à plus de fonctionnaires

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le ministre de la Fonction publique veut réviser les textes déterminant le travail détaché à domicile proposé à certains agents de l'Administration. Une conséquence du projet-pilote mené sur neuf mois, entre 2017 et 2018.

La réglementation relative au télétravail au Luxembourg commence à dater. Ainsi, le règlement grand-ducal spécifique remonte à 2012. Mercredi, le ministre de la Fonction publique, Marc Hansen (DP) a annoncé que ce texte n'allait plus tarder à être modifié «afin d'élargir le périmètre de la population d'agents éligibles au télétravail». Une proposition devrait être faite en ce sens avant la fin du premier semestre 2020.  

Pareil élargissement semble logique à l'heure où le télétravail décolle dans le pays. En 2018, le Statec estimait qu'un salarié sur cinq employé au Luxembourg avait pu bénéficier, au moins une fois, de cette pareille mesure. Soit déjà près de 90.000 des 448.900 employés du Grand-Duché. 


Gramegna et les «rumeurs» de 48 jours de télétravail
Alors qu'un accord de principe prévoyant notamment un doublement du seuil légal du travail à domicile entre la Belgique et le Luxembourg avait été conclu en mai dernier, le ministre des Finances indique jeudi que le texte «n'avait pas pour objet de couvrir le télétravail».

La même deadline (juin 2020) a été fixée par le ministre pour que ses services planchent à la réalisation d'un guide sur cette mesure. Le but de cette publication étant de «garantir l'implémentation du télétravail dans la fonction publique luxembourgeoise de manière optimale». Il est vrai que l'expérience menée d'octobre 2017 à juin 2018 a eu suffisamment d'échos positifs pour que le pays adapte le télétravail à encore plus de bureaucrates.

Ces mesures, Marc Hansen les a dévoilées dans une réponse parlementaire adressée au député Mars di Bartolomeo (LSAP). Celui-ci avait en effet interpellé le ministre sur le bilan des neufs mois du projet-pilote. Cette expérimentation avait alors concerné une centaine d'agents de la fonction publique (volontaires), en CDI, en poste depuis plus de cinq ans, dans la limite des 8 heures hebdomadaires de travail à domicile.

Un suivi détaillé

Semaine après semaine, l'Observatoire de la Fonction publique avait alors questionné ces agents impliqués sur leur perception du télétravail. Notant, par exemple, l'évaluation du bien-être ressenti ou de leur performance. L'étude avait aussi porté sur le regard des collègues et des chefs de service sur les impacts de cette nouvelle formule d'organisation. 

Et, à en croire le ministre «les résultats ont été positifs, tant du côté des télétravailleurs que des supérieurs hiérarchiques. Les résultats des collègues des télétravailleurs étant neutres à positifs».

Durant le premier projet-pilote de télétravail, fonctionnaires frontaliers, chefs de service et d'administration avaient été exclus du dispositif.
Durant le premier projet-pilote de télétravail, fonctionnaires frontaliers, chefs de service et d'administration avaient été exclus du dispositif.
Illustration : Florin Balaban

Les fonctionnaires télétravailleurs-pilotes ont effectivement relevé une amélioration de leur bien-être, couplée à une augmentation de leur performance individuelle. La suppression des trajets domicile-bureau est l'un des facteurs qui a été le plus apprécié durant le test. 

Du côté de la hiérarchie, il a été relevé que des «adaptations managériales» devenaient indispensables avec l'application du télétravail. De la nécessité donc d'un guide aidant les uns et les autres à trouver leur place dans ce dispositif. Par ailleurs, les N+1 insistent sur le fait que le déploiement du télétravail constituait un «facteur d'attractivité» vers les postes de l'Administration. Désormais que l'administration d'Etat compte plus de 28.000 agents, il faudra voir combien seront sensibles à délaisser leur bureau pour travailler à domicile à l'avenir.


Sur le même sujet

Le recrutement communal passe en mode 2.0
Modernisation, digitalisation et centralisation : tels sont les trois grands axes de la réforme de l'examen d'accessibilité au secteur public local. L'objectif est de retrouver les bonnes personnes aux bonnes places.
Toute la procédure d'inscription, ainsi que l'examen lui-même seront 100% digitalisés
Les fonctionnaires d'Etat pourront se passer de CCP
A compter de cette année, la paye des agents de la fonction publique nationale ne sera plus obligatoirement versée sur un compte chèque postal. Un détail? Pas pour les quelque 28.000 hommes et femmes concernés.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge
Les fonctionnaires stagiaires payés à 100 %
Les nouveaux fonctionnaires luxembourgeois toucheront désormais un traitement complet dès le début de leur carrière. Une mesure rétroactive qui coûtera 44 millions d'euros à l'Etat cette année et qui met fin à la fameuse règle dite «80-80-90».