Changer d'édition

Le télétravail a amélioré nos compétences digitales
Économie 3 min. 06.01.2021

Le télétravail a amélioré nos compétences digitales

Les outils de visioconférence sont parmi ceux qui ont vu leur fréquence d’utilisation augmenter considérablement avec l'explosion du télétravail. Logique.

Le télétravail a amélioré nos compétences digitales

Les outils de visioconférence sont parmi ceux qui ont vu leur fréquence d’utilisation augmenter considérablement avec l'explosion du télétravail. Logique.
Économie 3 min. 06.01.2021

Le télétravail a amélioré nos compétences digitales

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pour 43% des salariés passés au home-office, l'expérience s'est traduite par l'usage (et donc une meilleure maîtrise) de nouveaux logiciels. Une étude du LISER a pu quantifier cette montée en compétence.

Le recours au télétravail reste à privilégier. L'heure n'est (toujours) pas au retour au bureau, et l'expérience du travail à distance a encore certainement de beaux jours devant elle. Et s'il faudra sans doute se pencher sur bienfaits et méfaits de cette forme d'organisation, le LISER a choisi lui de se pencher sur son influence sur la maîtrise des outils digitaux pour les salariés concernés. Là, incontestablement, il y a du mieux.


Telearbeit
49 minutes de plus par jour à cause du télétravail
Une étude menée par des universités américaines sur le travail à domicile affirme que les salariés passent plus de temps devant leur ordinateur.

Il est vrai que pour nombre d'employés il a fallu vite s'adapter après avoir été lancés dans le bain du télétravail pour la première fois au printemps 2019. Les chercheurs du Luxembourg Institute of Socio-Economic Research ont ainsi déterminé, qu'en moyenne, les télétravailleurs ont utilisé un peu plus de 4 types d’outils digitaux. Principaux bénéficiaires : outils de visioconférence, messagerie instantanée et outils collaboratifs de partage de documents ou de gestion des flux de travail (de type groupware ou workflow).

Sans surprise, analysent les économistes Laetitia Hauret et Ludivine Martin, «ce sont les outils visant à pallier l’absence de relations en face-à-face qui ont vu leur part d’utilisateurs augmenter». Ainsi, 88% des télétravailleurs ont utilisé des outils de visioconférence et 81% des outils de messagerie instantanée. Des proportions bien plus importantes que dans l'activité ordinaire d'avant les premières mesures de confinement promulguées en mars 2020.

Et si aujourd'hui ces pratiques sont passées dans les mœurs professionnelles, les réponses recueillies auprès de 438 salariés démontrent que pour deux télétravailleurs sur cinq (43% précisément), il s'agissait là d'une découverte.   Parmi les télétravailleurs ayant expérimenté ces outils numériques inédits, 50% ont eu recours à la visioconférence, par exemple, alors qu’ils ne le faisaient pas avant, 40% ont pris la main sur des outils de gestion des flux de travail (de type workflow) et 37% emploient maintenant une messagerie instantanée alors que la fonction leur était encore inconnue voilà quelques mois.


Computer technician using digital tablet performing maintenance check of mainframe equipment
Des demandeurs d'emploi formés au numérique
En proposant une formation spécifique baptisée «FutureSkills», l'Adem et le ministère de l'Emploi ambitionnent de mettre en corrélation le profil des chômeurs avec l'évolution digitale des métiers. Particularité: ce stage s'effectuera exclusivement dans le secteur public.

La mise en lumière de ces «découvertes» des digital-tools n'a rien d'étonnant si l'on se rappelle qu'au printemps dernier 83% des personnes passées en télétravail faisaient leurs premiers pas dans le travail à distance, en dehors du bureau, loin des collègues. Le Statec avait quantifié à 69% la part globale des salariés du Luxembourg qui avaient dû se plier au télétravail.

Si l'expérience du home-office a bouleversé la vie des entreprises et des salariés et nécessité une adaptation du cadre légal, elle s'est avérée être aussi une formidable opportunité de formation. Une formation, sur le tas ou encadrée, mais qui au final a porté ses fruits puisque 30% des télétravailleurs estiment que leurs compétences digitales se sont accrues pendant le confinement. Seules 2% des personnes sondées estimant avoir vu leurs compétences digitales régresser.

Si, hier encore, les recruteurs peinaient à trouver des profils avec des compétences numériques, la crise sanitaire aura peut-être fait évoluer la donne.  La maîtrise des outils digitaux étant la deuxième «hard skills» parmi les qualités recherchées dans les offres d'emploi au Grand-Duché. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les effets pervers de la communication digitale
L'usage des différents outils numériques au cours du confinement aura eu des effets néfastes sur les personnes en télétravail lors du confinement, relève mardi une étude du Liser. En cause notamment, une utilisation «trop intense» et trop «impersonnelle».
«La crise a rendu les faiblesses plus visibles»
Pour le président de la Fedil, la pandémie n'a finalement fait qu'accélérer les restructurations. Mais si pour René Winkin, l'horeca et le commerce de détail seront touchés de plein fouet, l'industrie ne devrait pas non plus échapper au phénomène. Explications.
4.3. Wi / PK Fedil nach GV /  Rene Winkin Foto:Guy Jallay
Le harcèlement moral reste toujours d'actualité
Avec 306 demandes d'informations envoyées à l'ITM au cours des neuf premiers mois de l'année, le mobbing se poursuit dans les entreprises du Luxembourg, malgré le télétravail. A ce jour, huit plaintes ont été déposées, indique mardi le ministre du Travail.
L'administration communale plébiscite le télétravail
Les agents des 102 communes étaient invités à faire part de leur retour d'expérience après, pour certains, plusieurs semaines de télétravail. Les échos s'avèrent largement positifs, et développer cette formule parfaitement envisageable.
Des télétravailleurs plus nombreux, plus soucieux
45% des salariés qui ont dû travailler à la maison plutôt qu'au bureau ont rencontré des difficultés. Des doléances relevées par le Statec qui pourraient refréner la volonté de passer à plus de home-office.
Foto beautiful-woman-working-on-laptop-450w-1304969941