Changer d'édition

Le secteur bancaire redevable aux fonds d'investissement
Économie 2 min. 13.02.2020

Le secteur bancaire redevable aux fonds d'investissement

La valeur ajoutée bancaire des 130 établissements de la Place a progressé de 3% l'an passé.

Le secteur bancaire redevable aux fonds d'investissement

La valeur ajoutée bancaire des 130 établissements de la Place a progressé de 3% l'an passé.
Photo : Gerry Huberty
Économie 2 min. 13.02.2020

Le secteur bancaire redevable aux fonds d'investissement

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Taux d'intérêt très faibles, augmentation des frais, bourses mondiales instables : les 130 banques du Luxembourg ont été impactées différemment à ces changements. Les banques de détail s'en tirent le mieux au final, estime le Statec.

Le monde de la finance n'a jamais été une mer calme. Mais depuis quelque temps, au Luxembourg, ce secteur pilier de l'économie tangue. Plans sociaux, fermeture d'agences, fusions, établissements délocalisant leur activité ont fait leur apparition dans l'actualité. Ce jeudi, le Statec s'est intéressé lui à la création de richesses apportée par les quelque 130 banques encore en activité. Occasion d'apprendre que la valeur ajoutée bancaire (VAB), en 2018, représentait près de 13% du PIB national. Soit de l'ordre de 8.209 millions d'euros.

Tout n'irait donc pas si mal? «Il faut relativiser l'état de santé du secteur», répond Pauline Perray, économiste à l'office des statistiques. En effet, selon les domaines d'activités des établissements, les situations sont loin d'être comparables depuis 2016 avec la baisse des taux d'intérêts, des marchés boursiers incertains et des incertitudes sur les économies mondiales. «Très clairement, entre 2015 et 2018, ce sont les banques de détail qui ont le mieux su tirer leur épingle du jeu.

Ainsi, pour ces banques spécialisées dans les crédits et dépôts destinés aux ménages et aux entreprises, la valeur ajoutée bancaire a progressé de 49% sur quatre années. Une situation qui s'explique notamment par la large attribution de prêts aux ménages ces dernières années; la demande d'emprunts étant rendue plus attractive en raison de la chute des taux d'intérêt.

Dans le même temps, à l'autre bout de l'échelle, les banques privées ont vu leur VAB chuter de près de 59%. «Il faut aussi souligner les bonnes performances des banques dépositaires, dont l'activité principale repose sur la gestion des fonds d'investissement ou des OPCVM», souligne également Pauline Perray.


Wort.fr, interview de  Roberto Mendolia, Aleba Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Un intérêt commun pour la Place d'attirer les meilleurs»
Alors que le secteur financier reste le principal pilier de l'économie, la question de son attractivité reste au centre des discussions. Pour l'Aleba, principal syndicat de la Place, la nouvelle convention collective doit garantir cette situation, même si «certaines ambiguïtés» demeurent.

Ainsi, dans le pays leader européen des fonds d'investissement (plus de 4.300 milliards d'euros d'actifs sous gestion dans des fonds) , ces banques dépositaires ont vu leur valeur ajoutée bancaire progresser de 28%. Une performance d'autant plus remarquable que de 2015 à 2018, le secteur a vu ses frais généraux augmenter de façon substantielle soit pour la mise en œuvre d'outils de digitalisation, soit pour l'adaptation aux nouvelles normes de gestion et de confidentialité.

La finance d'entreprise difficile à classer

De leur côté, les banques dont la finance aux entreprises étrangères reste la majeure partie d'activité ont elles aussi réussi à progresser, côté VAB (+6% sur la période étudiée), mais avec des évolutions toutefois très contrastées au sein du groupe.  

«Toutefois, il serait difficile de tirer de quelconque conclusion sur leurs performances en analysant la seule valeur ajoutée bancaire», tempère la spécialiste. En effet, 44% de leurs revenus n'entrent pas en compte dans le calcul de la VAB (notamment les revenus en opération de change ou les dividendes perçus).


Sur le même sujet

Le Credit Suisse se sépare de son directeur
La banque a annoncé, vendredi, la démission de Tidjane Thiam, éclaboussé par le scandale déclenché par des opérations d'espionnage visant d'anciens cadres dirigeants et l'organisation Greenpeace.
19.8.2018 Luxembourg, ville, Kirchberg, Credit Suisse, Bank, Banken, Bankwesen, banque, banques, Wirtschaft, économie, Geld, Sozialplan, Bankensystem, Arbeitsplätze in Gefahr,  photo Anouk Antony
BNP Paribas reste dans le vert
Le groupe bancaire français, qui affiche des résultats en hausse de 4,7%, justifie sa performance «par une dynamique commerciale forte, et par les effets de sa transformation».
La filiale du groupe au Grand-Duché déclare une hausse annuelle de 10,6% de ses crédits, avec un revenu de 10,9 milliards d’euros.
Une année sous le signe de la volatilité des marchés
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité en 2020. L'économie devrait poursuivre son expansion, mais les investisseurs devront «envisager des approches alternatives pour réaliser des performances durables dans un contexte de faibles rendements.»
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité des marchés en 2020
Plan social en cours de négociation pour KBC
La branche luxembourgeoise «Asset management» installée au Luxembourg doit fermer l'an prochain pour être rapatriée vers la Belgique. Une mesure difficilement acceptable pour la vingtaine de salariés concernés.
Le bancassureur KBC a proposé à ses 20 salariés des emplois en Belgique.
Edmond de Rothschild déménagera à la Cloche d'Or
La filiale luxembourgeoise de banque privée et de gestion d'actifs quittera son site historique en octobre 2020 pour le Dyapason, immeuble situé rue Robert Stümper. Elle y louera 10.000 m2 à l'assureur Foyer.
Le sort des salariés d'ABLV Bank inquiète toujours
Près de deux ans après la faillite de la banque lettone, le sort réservé au personnel de sa filiale luxembourgeoise n'est toujours par réglé. L'Aleba craint que le plan social, attendu depuis des mois, ne voit jamais le jour.
Banque ABLV, Luxembourg, le 25 Fevrier 2018. Photo: Chris Karaba