Changer d'édition

Le QT robot passe à la production à grande échelle
Économie 1 2 min. 13.02.2020

Le QT robot passe à la production à grande échelle

De cinq prototypes fabriqués en 2017, LuxAI est passé à près de 200 pièces déjà vendues depuis que le petit robot est devenu un produit commercial en août dernier.

Le QT robot passe à la production à grande échelle

De cinq prototypes fabriqués en 2017, LuxAI est passé à près de 200 pièces déjà vendues depuis que le petit robot est devenu un produit commercial en août dernier.
Photo: Chris Karaba
Économie 1 2 min. 13.02.2020

Le QT robot passe à la production à grande échelle

Maurice FICK
Maurice FICK
100% made in Luxembourg, le «mignon» robot de LuxAI est passé rapidement du prototype à l'étape commerciale. Vu «la demande élevée, nous allons ouvrir une ligne de production dans les prochains mois», assurent les responsables de la toute jeune entreprise.

Alors qu'à Esch-sur-Alzette un «Robotics Makerspace» ouvrira le 20 février  les portes du Centre de national de formation professionnelle continue aux bricoleurs friands de technologies nouvelles, les ingénieurs en électronique de LuxAI à Luxembourg-Ville s'apprêtent à passer à la vitesse industrielle. Leur objectif: produire à la chaîne un robot humanoïde, imaginé et fabriqué sur le sol luxembourgeois et dont les clones s'envolent désormais vers tous les coins de la planète.


Journée mondiale de sensibilisation: Découvrez comment ce robot luxembourgeois aide les autistes
Ce samedi 1er avril, la fondation Autisme Luxembourg organise la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, place d'Armes à Luxembourg. Un stand dédié à l'innovation et aux nouvelles technologies présentera QT Robot, un petit robot "made in Luxembourg" conçu pour interagir avec les enfants autistes.

Il est loin le temps où le QT robot (de l'anglais «cute» qui signifie mignon),  spécialement créé pour interagir avec des enfants atteint d'un trouble du spectre de l'autisme, n'était encore qu'un prototype né dans un laboratoire de l'Université du Luxembourg. 

C'était mi-2017. Depuis «août 2019, c'est un vrai produit commercial labellisé CE qui s'exporte dans différents pays européens mais aussi aux Etats-Unis, en Chine, en Australie, au Moyen-Orient, etc.», explique avec une fierté dissimulée le Dr Aida Nazarikhorram, cofondatrice de LuxAI aux côtés de Pouyan Ziafati, CEO.

Le Dr Aida Nazarikhorram explique que le robot a été «développé par les chercheurs pour les enfants autistes mais ils se sont rendu compte qu'il pouvait correspondre à bien d'autres handicaps mentaux».
Le Dr Aida Nazarikhorram explique que le robot a été «développé par les chercheurs pour les enfants autistes mais ils se sont rendu compte qu'il pouvait correspondre à bien d'autres handicaps mentaux».
Photo: Chris Karaba

Pas plus tard que mercredi matin elle recevait encore trois clientes italiennes dans son bureau du boulevard Royal alors qu'elle rentrait tout juste d'Abou Dabi avec le Technology innovation pioneer Award des Emirats arabes unis en poche. 

Encadrés sur les murs blancs des locaux de la start-up universitaire devenue une «jeune entreprise en plein développement», plus de vingt récompenses et prix internationaux dont le Best of Innovation Award glané en 2018 au célèbre Consumer electronic show de Las Vegas, ont indéniablement boosté LuxAI. «Suite au CES nous avons eu beaucoup de clients américains» et de nombreux articles ont été publiés dans les médias: «Le résultat, est une belle visibilité», retient Aida Nazarikhorram.

Listes d'attente

Une visibilité qui porte ses fruits. Depuis la fin de l'été, la société a vendu près de 200 QT robots. Désormais «chaque mois nous recevons entre 40 et 50 commandes», de sorte que la petite équipe de production a parfois du mal à suivre. Par moment «le délai de fabrication est trop élevé et nous avons des listes d'attente», confesse la chargée de communication multitâche. 

Le prix de départ d'un QT robot est fixé à 6.800 euros. Son prix final varie en fonction des options que demande le client.
Le prix de départ d'un QT robot est fixé à 6.800 euros. Son prix final varie en fonction des options que demande le client.
Photo: Maurice Fick

L'objectif 2020 de luxAI est clair: «Augmenter notre capacité de production de robots afin qu'entre la commande et la livraison du robot, le client n'ait pas plusieurs semaines d'attente». Le Dr Nazarikhorram ne voit plus d'autre solution que de «déménager du boulevard Royal pour lancer une ligne de production dans les mois prochains». Des sites se prêteraient à l'idée du côté de Leudelange ou de Strassen. Mais rien n'est arrêté pour l'heure.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Comme à son lancement, le robot humanoïde reste un produit «100% fabriqué au Luxembourg. Son développement est la résultante d'efforts cumulés de nombreuses personnes comme des ingénieurs en mécanique, en software mais aussi des docteurs, des thérapeutes et spécialistes de l'autisme. Mais le robot est entièrement fabriqué dans nos laboratoires à Luxembourg», pose Aida Nazarikhorram.


Sur le même sujet