Changer d'édition

Le pétrole augmente, la bière aussi
Économie 05.10.2016 Cet article est archivé
Inflation en hausse

Le pétrole augmente, la bière aussi

Sur un mois, le prix des bières vendues en supermarché a presque autant augmenté que le pétrole
Inflation en hausse

Le pétrole augmente, la bière aussi

Sur un mois, le prix des bières vendues en supermarché a presque autant augmenté que le pétrole
Anouk Antony
Économie 05.10.2016 Cet article est archivé
Inflation en hausse

Le pétrole augmente, la bière aussi

Thierry LABRO
Thierry LABRO
L'inflation est en hausse de 0,4%, poussée par la hausse des prix des produits pétroliers, indique le Statec. Les bières vendues dans les supermarchés sont elles aussi plus chères.

(T. L.) Le taux d’inflation en hausse à 0,4% en septembre 2016, sous l'effet de la hausse de 2,85% des prix des produits pétroliers, alors que les prix des autres biens et services reculent de 0,07%. Le taux d’inflation annuel continue à se rétablir et atteint désormais +0.4%. 

A la pompe, les automobilistes doivent débourser 3,2% de plus pour un plein de diesel et 2,9% de plus pour un plein d’essence. 

Le mazout de chauffage coûte même 6,4% plus cher que le mois précédent. Le taux de variation annuelle de l’indice des prix des produits pétroliers fait un bond et passe de -11.8% en août à -6.4% en septembre. 

Fin des vacances, baisse des prix

Avec la fin des vacances scolaires, les prix des voyages à forfait chutent de 5%. Pour le transport par air, la baisse est de 8,1%. Par rapport au mois de septembre de 2015, les prix des voyages à forfait se sont renchéris de 1,1%. 

Ces mouvements sont partiellement compensés par une hausse des tarifs de certains cours du soir, avec la rentrée de septembre, les prix de ces derniers ont augmenté en moyenne de 4,7%. 

En outre, des augmentations ont été observées sur les prix des bières (+2,5%) vendues dans les supermarchés. 

Un impact à la hausse d’une moindre envergure provient des repas pris à l’extérieur, avec une addition dans les restaurants qui s’est alourdie de +0,2% par rapport à août. 

La moyenne semestrielle de l’indice raccordé à la base 1.1.1948 passe de 829.47 à 830.45 points. Une indexation des salaires et pensions sera déclenchée lorsque le seuil de 831.84 points sera dépassé. 


Sur le même sujet

Selon les calculs du Statec, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,1% en juin par rapport au mois précédent. Une tendance que l'institut national explique par la baisse des prix des voyages et des produits pétroliers.
Supermarktkasse Cactus Howald - Wie verändert Corona dauerhaft unser Konsumverhalten - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Si l'indice des prix à la consommation a chuté de 0,2%, en septembre, c'est notamment en raison de la diminution des tarifs accordés aux vacanciers et voyageurs d'affaires. Les séjours à forfait ont notamment vu leur montant diminuer.
Le prix des billets d'avion a baissé de 21,4% en un mois seulement.
Au mois de juillet 2018, l’indice des prix à la consommation recule de 0,7% par rapport au mois précédent. Ce repli s'explique par les réductions de prix à l'occasion des soldes d'été.
Avec le début des vacances scolaires, les prix des voyages augmentent de 7,2% en un mois.
Consommation au Luxembourg
Les prix à la consommation progressent au mois d'août surtout en raison de la fin des soldes d'été. Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif.
Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif. (Photo: AFP)
Les prix ont baissé de 0,2% au mois d’octobre au Luxembourg, selon le Statec. C'est la forte baisse des prix des produits pétroliers qui a fait tomber l'indice général des prix. L'inflation annuelle baisse elle aussi, à 0,3%.
En un mois, les prix des produits pétroliers ont chuté de 2,6% au Luxembourg.