Changer d'édition

Le Mouvement écologique critique le projet d'implantation de Google
Les terrains où Google va s'implanter dans le secteur de Bissen.

Le Mouvement écologique critique le projet d'implantation de Google

Photo: Pierre Matgé
Les terrains où Google va s'implanter dans le secteur de Bissen.
Économie 07.02.2019

Le Mouvement écologique critique le projet d'implantation de Google

Jacques GANSER
Jacques GANSER
L'association de protection de l'environnement critique le projet d'implantation de Google pour l'étendue des terrains qu'il va accaparer et ses besoins en eau qui seront aussi conséquents.

Le Mouvement écologique (Méco) a émis de vives critiques à l'égard du projet d'implantation de Google dans le secteur de Bissen. Les documents actuellement disponibles pour le reclassement du site sont incomplets sur plusieurs points. 

Ces lacunes ne permettent donc pas aux citoyens de voir si le projet est conforme aux objectifs de la politique d'aménagement du territoire et du plan national de développement durable. 


Google au Luxembourg
Le géant du web a sélectionné le Grand-Duché comme site d’implantation potentiel pour un nouveau data center en Europe. Des terrains ont été achetés par Google à Bissen.

L'évaluation de l'impact sur l'environnement est insuffisante. Il aurait dû être évalué avant l'approbation d'un reclassement, estime le Meco. Enfin, cette vaste zone n'aurait-elle pas été mieux utilisée avec l'implantation d'activités économiques plus significatives, interroge l'association. 

Le reclassement de la zone remis en cause

Les énormes besoins en eau du projet Google sont aussi un point problématique pour le Mouvement écologique. Il estime qu'il est urgent de savoir comment ces bâtiments pourront être alimentés en eau de façon suffisante, notamment pendant les périodes de sécheresse, sans que cela ne nuise à d'autres activités ou habitations. 

D'autre part, les besoins en énergie de ce projet ne correspondent pas aux intentions du gouvernement d'investir dans des industries durables. 

Pour le Meco, les aspects négatifs de ce projet l'emportent sur des avantages qui ne sont pas encore mesurés ou démontrés. Pour ces raisons, le reclassement de la zone verte en «zone spéciale» ne devrait pas être autorisé.

(Par Jacques Ganser, traduction et adaptation: AF)


Sur le même sujet