Changer d'édition

Le Luxembourgeois Landewyck Group vend 9 milliards de cigarettes par an
De gauche à droite: Marc Scharfe (directeur des affaires scientifiques), François Elvinger (directeur des ventes Luxembourg) , Marc Wagener (directeur général), Jacques Bauer (secrétaire général du groupe), Georges Krombach (responsable du développement des produits).

Le Luxembourgeois Landewyck Group vend 9 milliards de cigarettes par an

Photo: Guy Jallay
De gauche à droite: Marc Scharfe (directeur des affaires scientifiques), François Elvinger (directeur des ventes Luxembourg) , Marc Wagener (directeur général), Jacques Bauer (secrétaire général du groupe), Georges Krombach (responsable du développement des produits).
Économie 3 min. 20.06.2012

Le Luxembourgeois Landewyck Group vend 9 milliards de cigarettes par an

Créée il y a 165 ans, l'entreprise familiale devenue groupe Heintz van Landewyck produit 9 milliards de cigarettes par an au Luxembourg dont 90% sont exportées. Le groupe poursuit son expansion vers l'Asie et l'Europe de l'Est.

Alors que la société luxembourgeoise ouvrira dimanche de 10 à 17 heures au grand public les portes de son site historique dans la rue de Hollerich à Luxembourg, le groupe Landewyck affiche, malgré la crise et ses 165 ans, une belle santé économique.

"C'est l'exportation qui garantit notre production", a rappelé mercredi Marc Wagener, le directeur général de Landewyck Group. Des près de 9 milliards de cigarettes et 7.000 tonnes de tabac produits chaque année dans les ateliers de Luxembourg et d'Ettelbruck, 90% sont exportés vers plus de 35 pays dans le monde.

En Europe, Landewyck Group compte neuf filiales. La succursale espagnole a été ouverte en mars 2011. Si la consommation de tabac a reculé en Europe de 1 à 2% l'an passé, c'est en Europe de l'Est et en Asie que se situerait le potentiel de croissance des ventes internationales: "Nous testons actuellement les marchés au Japon et à Taïwan", glisse Marc Wagener.

12e plus grand exportateur de cigarettes en Europe

En 2011, le chiffre d'affaires de Landewyck Group était de 2,870 milliards d'euros. Un an auparavant, il était de 2,125 milliards. De sorte que le groupe occupait en 2010 le 5e rang des groupes luxembourgeois (en ce qui concerne le chiffre d'affaires), juste derrière Goodyear.

Le manufacturier du tabac emploie 1.796 personnes à travers le monde. Dont 763 au Luxembourg. "Nous sommes la 4e plus grande entreprise familiale au Luxembourg et la 21e entreprise au Luxembourg", résume avec un brin de fierté le directeur général. A l'échelle de l'UE, Landewyck Group se classe à la 12e place des exportateurs de cigarettes avec ses 8 milliards de cigarettes exportées.

Les ventes de tabac rapportent plus de 650 millions d'euros à l'Etat

Les ventes de tabac du groupe profitent surtout à l'Etat luxembourgeois. Deux paquets de Ducal, la marque la plus vendue sur le marché luxembourgeois, coûtent par exemple 10 euros: 7 euros sont reversés à l'Etat!

"Plus de 71% des cigarettes vendues au Luxembourg sont vendues dans les stations d'essence", rapporte François Elvinger, directeur des ventes Luxembourg, qui note une "forte augmentation" des ventes de tabac à tuber ou à rouler.

Les carburants, l'alcool et le tabac vendus dans les stations d'essence au Luxembourg rapportent 1,8 milliard d'euros par an à l'Etat: soit 17% du budget total de l'Etat! Selon une étude de la Chambre de commerce, les impôts indirects prélevés sur les ventes de tabac se sont chiffrés à 654 millions d'euros en 2010.

Une exclusivité mondiale

Le groupe vient "d'investir 2 millions d'euros" à Ettelbruck et Luxembourg afin de sortir de ses presses des paquets de cigarettes aux coins arrondis, qui seraient plus pratiques.

"Nous sommes les seuls au monde à faire le paquet de 30 cigarettes aux bords arrondis", glisse Georges Krombach, responsable du développement des produits, en montrant un paquet de Ducal.

L'autre nouveauté 2012 consiste à produire la cigarette Maya, sans additif aromatique. Tout comme la marque Che qui "marche bien en France mais pas au Luxembourg... trop révolutionnaire", s'amuse Georges Krombach.

Maurice Fick