Changer d'édition

Le Luxembourg sur la bonne voie, mais...
Économie 27.03.2015 Cet article est archivé
Pour l'OCDE

Le Luxembourg sur la bonne voie, mais...

"Luxembourg, pays prospère" pour l'OCDE.
Pour l'OCDE

Le Luxembourg sur la bonne voie, mais...

"Luxembourg, pays prospère" pour l'OCDE.
Guy Wolff
Économie 27.03.2015 Cet article est archivé
Pour l'OCDE

Le Luxembourg sur la bonne voie, mais...

Selon l'organisation internationale basée à Paris, le Grand-Duché demeure l'une des valeurs sûres du club des pays riches. L'OCDE invite cependant à renforcer le secteur financier, diversifier l'économie et à s'inquiéter du financement des retraites à moyen terme.

(pso) Fait rare. Le secrétaire général de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), Angel Gurria, a fait le déplacement au Luxembourg pour présenter les perspectives économiques nationales. L'intéressé a ainsi pu dérouler les principales idées de ce rapport de 130 pages livré tous les ans.

Comme à l'accoutumée, les économistes de l'organisation basée à Paris ne s'alarment pas de l'état des finances luxembourgeoises. «Le Luxembourg est l'un des pays les plus prospères de l'OCDE [qui ne rassemble elle-même que des pays riches] et affiche des niveaux de bien-être très élevés. L'économie, y compris le secteur financier, a bien résisté à la crise, et la croissance s'accélère, portée par des politiques macroéconomiques saines», peut-on lire dans le rapport. 

Grand bleu

Grand bleu dans le ciel luxembourgeois, par rapport aux régions voisines notamment. 3,1% de croissance du PIB (produit intérieur brut) en 2014 et des prévisions de 2,2% en 2015 et 2,6% en 2016. L'organisation née du Plan Marshall au sortir de la Deuxième Guerre Mondiale pour relancer l'économie européenne formule cependant quelques recommandations.

Elle invite ainsi le gouvernement à renforcer le secteur financier. Si les efforts de diversification nécessaires (via les fonds d'investissement, la gestion de fortune et l'assurance) ont bien été consentis, le Luxembourg doit rester en ligne avec la régulation européenne sur les marchés de capitaux et veiller au renforcement des obligations internationales de transparence. 

Diversification nécessaire

La diversification doit d'ailleurs être visée dans l'ensemble de l'économie selon les experts du château de la Muette, et la productivité doit être soutenue. Repenser les politiques de soutien à la recherche et développement fait également partie des démarches à accomplir.

Enfin, l'organisation pointe du doigt les tensions budgétaires à moyen terme liées à la fois aux dépensés générées par le vieillissement de la population et aux incertitudes des recettes fiscales provenant du secteur financier.


Sur le même sujet

L'organisation recommande au gouvernement luxembourgeois de "surveiller de près les risques liés à l'augmentation des prix des logements et à l'endettement élevé des ménages.
La faiblesse des taux d'intérêt et le caractère limité de l'offre de logements pourraient contribuer à une hausse sensible des prix de l'immobilier.
L'agence de notation financière Standard & Poor's a réaffirmé la note «AAA» du Luxembourg. S&P met toutefois le doigt sur le financement à long terme du système des retraites et le poids élevé que pèse le secteur financier dans l'économie.