Changer d'édition

Le Luxembourg, «paradis fiscal des fortunes allemandes»
Économie 3 min. 17.05.2019

Le Luxembourg, «paradis fiscal des fortunes allemandes»

Le Luxembourg, une place financière de premier choix pour les Allemands fortunés, selon le quotidien Süddeutsche Zeitung

Le Luxembourg, «paradis fiscal des fortunes allemandes»

Le Luxembourg, une place financière de premier choix pour les Allemands fortunés, selon le quotidien Süddeutsche Zeitung
Photo: Guy Wolff
Économie 3 min. 17.05.2019

Le Luxembourg, «paradis fiscal des fortunes allemandes»

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Dans un article publié ce vendredi, le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung révèle que «20% des Allemands les plus riches continuent à privilégier le pays pour éviter l'impôt».

Le Luxembourg reste une place financière de premier choix pour les Allemands fortunés. C’est ce qu’écrit ce vendredi le Süddeutsche Zeitung (SZ). Le quotidien munichois rapporte en effet que «20 des 100 Allemands les plus riches possèdent ou possédaient encore des sociétés au Grand-Duché», selon des recherches récentes effectuées dans le registre du commerce et des sociétés du pays, en collaboration avec les chaînes de radio-télévision NDR et WDR, et les quotidiens francophones Le Monde et Le Soir et néerlandophone De Tijd.

La SZ cite à ce sujet une nouvelle étude encore non publiée du Tax Justice Network (TJN), un réseau international indépendant, qui milite pour une réglementation et une transparence fiscales et financières internationales. Selon ce dernier, le Grand-Duché représenterait l'un des dix premiers sites d'implantation pour les entreprises allemandes cherchant à éviter l’impôt. Pour Markus Meinzer, Director, Financial Secrecy au TJN cité par la SZ, «le Luxembourg est l'un des paradis fiscaux des entreprises les plus agressifs au monde».

«Le Luxembourg a fait son travail»

Dans son article, la SZ conclut ainsi que quatre ans et demi après les révélations sur les LuxLeaks ,«le pays a maintenu ses dispositifs d'évitement fiscal jusqu'à aujourd'hui, pourtant considérés par la Commission européenne comme partiellement illégaux», malgré les assurances données par le gouvernement de modifier sa propre politique fiscale sur le sujet.

Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères (LSAP), a de son côté confié dans l’émission télévisée Panorama, sur la chaîne allemande ARD, qu’au cours des dernières années, le Luxembourg a progressé en matière de transparence fiscale et a «fait son travail».  


European Commission President Jean-Claude Juncker looks on during a press conference at the European Commission headquarters in Brussels on May 7, 2019. (Photo by Eric Vidal / AFP)
Juncker reconnaît ses «erreurs»
Jean-Claude Juncker a reconnu mardi deux grandes «erreurs» lors de son mandat de cinq ans à la tête de la Commission européenne: son silence lors de la campagne du référendum sur le Brexit et sa réaction trop tardive au scandale des Luxleaks.

Dans un récent bilan sur son mandat à la Commission européenne, qui viendra à terme fin octobre prochain, Jean-Claude Juncker a reconnu deux grandes «erreurs»: son silence lors de la campagne du référendum sur le Brexit et sa réaction trop tardive au scandale des Luxleaks. 

Révélé en novembre 2014 suite aux enquêtes du consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) basées sur les témoignages des lanceurs d'alerte Antoine Delcour et Raphaël Halet, deux anciens employés du cabinet d'audit PriceWaterhouseCoopers, le scandale dit des «LuxLeaks» mettait en lumière des accords fiscaux avantageux (rescrits) conclus par des cabinets d'audit avec l'administration fiscale luxembourgeoise, pour le compte de sociétés multinationales comme notamment Apple, Amazon, Fiat, Engie, Ikea et Deutsche Bank. 



Sur le même sujet

Juncker reconnaît ses «erreurs»
Jean-Claude Juncker a reconnu mardi deux grandes «erreurs» lors de son mandat de cinq ans à la tête de la Commission européenne: son silence lors de la campagne du référendum sur le Brexit et sa réaction trop tardive au scandale des Luxleaks.
European Commission President Jean-Claude Juncker looks on during a press conference at the European Commission headquarters in Brussels on May 7, 2019. (Photo by Eric Vidal / AFP)
Luxleaks: PwC remporte une bataille contre le journaliste
A Metz, le journaliste de France 2 Edouard Perrin a été débouté dans sa demande de retrait d'une ordonnance judiciaire qui avait, à la demande de l'auditeur PwC, permis d'identifier sa source. Il doit verser 3.000 euros à la société d'audit de Gasperich.
Edouard Perrin après le délibéré LuxLeaks en janvier.
Luxembourg Leaks: Le Luxembourg dans le collimateur
Des accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et 340 multinationales, dont Apple, Amazon, Ikea, Pepsi ou Axa, afin de minimiser leurs impôts, sont révélés jeudi par 40 médias internationaux s'appuyant sur des documents obtenus par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).
Pierre Gramegna, ministre des finances, donnera ce jeudi à 15 heures, une conférence de presse sur les accords fiscaux qui intriguent la Commission européenne.