Changer d'édition

Le Luxembourg continuera sa croissance ces prochaines années
Économie 2 min. 11.02.2022 Cet article est archivé
Prévisions économiques pour 2022

Le Luxembourg continuera sa croissance ces prochaines années

Sur une base annuelle, le PIB du Luxembourg devrait continuer à progresser en 2022 et 2023.
Prévisions économiques pour 2022

Le Luxembourg continuera sa croissance ces prochaines années

Sur une base annuelle, le PIB du Luxembourg devrait continuer à progresser en 2022 et 2023.
Photo: AFP
Économie 2 min. 11.02.2022 Cet article est archivé
Prévisions économiques pour 2022

Le Luxembourg continuera sa croissance ces prochaines années

Simon MARTIN
Simon MARTIN
La Commission européenne semble optimiste vis-à-vis des prévisions économiques des prochaines années pour le Luxembourg.

Quel avenir pour la croissance du Grand-Duché? La question se pose au regard de la hausse généralisée des prix de ces derniers mois. D'une manière générale, il semblerait que le Produit intérieur brut (PIB) de l'Union européenne ait retrouvé son niveau d'avant la pandémie au troisième trimestre de 2021. Par ailleurs, chaque État membre devrait avoir franchi ce jalon d'ici la fin de 2022.


L'ULC réclame un plafonnement du prix de l'électricité
Face à la hausse du prix de l'électricité et des combustibles, l'Union Luxembourgeoise des Consommateurs tire la sonnette d'alarme et appelle à des aides de l'Etat.

La Commission européenne s'est également penchée sur le cas du Luxembourg.  Selon ses estimations, le PIB luxembourgeois a fortement rebondi d’environ 7% en 2021, après un recul relativement limité de 1,8% en 2020. «Cette forte croissance est principalement tirée par la consommation privée, qui a dépassé son niveau d'avant-crise au troisième trimestre 2021. Presque tous les secteurs devraient contribuer positivement à la croissance du PIB en 2021, les services d’information et de communication enregistrant la dynamique la plus favorable», précise notamment la Commission. 

Toutefois, malgré le taux élevé de vaccination, la croissance au quatrième trimestre devrait avoir été affectée négativement par une aggravation de la situation épidémiologique. En cause: la propagation bien plus virulente du variant Omicron. «Ces restrictions devraient concerner principalement les hôtels et les restaurants, ainsi que les activités culturelles. Néanmoins, même si elle s'est ralentie, la croissance trimestrielle du PIB devrait rester positive», tempère la commission.


A customer looks at an information note while shopping in a supermarket in Budapest's 12th district on February 1, 2022, as the government announced a price stop for several basic foods. - Hungarian Prime Minister Orban had announced price controls from February 1 on several common grocery items in response to rising inflation. The price control is effective until May 1, 2022. (Photo by ATTILA KISBENEDEK / AFP)
L'inflation bat un nouveau record en janvier à 5,1%
L'Eurostat enregistre ce mercredi un taux d'inflation de 5,1% pour le mois de janvier dans la zone euro, un tel chiffre n'avait jamais été atteint depuis 1997.

Sur une base annuelle, le PIB du Luxembourg devrait continuer à progresser en 2022 et 2023, bien qu’à un rythme plus lent qu’en 2021, avec des taux de croissance annuels de 3,9% et 2,9%, respectivement. La consommation privée devrait encore augmenter, soutenue par une baisse des taux d'épargne élevés. Pour retrouver des niveaux d'avant la crise, il faudra toutefois attendre 2023. «Néanmoins, l'incertitude accrue quant aux tensions géopolitiques, aux prix de l'énergie et à la durée de la crise sanitaire pourrait avoir une incidence négative sur les marchés boursiers, ce qui pourrait avoir une incidence négative sur le secteur financier du pays.»

La Commission rappelle également que le taux d'inflation du Luxembourg en 2020 était nul, crise sanitaire oblige. «L’inflation a fortement augmenté en 2021, atteignant 3,5%. L’inflation devrait augmenter pour atteindre respectivement 3,8% et 1,5% en 2022 et 2023, sous l’effet des prix élevés de l'énergie, qui devraient culminer au premier trimestre 2022, ainsi que de la hausse des prix des biens et services hors énergie.» Il y a fort à parier que cette inflation provoque le déclenchement d'un nouvel index des salaires dont nous vous parlions récemment.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Même si le Luxembourg est l'un des pays européens les moins concernés par la hausse des prix, l'inflation continue de se propager à tous les secteurs de l'économie, dont les activités récréatives.
La Commission européenne a annoncé lundi avoir abaissé de 1,3 point sa prévision de croissance économique pour la zone euro en 2022 à 2,7%, et augmenté de 3,5 points sa prévision d'inflation à 6,1%, à cause de la guerre en Ukraine.
Le Parlement cherche des moyens d'alléger la charge des bas salaires face aux coûts élevés de l'énergie. Le CSV et le LSAP font des propositions concrètes.
Le chômage a terminé l'année 2021 au plus bas depuis un quart de siècle en Europe, grâce à la très forte reprise économique qui a suivi la crise historique provoquée par la pandémie de Covid-19.