Changer d'édition

Le Luxembourg 18e pays le plus compétitif au monde
Économie 2 min. 09.10.2019

Le Luxembourg 18e pays le plus compétitif au monde

Singapour a dépassé les Etats-Unis notamment en raison des effets des tensions commerciales avec la Chine.

Le Luxembourg 18e pays le plus compétitif au monde

Singapour a dépassé les Etats-Unis notamment en raison des effets des tensions commerciales avec la Chine.
Photo: Shutterstock
Économie 2 min. 09.10.2019

Le Luxembourg 18e pays le plus compétitif au monde

Le Luxembourg gagne une place et se positionne 18e désormais au classement de la compétitivité du Forum économique mondial. L'île cité-Etat d'Asie du Sud-Est s'est hissée à la première place et a évincé les Etats-Unis englués dans leurs guerres commerciales.

(AFP) - Les Etats-Unis sont passés à la deuxième place, derrière Singapour, dans le dernier Rapport sur la Compétitivité du Forum économique mondial, en raison notamment des guerres commerciales, entre autres avec la Chine, livrées par le président Donald Trump.


Pierre Gramegna sur «la voie de la compétitivité»
Le ministre des Finances confirme ses ambitions. L’individualisation de l’imposition des personnes physiques, l’accès au logement et l’association fiscalité-développement durable seront au centre de la future réforme fiscale.

Le premier pays européen à figurer dans le classement sont les Pays-Bas, classés quatrièmes, qui progressent de deux places et devancent la Suisse et l'Allemagne.

Le Luxembourg gagne une place et prend la 18e place du classement 2019 devant la Belgique qui glisse de la 21e à la 22e place. La France est 15e.

Le Forum (WEF, en anglais), qui réunit chaque hiver dans la station de ski de Davos le gratin du monde politique et économique, publie depuis 1979 un classement des économies les mieux placées en termes de productivité et de croissance à long terme.

Le rapport mesure la compétitivité sur une échelle de zéro à 100, en se fondant sur les infrastructures, la santé, le marché du travail, le système financier, la qualité des institutions publiques et l'ouverture économique. 

Singapour a obtenu 84,8 points sur 100, mais le Forum a noté que ce pays avait profité d'un détournement du trafic commercial vers ses ports à la suite des guerres douanières entre puissances économiques mondiales. Les Etats-Unis ont obtenu 83,7 points contre 85,6 en 2018.

Bien que les Etats-Unis «restent une puissance innovatrice» et la deuxième économie la plus compétitive du monde, certains signes troublants ont fait leur apparition, a souligné le rapport.

L'espérance de vie aux Etats-Unis plus basse qu'en Chine

«Il est important d'assurer que les pays soient ouverts au commerce», a relevé Saadia Zahidi, un des directeurs du WEF, en réponse à une question sur l'impact des sanctions douanières imposées par l'administration Trump.

Tout en notant l'absence de «données précises» sur cet impact, elle a estimé que «le sentiment» qui accompagne la volonté d'investir aux Etats-Unis s'était «rétréci». «Cela va finir par impacter l'investissement à long terme, par avoir un impact sur la réflexion des preneurs de décision et par influer sur la vision des Etats-Unis qu'auront des hommes d'affaires non américains.»

Mme Zahidi a expliqué que les Etats-Unis avaient perdu leur première place parce que l'espérance de vie en bonne santé était désormais plus basse que celle en Chine.

L'an dernier, l'Organisation mondiale de la Santé a estimé qu'un bébé né en Chine pouvait espérer vivre 68,7 ans en bonne santé contre 68,5 pour un nouveau-né américain.


 

 

 

 


Sur le même sujet

Pierre Gramegna sur «la voie de la compétitivité»
Le ministre des Finances confirme ses ambitions. L’individualisation de l’imposition des personnes physiques, l’accès au logement et l’association fiscalité-développement durable seront au centre de la future réforme fiscale.