Changer d'édition

Le Grand-Duché boude les vins portugais
Économie 22.04.2021

Le Grand-Duché boude les vins portugais

En 2020, le Portugal a produit  6,5 millions d'hectolitres de vins. Maintenant, il faut les vendre...

Le Grand-Duché boude les vins portugais

En 2020, le Portugal a produit 6,5 millions d'hectolitres de vins. Maintenant, il faut les vendre...
Économie 22.04.2021

Le Grand-Duché boude les vins portugais

Le Luxembourg est l'un des trois pays européens où les ventes de vins portugais ont le plus diminué au cours des premiers mois de 2021.

 (pj avec Ana TOMAS) Alors que cafés et restaurants luxembourgeois viennent de reprendre leur activité après une ''pause" de plus de cent jours, un constat s'impose : le Luxembourg a bien moins consommé (et donc importé) de vins produits dans les vignobles de la vallée du Douro ou de l'Alentejo. Une baisse d'achats de bouteilles portugaises qui va à contre-courant de la tendance européenne au cours du premier trimestre 2021.


L'amertume d'une vie sans goût ni odeur
La perte d’odorat toucherait «entre 47 et 88%» des personnes atteintes du covid-19. Si elle n'est que passagère dans la grande majorité des cas, cette anosmie perdurerait en revanche plusieurs mois chez certains patients.

Ainsi, ViniPortugal constate que sur les mois de janvier et février derniers, les ventes de vins ont atteint 121 millions d'euros, soit une hausse de 2,96 % par rapport à la même période de 2020. Mais le Luxembourg, lui, a nettement moins passé commande et enregistre la deuxième chute la plus forte de toute l'UE, avec un marché en régression de 7,22% (2,10 millions d'euros). Seule l'Espagne s'est montrée encore plus frileuse dans ses importations de Quinta do Vallado ou Herdade do Rocim (-19,36%). 

La France reste un débouché majeur

Par contre, les caves portugaises ont pu compter sur le marché des pays scandinaves pour assurer leur niveau de distribution. Ainsi, en ce début d'année, la Finlande a été le principal moteur de la hausse des importations de vins portugais sur le marché européen avec une augmentation de 69,55% (2,26 millions d'euros) par rapport à l'année précédente. Suivent au palmarès des Etats ayant goûté aux vins des environs de Lisbonne ou Porto :  la Pologne (4,27 millions d'euros), la Suède (4,91 millions d'euros) ou le Danemark.

A l'échelle mondiale, les cinq marchés les plus performants sont la France, avec 16,67 millions d'euros d'importations de vins portugais, les États-Unis d'Amérique (13,25 millions d'euros), le Brésil (9,34 millions d'euros), l'Allemagne (7,65 millions d'euros) ou encore le Canada avec 7,60 millions d'euros. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un retour inégal de la vie en terrasse
Si les restaurants du Grand-Duché peuvent rouvrir en extérieur depuis mercredi dernier, des disparités sont visibles au centre-ville. Témoignages de quelques commerçants du Grund et des Rives de Clausen.
De l'art de changer le vin en... gel hydroalcoolique
Plusieurs distillateurs chauffent leurs alambics pour produire de l'alcool destiné à entrer dans la composition de désinfectants. Un changement d'activité encouragé par l'Etat en raison du manque de producteurs locaux de ce produit utile dans le cadre de la lutte contre le covid-19.
Ihre Brennereianlage hatte Caroline Van Langendonck 2014 bestellt.
Le cru Dubaï 2020 a été dévoilé
Cinq vins et un crémant feront saliver les clients de l'espace restauration du pavillon luxembourgeois à l'exposition universelle de Dubaï. Et les vainqueurs sont...
Dégustation
La cuvée 2020 possédera un goût de QR Code
Les vins luxembourgeois sont invités à plus de transparence sur leur composition. Des informations qu'il sera désormais possible de consulter en flashant l'étiquetage recommandé sur chaque bouteille.
Weinlese an der Mosel - Erntehelfer - Foto: Serge Waldbillig
L'AOC Moselle gagne du terrain en Lorraine
L'appellation d'origine contrôlée était jusque-là limitée à 78 hectares. Elle vient officiellement de multiplier par plus de six sa superficie en gagnant 570 nouveaux hectares. Une reconnaissance de terroir pour plus de vignobles.
Le territoire grandit mais le cahier des charges reste toujours aussi strict pour les vignerons.