Changer d'édition

Le dossier Fage rattrape Etienne Schneider
Économie 3 min. 10.05.2021

Le dossier Fage rattrape Etienne Schneider

Pour la présidente de la commission de l'Exécution budgétaire, Diane Adehm, il est important que ceux qui étaient en poste au moment de la vente du terrain à l'entreprise Fage s'expliquent.

Le dossier Fage rattrape Etienne Schneider

Pour la présidente de la commission de l'Exécution budgétaire, Diane Adehm, il est important que ceux qui étaient en poste au moment de la vente du terrain à l'entreprise Fage s'expliquent.
Photo : Anouk Antony
Économie 3 min. 10.05.2021

Le dossier Fage rattrape Etienne Schneider

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'ex-titulaire du portefeuille de l'Economie et deux hauts fonctionnaires sont invités à donner leurs explications à la Chambre sur le montage passé entre l'Etat et l'entrepreneur Fage qui souhaitait s'implanter au sud du pays.

Les explications du ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP) n'auront pas suffi. Pas plus que l'audition de l'actuel ministre de l'Economie Franz Fayot (LSAP). Aussi, à défaut d'y voir plus clair sur la façon dont le gouvernement a envisagé l'implantation de l'industriel agroalimentaire Fage sur la zone d'activités Wolser (Bettembourg-Dudelange), la commission de l'Exécution budgétaire a tranché : les députés ont besoin des éclaircissements de celui qui était alors à la manœuvre, Etienne Schneider en personne.


Wirtschaft, Annonce des nouvelles orientations stratégiques de l’Observatoire de la compétitivité et présentation du Bilan compétitivité 2020, mit Frantz Fayot und Serge Allegrezza. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Fayot fait amende honorable dans le dossier Fage
Mises sur la place publique dans un rapport spécial de la Cour des comptes, les pratiques du ministère de l'Economie sont amenées à changer avec «une meilleure harmonisation» et «un approfondissement des analyses», assure mercredi le ministère de l'Economie. Et donc tourner la page de l'ère Schneider.

«Nous ne pouvons pas le convoquer car il n'est plus ministre, indique la présidente de la commission, Diane Adehm (CSV). Alors, nous allons lui envoyer une invitation.» Une requête gentiment formulée pour que le socialiste qui a dirigé le ministère de l'Economie de 2012 à 2020 s'explique sur ce dossier «qu'il avait personnellement pris en main». 

Et parmi les points sur lesquels les députés souhaitent l'entendre figure en haut de liste «une ristourne de deux millions  d'euros». Une somme venue alléger le prix de vente du terrain sur lequel une entreprise de production devait venir s'implanter, avant le retrait de l'industriel en septembre dernier.

De 29,9 millions d'euros à 27,6

Car passée la polémique environnementale qui entourait cette installation, un mystère financier demeure. «Déjà pourquoi l'Etat a-t-il vendu le terrain, alors que dans la majeure partie des cas, sur ce type de zone, une mise à disposition suffit?», interroge Diane Adehm. Surtout pourquoi le site annoncé à un prix de cession à 29,9 millions d'euros, se retrouve-t-il dans le rapport d'activité de Fage acquis pour 27,6 millions? «Il se dit que c'était en débours en compensation de travaux que l'industriel aurait dû mettre en oeuvre avant de démarrer. Mais c'est pareil dans toutes les zones : il y a un terrain viabilisé (par l'Etat et la commune) ensuite tout reste à la charge de l'investisseur; là il y a eu exception. Pourquoi?»


Itv Xavier Bettel Premier  Ministre Luxembourg le 02/02/2021 photo ©Christophe Olinger
La transparence risque d'«impacter l'attractivité du pays»
Quelques jours après l'arrêt de la Cour administrative qui bouleverse les équilibres politiques à la Chambre, le Premier ministre revient en vidéo sur cette décision historique. Et évoque également le cas Monica Semedo ou la réforme de la formation des personnels soignants.

Etienne Schneider, désormais retiré de la scène politique, n'aura pas obligation de se présenter. Mais suivant la même procédure, il n'avait pas hésité à répondre à l'invitation de la Chambre à venir témoigner dans le cadre du dossier LUXEOSys, satellite dont la facture n'avait cessé de gonfler. Fera-t-il de même cette fois?

La commission de l'Exécution budgétaire a également décidé, lundi, d'inviter deux fonctionnaires à donner leur point de vue sur ce dossier Fage. Un proche du ministre de l'Economie et le responsable du comité d'acquisition du ministère des Finances. «Avec eux, nous pourrons analyser si la démarche légale dans ce dossier a été bien respectée, mais aussi s'il convient de procéder différemment à l'avenir pour toujours continuer à attirer des industriels au Luxembourg.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La Fedil a sondé le tissu industriel luxembourgeois sur ses attentes en matière de recrutement. Et, aucun doute, les personnels disposant d'un diplôme d'aptitude professionnelle seront fort recherchés.
D'ici 2023, le site spécialisé dans la production de verre plat disposera d'un nouveau four voué à faire perdurer la production au Grand-Duché «pour les 15 à 20 prochaines années». Un investissement de près de 100 millions d'euros financé en partie par une aide étatique.
21.3. Wi/ITV Guardian , Guus Boekhoudt / et nouv siege Bertrange Foto:Guy Jallay
Le "plus grand chantier en matière d'eau potable jamais réalisé au Luxembourg" voit ses coûts augmenter de 25% par rapport à la dépense prévue. Etat et communes devront se diviser une note de 207 millions d'euros.
wahlen
Si le montant de la vente au groupe SMS des actions détenues par l'Etat luxembourgeois reste secret, les ministères de l'Economie et des Finances assurent que la transaction ne fait peser aucun risque aux employés de la firme sidérurgique.
05.06.09 Paul Wurth,Gebaeude,rue d alsace . Foto:Gerry Huberty
Présenté en 2016, le vaste projet immobilier voué à rendre Lux-airport moins dépendant de l'activité des compagnies aériennes progresse. Et ce, malgré l'impact de la crise qui va clairement amener des retards sur le calendrier initial.
Wirtschaft, Findel, Bauarbeiten, Airport City, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
A compter du 1er mars, l'entreprise spécialisée dans la production d'outils de coupe et de métaux durs fera intégralement partie du groupe Plansee, leader mondial du secteur. Une annonce survenue mercredi qui suscite déjà certaines inquiétudes.
Wi , Ceratizit , Mamer , Serie Hidden Champions , Industrie in Luxemburg , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort