Changer d'édition

Le dollar fait trébucher SES
Économie 2 min. 26.02.2016 Cet article est archivé
Résultats annuels

Le dollar fait trébucher SES

Le groupe renforce son activité et son dividende.
Résultats annuels

Le dollar fait trébucher SES

Le groupe renforce son activité et son dividende.
SES
Économie 2 min. 26.02.2016 Cet article est archivé
Résultats annuels

Le dollar fait trébucher SES

Linda CORTEY
Linda CORTEY
Les résultats de l’opérateur luxembourgeois de satellites sont presque bons. En 2015, il affiche un chiffre d’affaires en hausse de 5% à 2 milliards d’euros. Mais ceci est un résultat à change constant. Si on tient compte de l’effet du dollar, ce chiffre d’affaires baisse alors de 3,2%.

(lc) - Comme souvent chez SES, les résultats annuels montrent que le groupe, maison-mère des satellites Astra, poursuit sa croissance opérationnelle. Le carnet de commande continue de croître, à 7,4 milliards d’euros, soit 100 millions de plus qu’en 2014. Le bénéfice croît de 5%, à 674 millions d'euros.

La stratégie de développement dans les nouvelles technologies semble bien fonctionner : côté télévision, SES est leader mondial sur la diffusion en haute définition, il affiche une croissance de 24% pour les services de mobilité. SES fait également état d’une demande en forte augmentation pour les services internet et prévoit donc d’étendre la flotte de petits satellites d’O3b, sa filiale dédiée.

Pour autant, les résultats 2015 sont fortement impactés par la faiblesse de l'euro par rapport au dollar, les Etats-Unis constituant un des marchés principaux du groupe, après l’Europe. De ce fait, si on intègre l’effet dollar, le chiffre d’affaires se retrouve en baisse de 3,2%. Baisse similaire pour l’Ebitda (-3,6%).

Principaux faits marquants pour 2015

« -- Le chiffre d’affaires ressort à 2 014,5 millions d’euros, en hausse de 5,0 % (-3.2 % à taux de change constants) par rapport à l’exercice précédent

-- L’EBITDA s’inscrit à 1 494,2 millions d’euros, en progression de 4,6 % (-3,6 % à taux de change constants) par rapport à l’exercice précédent

-- La marge d’EBITDA s’établit à 74,2 % (2014 : 74,4 %) ; dans le segment des infrastructures, la marge reste robuste à 84,0 % (2014 : 84,4 %)

-- Le résultat après impôt augmente de 5,0 % à 674,0 millions d’euros

-- Les flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles progressent de 17,0 % à 1 450,6 millions d’euros

-- Proposition de dividende : 1,30 euro par action de catégorie A, soit une hausse de 10 % par rapport à l’exercice précédent Forte croissance du chiffre d’affaires dans trois verticales de marché sur quatre grâce à une stratégie ciblée

-- Services vidéo : +2,2 % à taux de change constants ; croissance remarquable de +18,3 % des chaînes de télévision Haute Définition (HD) diffusées par les satellites SES (contre +12,9 % pour le secteur)

-- Services de mobilité : +24,5 % à taux de change constants ; Global Eagle Entertainment et KVH ont multiplié par deux les capacités souscrites auprès de SES

-- Services aux administrations publiques : +3,3 % à taux de change constants ; d’importants contrats portant sur l’emport d’une charge utile hébergée ont été signés avec l’administration américaine et d’autres marchés ont été remportés auprès d’administrations et institutions gouvernementales dans le monde

-- Services aux entreprises : -19,2 % à taux de change constants ; -11,1 % hors renouvellement des contrats relatifs aux satellites AMC-15/AMC-16 et transfert des capacités contractées par ARSAT ».


Sur le même sujet

L'opérateur de satellites SES indique connaître une phase de croissance due à ses investissements de ces dernières années. L'entreprise poursuit sa transition, qui à terme pourrait favoriser les services de données au détriment de la vidéo.
Depuis
Ciel dégagé pour l'opérateur luxembourgeois de satellites. Chiffre d'affaires en augmentation de 3% à 1.919 millions d'euros, Ebitda de 4,6% à 1428 millions et résultat net de 6% à 601 millions.
Horizon dégagé pour l'opérateur satellites.