Changer d'édition

Le dialogue se tend chez Luxair: Les syndicats dénoncent la pression de la direction 
Économie 13.12.2014 Cet article est archivé

Le dialogue se tend chez Luxair: Les syndicats dénoncent la pression de la direction 

Le dialogue se tend chez Luxair: Les syndicats dénoncent la pression de la direction 

Marc Wilwert
Économie 13.12.2014 Cet article est archivé

Le dialogue se tend chez Luxair: Les syndicats dénoncent la pression de la direction 

L’OGBL, le LCGB et le NGL-SNEP dénoncent une communication de la direction de Luxair publiée vendredi dans laquelle elle entendrait appliquer un gel des salaires dès janvier 2015, dans l’attente d’une nouvelle convention collective.

L’OGBL, le LCGB et le NGL-SNEP dénoncent une communication de la direction de Luxair publiée vendredi dans laquelle elle entendrait appliquer un gel des salaires dès janvier 2015, dans l’attente d’une nouvelle convention collective.

« La société envisage de geler les salaires à partir du 1er janvier 2015 si les conditions patronales ne sont pas acceptées. La direction revendique un nouveau barème de salaire, revu à la baisse, pour les nouveaux embauchés et la mise en place d’un système d’évaluation et d’appréciation », indiquent les syndicats dans un communiqué de presse diffusé samedi après-midi.

A leurs yeux, la direction « ne respecte pas l’accord trouvé et signé le 9 octobre 2014 à l’Office National de Conciliation ». Cet accord prévoyait notamment le respect de la grille de salaire et le paiement d’échelons qui en découle, « et cela tant que durent les négociations pour la mise en place d’une nouvelle convention collective de travail ».

Les syndicats trouvent cette mesure d’autant moins justifiée que 2014 a été « une année-record » et ils font valoir les pistes proposées « pouvant générer des économies récurrentes de l’ordre de plus de 2 millions d’euros ». Des pistes auxquelles, jusqu’ici, la direction n’aurait pas donné suite.


Sur le même sujet

Fin du conflit social chez Cactus
Augmentation salariale, 440 euros de primes et une pause plus longue. Après plusieurs mois d'opposition frontale, la direction de la chaîne de grande distribution et ses salariés viennent de trouver un accord de principe sur le renouvellement de la convention collective.
Wirtschaft Piquet de protestation par l’OGBL et LCGB, devant le Cactu, Bascharage, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort