Changer d'édition

Le Credit Suisse se sépare de son directeur
Économie 07.02.2020

Le Credit Suisse se sépare de son directeur

Tidjane Thiam avait pris la tête de la banque en 2015.

Le Credit Suisse se sépare de son directeur

Tidjane Thiam avait pris la tête de la banque en 2015.
Photo : Reuters
Économie 07.02.2020

Le Credit Suisse se sépare de son directeur

La banque a annoncé, vendredi, la démission de Tidjane Thiam, éclaboussé par le scandale déclenché par des opérations d'espionnage visant d'anciens cadres dirigeants et l'organisation Greenpeace.

(AFP) - Le directeur général de Credit Suisse Tidjane Thiam, un Franco-Ivoirien de 57 ans, quittera ses fonctions le 14 février, après la présentation des résultats annuels de la banque. L'annonce vient d'en être faite dans un communiqué du numéro deux du secteur bancaire helvétique. Credit Suisse a été secouée par la révélation de la filature de son ancien directeur de la gestion internationale de fortune, Iqbal Khan, après son départ inattendu pour rejoindre la banque concurrente UBS.

Le dossier a connu un second rebondissement en décembre lorsque la banque a reconnu un second cas d'espionnage, concernant cette fois l'ancien directeur des ressources humaines, avant de rebondir à nouveau ce week-end dans la presse dominicale, le SonntagsZeitungg affirmant que la surveillance aurait également visé l'organisation écologiste Greenpeace.

Le remplaçant connu

Diplômé de l'école polytechnique et de l'Ecole des mines de Paris, M. Thiam avait repris les commandes de la banque en 2015 après avoir repositionné avec succès l'assureur britannique Prudential. Il avait rapidement mis en place un grand plan visant à renforcer la gestion de fortune et à recalibrer la banque d'investissement. L'établissement est représenté au Grand-Duché, rue Jean Monnet au Kirchberg. Credit Suisse y compte près de 250 employés. 

 M. Thiam sera remplacé par Thomas Gottstein, qui dirige actuellement les activités de la banque pour le marché suisse. Ce ressortissant suisse avait débuté sa carrière chez UBS, avant de rejoindre Credit Suisse en 1999. «Tidjane a apporté une énorme contribution à Credit Suisse depuis qu'il nous a rejoint en 2015», a déclaré le président du conseil d'administration, Urs Rohner.


Sur le même sujet

BNP Paribas reste dans le vert
Le groupe bancaire français, qui affiche des résultats en hausse de 4,7%, justifie sa performance «par une dynamique commerciale forte, et par les effets de sa transformation».
La filiale du groupe au Grand-Duché déclare une hausse annuelle de 10,6% de ses crédits, avec un revenu de 10,9 milliards d’euros.
«Un intérêt commun pour la Place d'attirer les meilleurs»
Alors que le secteur financier reste le principal pilier de l'économie, la question de son attractivité reste au centre des discussions. Pour l'Aleba, principal syndicat de la Place, la nouvelle convention collective doit garantir cette situation, même si «certaines ambiguïtés» demeurent.
Wort.fr, interview de  Roberto Mendolia, Aleba Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Une année sous le signe de la volatilité des marchés
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité en 2020. L'économie devrait poursuivre son expansion, mais les investisseurs devront «envisager des approches alternatives pour réaliser des performances durables dans un contexte de faibles rendements.»
Quintet Private Bank table sur une importante instabilité des marchés en 2020
Yves Maas devient CEO par intérim d'ABBL
Après des tensions au sein de l'association des banques et banquiers du Luxembourg, Serge De Cillia a démissionné de ses fonctions. Si son successeur n'a pas été officiellement désigné, ses missions ont été confiées temporairement à l'ancien président de l'ABBL.
Yves Maas avait déjà présidé l'ABBL de 2014 à 2018. Il prendra ses nouvelles fonctions au 1er décembre.