Changer d'édition

Le covid booste l'innovation des entreprises
Économie 2 min. 17.03.2021

Le covid booste l'innovation des entreprises

L'aide pour la lutte contre le Covid a soutenu 17 projets, comme les valves pour ventilateurs de l'entreprise Rotarex.

Le covid booste l'innovation des entreprises

L'aide pour la lutte contre le Covid a soutenu 17 projets, comme les valves pour ventilateurs de l'entreprise Rotarex.
Photo: Chris Karaba
Économie 2 min. 17.03.2021

Le covid booste l'innovation des entreprises

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
En 2020, face à la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place deux aides à l'investissement et la recherche. Des fonds qui ont surtout bénéficié aux PME dans leur démarche de numérisation.

218 demandes pour 81 millions d'euros. Pendant la crise sanitaire, les entreprises se sont tournées vers l'innovation et les aides de l'Etat dédiées à la recherche et au développement. Franz Fayot (LSAP), ministre de l'Economie, salue les premiers résultats de ces fonds de soutien. 


Et si c'était le moment d'entreprendre...
A la House of entrepreneurship, Tom Baumert sait combien une sortie de crise peut représenter un moment favorable pour lancer un business. Reste à bien définir son projet et ne surtout pas s'improviser chef d'entreprise.

Ainsi, le ministère révèle avoir distribué 20 millions d'euros dans le cadre de «l'aide pour la lutte contre le Covid». Depuis le mois d'avril, ce fonds doit encourager le développement de produits pour surmonter la crise sanitaire. A ce jour, 17 projets ont été validés par ce premier fonds de soutien à l'investissement. Parmi eux, les valves pour ventilateurs de Rotarex, les masques de Fast Diagnostics ou  les réfrigérateurs de B Medical Systems

Mais ce qui fait la fierté de Franz Fayot, c'est surtout «l'aide pour des investissements durables dans l'ère du Covid-19». En tout, 201 dossiers ont été présentés, pour un montant total de 61 millions d'euros. «Un succès considérable», selon le ministre de l'Economie. Et pour cause: ce fonds accorde une subvention en capital jusqu’à 800.000 euros par entreprise. L'Etat les aide ainsi à «convertir leur production», «investir dans la numérisation» et «améliorer leurs processus internes». «La pandémie de Corona a accéléré la numérisation de quatre ans », estime Franz Fayot. Fort de ce succès, le gouvernement a décidé de prolonger la mesure jusqu'au mois de juin.

Une aubaine pour les petites et moyennes entreprises, qui représentent les trois quarts des demandes. «Cela montre la résilience et la capacité d'innovation des entreprises luxembourgeoises», considère le ministre de l'Economie. A noter que l'Etat avait déjà débloqué un budget de 300 millions pour soutenir les 35.000 PME du pays, qui souffrent particulièrement de la crise sanitaire.

Outre les petites et moyennes entreprises, Franz Fayot relève également l'effort d'innovation du secteur industriel. Que ce soit dans l'étude de nouveaux matériaux, la numérisation, ou encore l'exploration spatiale, les industries luxembourgeoises ont consacré en moyenne 2,3 millions d'euros à la recherche et au développement en 2020. En tout, le secteur représente 61% des dépenses de recherche et développement des entreprises, et y consacre un emploi sur 20, selon le ministère.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La crise donne du souffle à Rotarex
L'entreprise de Lintgen spécialisée notamment dans la production de robinets et détendeurs pour respirateurs a investi six millions d'euros ces derniers mois pour accroitre ses capacités.
Ils développent le bon test covid, au bon moment
Fast Track Diagnostics a multiplié son activité par 20 depuis six mois. Il est vrai que la start-up produit des agents de diagnostic y compris pour le covid-19. La voilà qui se retrouve à l'étroit sur son site d'Esch-sur-Alzette.
Wi , Firma Fast Track Diagnostics , Siemens Healthineers Company , Esch , Op Sommet , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Et si c'était le moment d'entreprendre...
A la House of entrepreneurship, Tom Baumert sait combien une sortie de crise peut représenter un moment favorable pour lancer un business. Reste à bien définir son projet et ne surtout pas s'improviser chef d'entreprise.
750 milliards pour relancer une économie exsangue
Avec un fonds de relance destiné à soutenir les Etats membres mis à mal par le coronavirus, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dévoile mercredi un plan d'aide exceptionnelle, très attendu.
Ursula von der Leyen
L'Etat promet 800 millions d'euros d'aides nouvelles
Chômage partiel prolongé, fonds de relance et solidarité pour les secteurs encore à l'arrêt, allocation de vie chère doublée, incitation fiscale à baisser les loyers : le gouvernement a présenté, mercredi, de nouvelles mesures pour soutenir tant les sociétés que les particuliers.
Visite entreprise Circuit Foil Luxembourg avec le Premier Ministre, Foto Lex Kleren
Une nouvelle aide pour les PME touchées
Outre une plus large «générosité» à l'égard des sociétés impactées par le coronavirus pour l'octroi du chômage partiel, le gouvernement a annoncé mercredi, par la voix de Franz Fayot, qu'il allait adopter «rapidement une nouvelle loi sur les aides minimis». Le ministre de l'Economie s'explique.
IPO.PK Stellungnahme Regierung Coronavirus.Lex Delles,Xavier Bettel,Paulette Lenert,Franz Fayot. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort