Changer d'édition

Le complexe Infinity, cette «opération remarquable»
Économie 12 4 min. 12.12.2019

Le complexe Infinity, cette «opération remarquable»

Il y a trois ans, le CEO d'Immobel présentait son opération Polvermillen. Le site prend forme actuellement.

Le complexe Infinity, cette «opération remarquable»

Il y a trois ans, le CEO d'Immobel présentait son opération Polvermillen. Le site prend forme actuellement.
Économie 12 4 min. 12.12.2019

Le complexe Infinity, cette «opération remarquable»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Alors que ce jeudi, Immobel inaugure un nouveau centre commercial au Kirchberg, les projets à venir se multiplient. Et cela alors que le directeur général tend à se méfier de la spéculation folle frappant les prix du foncier au Grand-Duché.

«Une opération remarquable.» Pas de fausse modestie quand Olivier Bastin parle du dernier «coup» d'Immobel dont il est le directeur général. Avec l'inauguration ce jeudi des 6.500 m2 du centre commercial Infinity, à l'entrée du Kirchberg, la filiale luxembourgeoise du groupe immobilier signe une opération rondement menée

Car en plus du shopping center (désormais ouvert) et ses 22 boutiques, «dont la plupart des occupants ont réservé voilà plus d'un an», Immobel aura réussi à caser pile à l'entrée du quartier des affaires : un immeuble de bureaux (accaparé en totalité par le cabinet d'avocats Allen & Overy) et une tour de 165 appartements haut de gamme.

Les habitations luxueuses du nouveau gratte-ciel auront, elles aussi, vite trouvé preneurs. «Leur commercialisation s'est achevée 15 mois avant la livraison des locaux prévue pour octobre 2020», se satisfait le CEO. Un succès global que le responsable de la filiale luxembourgeoise explique d'une idée: «Infinity était dans l'air du temps». Autrement à l'image de ce que les citoyens et les urbanistes attendent : de la verticalité («pour ne pas accaparer les réserves de terrain») et une bonne mixité résidentiel, bureaux, commerces, services sur un même point.


Sortis de terre en moins de 30 mois, les 33.300 m2 des deux tours Infinity ont déjà trouvé preneurs.
Infinity entre les mains d'un investisseur allemand
Immobel qui a livré en moins de trois ans les deux nouvelles grandes tours du Kirchberg vient de céder les actions du projet à Real IS, un groupe germanique spécialisé dans l'immobilier.

Avec la BEI et la Philharmonie comme voisines, le Pont Rouge comme horizon, le projet Infinity s'accorderait ainsi avec le développement attendu pour l'ensemble du quartier et sur lequel veille le Fonds Kirchberg. Plus seulement offrir des lieux de travail mais bien des espaces de vie accueillant, notamment, les 5.800 habitants du quartier attendus à l'horizon 2039. Le tout sans forcément avoir besoin d'une voiture pour circuler d'un centre d'intérêt à l'autre. En l'occurrence ici, le tram passe au pied d'Infinity. 

«Cela faisait partie de l'argumentaire du centre commercial. A 10 minutes à pied, se trouve un potentiel de 21.000 salariés, 1.500 habitants et 460 chambres d'hôtel.» Et réciproquement, à 10 minutes de marche maximum, ces hommes et ces femmes trouveront désormais tout ce qu'il leur faut comme boutiques et services.» Pile sur le bord du plateau à l'opposé de la galerie Auchan.


Chantier Batiment Infinity Kirchberg - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Pourquoi le Kirchberg se doit d'ouvrir des boutiques
Dans deux mois, un nouveau centre commercial sera inauguré à l'ombre des tours du quartier des affaires. Une petite révolution pour son concurrent installé à l'autre bout du plateau, mais surtout un véritable signe du changement de destination de ce secteur visant les 25.800 habitants d'ici 20 ans.

Mais pas question pour autant de voir Olivier Bastin se montrer euphorique quant à l'avenir du métier. La course au foncier entraîne une grimpée des prix sur laquelle le spécialiste de l'immobilier pose un regard méfiant: «La montagne ne va pas monter jusqu'au ciel. Un retournement de tendance aura forcément lieu bientôt dans l'immobilier. Le tout est de savoir quel impact cette crise aura». 

Et si cette préoccupation est forte chez Immobel, comme chez ses concurrents, c'est que les projets prennent du temps. Aussi, miser (très) gros sur un terrain aujourd'hui, en espérant des valeurs de sortie importantes d'ici cinq ou six ans, tient du pari de plus en plus incertain.

Pour l'heure toutefois, l'acteur immobilier reste dans la course. Preuve en est la dernière acquisition de terrains devant l'Ecole européenne, toujours au Kirchberg. Le projet Laangfur couvrira près de 400.000 m2 pour 2.700 logements, des bureaux, du commerce et des écoles même. Immobel possédera 25.000 m2 sur cette parcelle prometteuse partagée entre une quinzaine de propriétaires.

La machine à produire de l'habitat peine à suivre le rythme

«Nous avons aussi le joli projet Polvermillen, toujours à Luxembourg, sur les bords de l'Alzette. Là, 214 appartements et maisons sortiront bientôt de terre. Actuellement, l'assainissement du terrain suit son cours.» Sans oublier le projet d'îlot résidentiel avec boutiques en front de rue, au cœur de la capitale - à la place de l'ancien Cat Clubà Hollerich, et d'autres encore. 

«Le déficit structurel de logements est tel que la machine à produire de l'habitat peine à suivre le rythme. L'offre traîne par rapport à la demande, face à la pression d'une population toujours plus nombreuse dans le pays», conclut donc quelque peu rassuré pour l'avenir Olivier Bastin. Il est temps de couper le ruban d'Infinity, le futur attendra.


Sur le même sujet

L'habitat se fait innovant à l'Ouest du Kirchberg
Le Fonds Kirchberg recherche l'investisseur qui voudra miser sur son nouveau projet d'habitat, Kiem 2050. Un concept de 155 appartements (dont bon nombre en colocation) avec ateliers bricolage, chambres d'amis ou de vastes espaces de réception à partager entre occupants.
Le logement pèse sur le portefeuille des ménages
Près d'un quart des dépenses des Luxembourgeois sont passées dans le logement et les factures de chauffage ou d'électricité l'année dernière, d'après les derniers chiffres d'Eurostat. La crise du logement ne devrait pas améliorer les choses.
Les prix de l'immobilier grimpent, la part des dépenses des ménages aussi.
La première pierre du Pacte Logement 2.0
L'Etat veut mieux soutenir les communes dans la construction de logements. Le ministre du Logement, Henri Kox, a présenté son plan pour l'habitat pour les années à venir. Premier but: encourager les communes à bâtir plus.
L'Etat souhaite apporter aux communes un soutien plus fort et plus ciblé dans la construction de logements.
Un château d'eau pour le Kirchberg en 2021
Pour sécuriser l'alimentation en eau des hôpitaux, des habitants ainsi que des services du quartier, l'équipement est nécessaire. Le 12 décembre, la Ville de Luxembourg attribuera le marché de construction de ce réservoir dont les plans ont été validés en 2016.
Le nouveau château d'eau s'intégrera parfaitement dans le cadre de verdure situé à la périphérie du Kirchberg.
Le Kirchberg s'offre un nouveau centre commercial
Avant Noël, le 12 décembre précisément, les 22 commerces, cafés et restaurants de l'espace «Infinity shopping» ouvriront à l'autre bout de l'avenue J.-F. Kennedy. Une concurrence inédite pour Auchan et sa galerie.
Chantier Batiment Infinity Kirchberg - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort