Changer d'édition

«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»
Économie 13 3 min. 28.05.2019

«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»

«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»

Photo: Gerry Huberty
Économie 13 3 min. 28.05.2019

«Le commerce du centre-ville devra serrer les dents»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Alors que le centre commercial Cloche d'Or vient d'ouvrir ses portes ce mardi et que celui du Royal-Hamilius doit le faire d'ici la fin de l'année, la confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) s'attend à «l'apparition de nouveaux équilibres» d'ici à 2021.

Avec ses 130 boutiques réparties sur 75.000 m2 et la création de 1.600 emplois directs, l'ouverture officielle, ce mardi, du centre commercial Cloche d'Or apparaît au premier abord comme une bonne nouvelle. En souhaitant créer «un espace de vie» dans un quartier à peine sorti de terre, le complexe créé par Flavio Becca ambitionne d'attirer 11 millions de visiteurs annuels en périphérie de la capitale. Un objectif ambitieux qui ne pourra être tenu qu'en attirant de nouveaux clients issus du 1,8 million de personnes vivant dans la Grande Région et susceptibles de venir consommer au Ban de Gasperich.

Seul hic, le nouveau «shopping center» se lance sur un créneau déjà bien occupé, le Luxembourg ayant depuis 2016 franchi le cap symbolique du million de m2 dédiés au commerce. Et le phénomène doit encore se poursuivre avec  l'ouverture attendue d'ici la fin de l'année des 60.000 m2 du Royal-Hamilius, en plein centre-ville. Deux ouvertures d'envergure qui ne seront pas sans conséquence sur l'écosystème commercial de la capitale. «Nous avons clairement des inquiétudes au vu du nombre de m2 supplémentaires qui arrivent en très peu de temps et qui vont amener, au cours des deux prochaines années, à une recomposition des équilibres», annonce Nicolas Henckes, directeur de la CLC.

Si ce dernier ne se lance pas dans des prédictions sur l'impact direct de ces ouvertures sur le commerce du centre-ville, il assure d'ores et déjà que les acteurs en place «devront serrer les dents» d'ici à 2021, date estimée de la stabilisation des nouveaux flux. De l'aveu du directeur de la CLC, les boutiques de mode pourraient être particulièrement impactées, même s'il assure que le phénomène ne devrait pas «avoir la rapidité de ce qu'il s'est passé en septembre 2013» et la fermeture simultanée de 17 enseignes en plein centre-ville.

La question reste donc de connaître l'ampleur du phénomène à venir. D'autant que les raisons précises de ces fermetures potentielles au centre-ville risquent de ne pas être aussi clairement identifiables. Car si l'arrivée de grandes chaînes internationales telles que Les Galeries Lafayette, Fnac ou bien encore Zara Home devrait avoir un impact, il en sera de même des chantiers en cours à Luxembourg-ville. Notamment celui du tram qui chamboule la circulation entre quartier Gare et le centre-ville depuis la mi-mai.

Les travaux en cours au sein de la capitale impactent l'activité des commerces. Reste à savoir à quel point.
Les travaux en cours au sein de la capitale impactent l'activité des commerces. Reste à savoir à quel point.
Photo: Chris Karaba

Pour affronter cette nouvelle réalité, Lex Delles (DP), ministre des Classes moyennes indique mardi, dans une réponse parlementaire qu'«un cinquième plan d'action en faveur des PME» verra prochainement le jour, ce dernier devant comporter notamment «des mesures de consolidation des centres-villes». Pour concrétiser cette annonce, le ministre entend se baser sur les données collectées au sein du cadastre du commerce, dont la présentation officielle sera faite dans les prochaines semaines. Un outil qui se veut être «une aide précieuse aux acteurs économiques et politiques dans leurs prises de décision pour accompagner de manière intelligente le développement du commerce de détail, à l'échelle d'un quartier, d'une ville ou d'une région».


Sur le même sujet

Sur les hauteurs du Royal Hamilius
Le chantier titanesque du centre-ville s'achève, six mois avant l'ouverture officielle des commerces. Découvrez, en avant-première, l'intérieur des locaux qui surplombent la capitale luxembourgeoise.
Lol, Projet Royal-Hamilius , Straussfeier , Visite , Galerie Lafayette , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort