Changer d'édition

Le chômage impacte plus le Luxembourg que l'UE
Économie 2 min. 01.09.2020

Le chômage impacte plus le Luxembourg que l'UE

Au Luxembourg comme au sein de l'UE, c'est chez les jeunes de moins de 25 ans que le chômage frappe le plus

Le chômage impacte plus le Luxembourg que l'UE

Au Luxembourg comme au sein de l'UE, c'est chez les jeunes de moins de 25 ans que le chômage frappe le plus
Photo: Lex Kleren
Économie 2 min. 01.09.2020

Le chômage impacte plus le Luxembourg que l'UE

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
D'après des données publiées ce mardi par Eurostat, le taux de chômage moyen au sein de l'UE pour le mois de juillet accuse une légère hausse de 0,1% par rapport au mois précédent, à 7,2%. A l'inverse de ses voisins, le Grand-Duché demeure au-dessus de cette moyenne.

Quand bien même le mois de juillet a été marqué dans de nombreux États d'Europe par un certain assouplissement des mesures de confinement liées à la pandémie, le taux de chômage se révèle en hausse de 0,1% par rapport à juin au sein de l'UE. Selon des données publiées ce mardi par Eurostat, il s'établit à 7,2%. L'office statistique de l'Union européenne estime ainsi à un peu plus de 15 millions le nombre de personnes demandeuses d'emploi dans l'ensemble des 27 pays membres. Soit une augmentation de près de 350.000 unités en un mois.

Concernant plus spécifiquement la place du Luxembourg, la tendance amorcée depuis le début du confinement en mars ne se dément toujours pas. Le Grand-Duché présente en effet toujours un taux de chômage (7,3%, 23.000 chômeurs) supérieur à la moyenne européenne. L'écart, cette fois de 0,1%, continue toutefois de décroître par rapport à juin (+0,6%) et à mai (+0,8%).

Avec ses 6,9%, le voisin français se situe lui juste au-dessous de la moyenne européenne, tandis que la Belgique (5,5%) et surtout à l'Allemagne (4,4%) naviguent dans des eaux moins agitées. Parmi les 27, l'Espagne (15,8%) présente - et de loin - le tableau le plus sombre. A l'inverse, la République tchèque (2,7%) semble le mieux résister à la crise.

Par ailleurs, Eurostat relève que c'est chez les jeunes de moins de 25 ans que la tendance est la plus manifeste, avec un taux de 17% de chômage de moyenne dans l'UE en juillet. Dans cette catégorie également, le Luxembourg se situe largement au-dessus de la moyenne, affichant 26% de sans-emploi. Une situation qui semble toutefois s'améliorer avec une baisse de 1,7% par rapport à juin, pour retrouver sensiblement le niveau du mois d'avril (25,6%). 

Enfin, le taux de chômage féminin au sein de l'UE en juillet (7,5%, +0,2% par rapport à juin) se révèle supérieur à celui des hommes (7%, +0,2%). Une tendance que l'on n'observe pas au Luxembourg, puisque 7,4% de la population masculine se retrouvait sans emploi en juillet, contre 7,2% côté féminin. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg, mauvais élève européen du chômage
D'après des données publiées ce jeudi par Eurostat, le taux de chômage moyen au sein de l'UE pour le mois de mai accuse une légère hausse de 0,1% par rapport au mois précédent, à 6,7%. Contrairement à ses voisins belge et allemand, le Grand-Duché navigue au-dessus de cette moyenne.
ADEM - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Une stabilité du chômage en trompe-l'oeil
Si les chiffres de l'emploi dans la zone euro restent stables en avril , cette estimation serait toutefois tronquée. Selon Eurostat, le mode de calcul ne permettrait en effet pas de refléter les conséquences de la pandémie mondiale sur le marché du travail.
ADEM - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le salaire minimum européen sur les rails
Nicolas Schmit, le commissaire européen à l’Emploi, révélera sa proposition de dispositif minimal commun sur les salaires le 14 janvier. Les négociations avec les partenaires sociaux et les Etats membres pourront alors commencer.
Hearing of Nicolas Schmit
Fort risque de pauvreté chez les jeunes Luxembourgeois
Un jeune sur cinq, qui est âgé de 18 à 24 ans et qui travaille, risque de tomber dans la pauvreté au Luxembourg. Le Grand-Duché est le 2e pays de l'Union européenne où ce risque de pauvreté chez les jeunes est le plus élevé.