Changer d'édition

Le chômage confirme son recul
Économie 22.11.2021
Social

Le chômage confirme son recul

L'Adem considère que 493.000 postes sont actuellement occupés au Luxembourg.
Social

Le chômage confirme son recul

L'Adem considère que 493.000 postes sont actuellement occupés au Luxembourg.
Photo : Gerry Huberty
Économie 22.11.2021
Social

Le chômage confirme son recul

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Avec 224 demandeurs d'emploi de moins d'un mois à l'autre, le chômage au Luxembourg continue à régresser. Reste toutefois que l'Adem se préoccupe des chômeurs longue durée qui peinent à retrouver un poste.

Au contraire de l'épidémie covid, le chômage lui régresse bel et bien. Et octobre est venu confirmer cette tendance qui affecte le nombre de demandeurs d'emploi depuis le début de l'année. Ainsi, le mois dernier, l'agence pour le développement de l'emploi (ADEM) ne recensait ''que'' 15.417 hommes et femmes à la recherche d'un job. Le taux de chômage retrouve un niveau (5,4%) que le Luxembourg n'avait plus connu depuis le début de la crise sanitaire. Un ratio rappelant des statistiques connues entre novembre 2019 et février 2020, signale même le dernier bulletin de l'ADEM.


Wort.fr, Chantier pont CFL devant traverser l’autoroute A3, Croix Gasperich, CFL, Pont, Brücke, Arbeiter, Schweißen, Soudure, Ouvrier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'économie luxembourgeoise retrouve le moral
L'éclaircie se confirmerait-elle pour les entreprises du pays? En tout cas, les conclusions du dernier sondage réalisé par la Chambre de commerce s'avèrent optimistes sur la reprise.

Signe que le rebond de l'activité au Grand-Duché est effectif, le nombre d’inscriptions reste relativement faible. Il se situe même aux alentours du niveau constaté en 2018, soit précisément 2.472 résidents effectuant la démarche le mois dernier. Soit 8,7% de moins qu'en octobre de l'an dernier.

Mais au sein de la réserve de profils dans l'attente d'une opportunité professionnelle, l'ADEM note que le chômage de longue durée lui continue à voir ses rangs se gonfler. Ainsi, 52% des demandeurs d'emploi résidents disponibles sont inscrits depuis douze mois ou plus. Mais au vu de la croissance du nombre d'offres proposées au pays, ces chômeurs peuvent potentiellement retrouver un poste.

Ainsi, sur un an, le nombre de postes vacants signalés à l'ADEM a progressé d'un tiers. Rien qu'en octobre dernier; 3.909 places ont ainsi été signalées comme en attente d'un postulant. Des postes qui, pour la très grande majorité (84%), concernaient des contrats à durée indéterminée ou déterminée, 9,7% des missions intérimaires et 5,8% des mesures pour l'emploi.


Industrie, Klimaschutz, Klimafreundlich
Le patronat repousse la réforme du chômage partiel
L'union des entreprises luxembourgeoises (UEL) vient de signifier son désaccord avec le projet de loi envisageant de modifier les règles d'accès au chômage partiel ou de mise en place de plans de maintien dans l'emploi.

Actuellement, l'agence pour le développement de l'emploi estime donc à environ 11.000 le nombre d'emplois à combler. Soit -excusez du peu- 52% de plus qu'il y a un an encore. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au 31 juillet, l'ADEM comptait 16.807 inscrits. Un chiffre en progression par rapport au mois précédent. Mais sur un an, le chômage aura marqué un recul spectaculaire de l'ordre de 15%.
ARCHIV - 29.09.2020, Nordrhein-Westfalen;Bayern, Beckum: Ein Mitarbeiter des Bauunternehmens beobachtet den 3D Drucker, der die nächste Schicht Beton auf die Wände aufträgt. (zu dpa: «Hausbau mit dem 3D-Drucker - Technologie auch gegen Hochwasser?») Foto: Guido Kirchner/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Plus besoin d'être inscrit auprès de l'ADEM pour accéder aux annonces de postes vacants. Une facilité pour le recrutement que devraient apprécier les demandeurs d'emploi autant que les entreprises.
online,fr, Isabelle Schlesser, Direktorin der ADEM, Arbeitslosigkeit Monat Mai  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Côté emploi, le Luxembourg se porte dans l'ensemble très bien et cette situation devrait perdurer. Les demandeurs d'emploi seniors et les personnes souffrant de handicap sont pour l'heure défavorisés sur le marché du travail, mais l'Adem va tâcher d'y remédier.
Deux nouvelles mesures, visant à faciliter le retour à l’emploi des personnes les plus fragilisées (demandeurs d’emploi plus âgés ou ayant des problèmes de santé), ont fait leur apparition: le stage de professionnalisation et le contrat de réinsertion-emploi.