Changer d'édition

Le champ des aides aux indépendants s'élargit
Économie 2 min. 14.01.2021

Le champ des aides aux indépendants s'élargit

Certaines activités, comme les kinésithérapeutes, peuvent maintenant être éligibles aux aides.

Le champ des aides aux indépendants s'élargit

Certaines activités, comme les kinésithérapeutes, peuvent maintenant être éligibles aux aides.
Photo : Getty Images
Économie 2 min. 14.01.2021

Le champ des aides aux indépendants s'élargit

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le gouvernement souhaite étendre à plus de bénéficiaires l'aide directe non remboursable accordée aux indépendants en difficulté. A commencer par l'inclusion des professionnels du médical et paramédical.

Comme le covid a ses variants, les aides décidées pour soutenir les professionnels luxembourgeois au fil des mois mutent aussi. Il en est ainsi des soutiens accordés aux indépendants qui, dès la fin du mois, devraient connaître un bouleversement certain. «L'idée étant d'aider plus facilement, plus largement et plus généreusement», soutient la députée Simone Beissel (DP) qui préside la commission des Classes moyennes qui a travaillé sur le nouveau projet de  loi 7745


Nouveau geste à destination des indépendants
Le Conseil de gouvernement a validé, vendredi, la mise en place d'une indemnité unique «non remboursable et non imposable» pouvant aller jusqu'à 4.000 euros. Le projet de loi associé doit être déposé «dans les meilleurs délais».

En clair, le futur dispositif prévoirait une aide à une plus large part des commerçants, artisans et travailleurs intellectuels exerçant en tant qu’indépendants. En effet, la crise a mis en évidence que certaines professions passaient entre les mailles du filet. Vétérinaires, pédopsychiatres ou kinésithérapeutes, notamment, qui ont pourtant vu leur activité chuter parfois ne pouvaient ainsi prétendre à certains dispositifs. Le texte revu devrait combler ce vide.

Les montants de cette nouvelle aide aux indépendants, «qui pourrait être instaurée dès ce mois de janvier», ont aussi été revus. Selon la tranche de revenu cotisable, l'enveloppe pourrait varier entre 3.000, 3.500 ou 4.000 euros. «Une somme non soumise à l'impôt» a précisé le ministre Lex Delles devant les parlementaires de la commission chargés d'étudier cette réforme.

Formulaire en préparation

L'indemnité unique s'adresserait aux indépendants affiliés en tant que tels à la Sécurité sociale et dont le revenu professionnel doit être au moins égal ou supérieur à un tiers du salaire social minimum et ne doit pas dépasser le montant de deux fois et demi le salaire social minimum. Une exception concernera toutefois les artistes et intermittents du spectacle qui, eux, tombent sous le coup du plan d'aides mis au point par le ministère de la Culture.

Le texte, désormais entre les mains du Conseil d'Etat, facilite aussi l'accès à ces soutiens. Il ne sera, par exemple, plus obligatoire de fournir une autorisation d'établissement, la preuve de l'affiliation au régime de Sécurité sociale suffira. «Sur ce point, la date limite d'inscription a elle aussi été revue afin d'élargir à plus d'indépendants encore l'accès à cette indemnité non remboursable», souligne Simone Beissel.


A worker operates textile machines at textile manufacturer Bierbaum Unternehmensgruppe in Borken in this October 25, 2006 file photo. Bierbaum, a manufacturer of bedclothes and cleaning wipes, has had to listen to bankers telling it there is no way the firm should still be manufacturing products in high-cost Germany. But Bierbaum has proved them all wrong, raising productivity to the point where it became more cost-effective to make some goods destined for its main domestic market at home in Germany than in low-cost neighbour Poland. The business is one of a growing number of companies whose rising competitiveness and readiness to invest is expected to help sustain Germany's economic recovery next year.  To match feature ECONOMY GERMANY BIERBAUM  REUTERS/Ina Fassbender/Files  (GERMANY)
Déjà 170 millions de prêts garantis par l'Etat
Depuis avril dernier, les banques prêtant à des entreprises en cette période d'incertitude peuvent recevoir l'assurance de la caution de l'Etat. 300 sociétés en ont déjà bénéficié.

D'ores et déjà, les services du ministère des Classes moyennes travaillent à l'élaboration du formulaire d'inscription afin que sitôt la loi parue au journal officiel les indépendants puissent monter leur dossier sur guichet.lu.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les handicapés restent exclus de l'entreprise
A peine 18% des sociétés de plus de 25 salariés respectent le quota fixé par la loi en termes de recrutement de salariés souffrant d'une déficience physique ou mentale. D'autant plus regrettable que de nombreuses aides sont possibles.
Behindert, Behinderung, Rollstuhl, Heim, Behinderteneinrichtung, Behindertenheim