Changer d'édition

Le «cas de force majeure» reconnu pour 140 entreprises
Économie 2 min. 04.08.2021
Après les inondations

Le «cas de force majeure» reconnu pour 140 entreprises

Les entreprises qui ont dû réduire ou stopper leur activité en raison des crues ou des averses auront un délai supplémentaire pour déposer leur dossier d'attribution de chômage partiel.
Après les inondations

Le «cas de force majeure» reconnu pour 140 entreprises

Les entreprises qui ont dû réduire ou stopper leur activité en raison des crues ou des averses auront un délai supplémentaire pour déposer leur dossier d'attribution de chômage partiel.
Photo : AFP
Économie 2 min. 04.08.2021
Après les inondations

Le «cas de force majeure» reconnu pour 140 entreprises

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le comité de conjoncture s'est spécialement réuni, en ce début août, pour statuer sur les mesures de chômage partiel à accorder aux sociétés dont l'activité a été impactée par les récentes averses diluviennes.

Habituellement, les membres du comité de conjoncture ne se rencontrent qu'une fois par mois. Mais à situation exceptionnelle, calendrier bousculé. Ainsi, deux semaines après avoir décidé de l'octroi du chômage partiel pour  17.144 salariés pour le mois d'août, les partenaires sociaux se sont retrouvés pour discuter de ce même dispositif à mettre en oeuvre cette fois spécifiquement pour les entreprises ayant vu leur fonctionnement pénalisé du fait des inondations des 14-15 juillet.


Trois entreprises, trois récits des inondations
Ils sont restaurateurs, pâtissier-traiteur. Mais pour Maximilian von Hochberg, Tom Oberweis ou Jérémy Pastre, le déluge de la mi-juillet pèse encore sur leur activité. Témoignages.

Un «cas de force majeure» reconnu après que le conseil de gouvernement a statué sur le fait que ces deux jours d'intempéries avaient bien constitué une catastrophe naturelle. Au total, 149 entreprises ont donc déposé des demandes de chômage partiel pour cas de force majeure. Et 140 dossiers ont été approuvés.

Six refus ont été prononcés parce que les conditions d’admission n'étaient pas remplies. Par contre, le ministère du Travail assure que les trois dossiers restants, pourront, eux, accéder au régime de "chômage partiel intempéries". Il s'agit en effet d'entreprises du secteur du bâtiment/construction qui ont été privées de travail, car leurs chantiers avaient été rendus inaccessibles du fait de la montée des eaux.

Guichet.lu réceptionnera jusqu'au 20 de ce mois, les demandes de chômage partiel «cas de force majeure pour inondations» portant sur août et septembre. Un délai exceptionnel car, pour les demandes de chômage partiel "classiques'' pour septembre, les sociétés n'ont que jusqu'au 12 août pour se faire connaître. La prochaine réunion du comité de conjoncture devant avoir lieu douze jours plus tard.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans le cadre de l'initiative «NextGenerationEU», le Grand-Duché vient de percevoir 12,1 millions d'euros de la part de l'Europe. La bonne nouvelle étant aussi que 80,9 millions d'euros attendent encore pour financer la résilience de l'économie nationale.
IPO , APO , Besuch EU Kommissionspräsidentin Ursula von der Leyen in Luxemburg , bei SES , Betzdorf , Xavier Bettel , Pierre Gramegna , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Avec une hausse de 2% du nombre d'emplois créés en 2020, le Luxembourg fait figure d'exception au sein de l'UE, indique lundi le Statec qui fait état «d'une meilleure résistance» de l'activité économique et du recours au télétravail.
Lok , Luxemburg Stadt , Bevölkerung , Demografie , Grand Rue , Foto:Guy Jallay/Luxembuzrger Wort
Sur les 1.424 demandes d'entreprises validées pour bénéficier de cet accompagnement social pour le mois d'août, 13 concernent directement des sociétés dont le fonctionnement a été perturbé ou stoppé par les inondations des 14-15 juillet.
This photo taken on December 12, 2018 shows workers building an electric bus at a factory in Liaocheng, in China's eastern Shandong province. - Chinese consumer spending grew at its slowest pace in 15 years and factories eased up in November, official data showed on December 14, raising the prospect of fresh stimulus measures as the economy sputters. (Photo by STR / AFP) / China OUT
Sept mois après la signature officielle, la sortie du Royaume-Uni de l'UE s'est concrétisée début 2021 par «une accélération» de création d'emplois financiers, a indiqué jeudi le Statec. En tout depuis 2016, 78 sociétés ont relocalisé leur activité au Luxembourg.
Lokales,Kirchberg,3 Eechelen,Fort Thüngen.Mudam,Finanzplatz Luxemburg. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort