Changer d'édition

Le Brexit fait gonfler les coûts salariaux des banques
Économie 11.10.2019

Le Brexit fait gonfler les coûts salariaux des banques

Le coût de l'emploi dans les banques luxembourgeoises a atteint 1,76 milliard d'euros, soit une hausse de 10% par rapport à 2018

Le Brexit fait gonfler les coûts salariaux des banques

Le coût de l'emploi dans les banques luxembourgeoises a atteint 1,76 milliard d'euros, soit une hausse de 10% par rapport à 2018
Photo: Guy Wolff
Économie 11.10.2019

Le Brexit fait gonfler les coûts salariaux des banques

Le transfert récent au Luxembourg de plusieurs dizaines d'organismes financiers basés au Royaume-Uni explose les frais du personnel bancaire, selon un rapport de la CSSF rendu mardi. En cause, l'arrivée de top managers aux gros salaires sur la place financière.

(JFC) - Entre les deuxièmes trimestres 2018 et 2019, les coûts du personnel bancaire ont bondi de 10%, atteignant 1,76 milliard d'euros. Dans un rapport rendu en début de semaine, la CSSF attribue ce bond «principalement au Brexit» 

Bob Muller, analyste en supervision bancaire auprès du gendarme financier, explique à nos confrères de Luxtimes que «le transfert d'activités, notamment dans les domaines de la gestion de fortune et des services aux fonds, s'est traduit par une augmentation de la masse salariale». Autrement dit, c'est bien la chasse aux talents qui est à l'origine de cette hausse. 

Tendance qui devrait perdurer

Et l'analyste d'ajouter que le volet des coûts salariaux n'est pas le seul budget en hausse , puisque «la catégorie des "autres frais généraux" a augmenté de 11% en une année, à 1,84 milliard d'euros.»


Finanzplatz Luxemburg. Arend & Medernach. Kirchberg. Photo: Guy Wolff
La place financière se prémunit contre un «no deal»
La commission de la Justice a proposé mercredi un délai d'un an de mise en conformité pour certains avocats britanniques inscrits au Barreau de Luxembourg en cas de Brexit dur le 31 octobre.

Sachant qu'à ce jour, toutes les institutions financières n'ont pas encore mis en œuvre leur  transfert vers le Luxembourg en vue du Brexit, la CSSF estime que «la tendance à la hausse devrait se poursuivre au cours des prochains mois.»

A 20 jours du déclenchement officiel du Brexit, il semble peu probable que de nouveaux transferts se produisent vers le Luxembourg, puisque «le régulateur dispose de 12 mois au maximum pour examiner une demande de licence bancaire et délivrer son obtention.» De telles demandes auraient dès lors dû être introduites depuis longtemps. 


Sur le même sujet

Les banques européennes vacillent fortement
Le secteur bancaire vit à nouveau des heures difficiles suite aux annonces de la Société Générale et de Commerzbank. Plus de 44.000 postes passeront à la trappe dans les établissements du Vieux Continent d'ici 2022. Le Luxembourg, pour l'heure, n'est pas encore concerné.
Société Générale Bank and Trust, Panama Papers, le 05 Avril 2016. Photo: Chris Karaba
Bénéfice en chute libre pour la Spuerkeess
La Banque et Caisse d'épargne de l'Etat (BCEE) a publié vendredi ses résultats de l'année 2018. Et avec 175,4 millions d'euros, le résultat net de la banque au 31 décembre 2018 recule de 27,2 % par rapport à l'année 2017.
Spuerkees,BCEE,Gare,Foto:Gerry Huberty