Changer d'édition

Le Belval Plaza change de mains
Économie 10.03.2020 Cet article est archivé

Le Belval Plaza change de mains

Le Belval Plaza change de mains

Photo: Carlos de Jesus
Économie 10.03.2020 Cet article est archivé

Le Belval Plaza change de mains

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
6,5 millions: ce n'est pas le montant de la transaction mais le nombre de visiteurs passant chaque année par la galerie commerciale, à Esch-sur-Alzette. Firce Capital vient de racheter le lieu.

Si 2019 a été l'année des ouvertures de nouveaux centres commerciaux (Royal Hamilius, Infinity ou Cloche d'Or), voilà que 2020 débute par le rachat d'un poids lourd du genre. Ainsi, ce mardi, Firce Capital a confirmé l'acquisition du Belval Plaza. Un «coup» réalisé quelques mois seulement après que cette société a recruté l'ancien directeur de JLL, Romain Muller (société qui justement assure la gestion des espaces de vente répartis sur les 37.150 m2).

Avec 6,5 millions de visiteurs par an, une quarantaine de boutiques, sept restaurants, une salle de fitness, un cinéma et 1 200 places de parking, Belval Plaza est l’un des plus importants centres commerciaux du Grand-Duché. Et l'investissement est d'autant plus intéressant que la montée en puissance des différentes tours construites sur l'ancien site sidérurgique comme la croissance du nombre d'étudiants à l'UNI lui donnent un nombre d'acheteurs potentiels de plus en plus important.

Situé à la frontière, au sud du pays, le Belval Plaza offre aussi un atout considérable aux yeux de Christophe Fournage, président de Firce Capital. Il est ouvert «au cœur d’une zone de chalandise de 225.000 personnes, dotées d’un haut pouvoir d’achat (29 000 euros par an). Le centre commercial dispose donc d’un énorme potentiel de développement et d’évolution.»  


Sur le même sujet

Epicerie, banque, boulangerie ou encore salle de fitness, 14 enseignes vont composer le nouveau centre commercial qui ouvrira ses portes dans une semaine à l'entrée de la commune.
Et si l'avenir du commerce de ville tenait dans les boutiques éphémères? A Luxembourg, la tendance commence à prendre. La Ville étant même prête à tenter l'expérience au-delà du centre-ville.
Lokales,Pop-Up-Stores in der Hauptstadt -  Bricks4Kidz (38, rue Philippe II) . Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le projet d'ouvrir une galerie commerciale resurgit sur l'ancien site du magasin Hobbi, à Esch-sur-Alzette. En plus des magasins, les trois ans de chantiers annoncés devraient permettre de créer également près de 200 appartements.
Le nouveau centre commercial Cactus de Lallange à Esch/Alzette pourrait être achevé fin 2021.
Le centre commercial est sorti de terre en 1974. Pionnier dans son genre, le hall conçu autour du magasin Cactus était alors isolé, au milieu des champs. Depuis, il a grandi et regroupe aujourd'hui 105 enseignes différentes.
Le slogan à l'ouverture de Belle Étoile, en 1974, était «Le rendez-vous des familles heureuses».