Changer d'édition

La piste du Findel entame (enfin) son premier lifting
Économie 2 min. 05.05.2021

La piste du Findel entame (enfin) son premier lifting

Etalé sur deux années, le chantier de rénovation se déroulera entre 23h et 6h, de mars à octobre.

La piste du Findel entame (enfin) son premier lifting

Etalé sur deux années, le chantier de rénovation se déroulera entre 23h et 6h, de mars à octobre.
Photo: Chris Karaba
Économie 2 min. 05.05.2021

La piste du Findel entame (enfin) son premier lifting

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Six ans après l'annonce de la mise en oeuvre d'un chantier inédit dans l'histoire de l'aéroport, le gros des travaux débutera «la semaine prochaine», indique mercredi LuxAirport. Une opération de 150 millions d'euros qui doit se dérouler de nuit et s'étaler sur deux années.

Initialement prévus pour «la fin 2017», puis repoussés «au printemps 2019», les travaux de rénovation complète de la piste du Findel auront bel et bien lieu cette année. Une première dans l'histoire de l'aéroport inauguré en 1946 qui aura mis six ans à se concrétiser, François Bausch (Déi Gréng) ayant annoncé la mesure en 2015 à la suite de la découverte d'un trou sur le tarmac qui avait contraint à une interruption totale du trafic.


L'ensemble des travaux sera financé par Lux-Airport.
La rénovation de la piste du Findel confirmée pour 2021
Un budget de 150 millions d'euros sera débloqué sur ces travaux de renforcement du site qui a vu décoller et atterrir quatre millions de passagers l'an passé. Mais au-delà, le ministre de la Mobilité rappelle qu'un vaste réaménagement attend l'aéroport.

Si les travaux préparatoires du chantier ont d'ores et déjà débuté, la phase la plus critique débutera «la semaine prochaine», confirme mercredi Lux-Airport, société gestionnaire de l'aéroport, qui précise que le chantier sera exécuté «au cours des deux prochaines années». Car le chantier prévoit une modification en profondeur de l'infrastructure qui a pu accueillir jusqu'à 75.000 décollages et atterrissages par an, à savoir la mise en place d'un nouveau système de drainage, l'installation de couloirs latéraux et la mise aux normes de l'ensemble du système de signalisation.

Une opération confiée à un consortium qui regroupe Colas, Felix Giorgetti, Karp-Kneip et JDC Airport pour un budget global de 150 millions d'euros. Soit près du double des estimations avancées en 2015 qui évoquaient une fourchette comprise entre 80 et 100 millions d'euros. Mais une enveloppe revue à la baisse par rapport aux chiffres avancés un temps par le ministre de la Mobilité qui tablait sur une facture pouvant aller jusqu'à 200 millions d'euros. 


La mue du Findel ne fait que commencer
Infrastructure vitale à l'économie, l'aéroport de Luxembourg va connaître, d'ici à 2025, non seulement la rénovation de sa piste, mais aussi la création d'une nouvelle tour de contrôle ou de nouveaux bâtiments liés au projet «Airport City». Sans compter des mesures de lutte contre le bruit ou la baisse des émissions de CO2.

A noter qu'en vertu des règles européennes, le financement des travaux sera assuré majoritairement par Lux-Airport, qui devrait débourser 112 millions. Une charge conséquente pour la société propriété à 100% de l'Etat qui sera compensée par la mise en place d'une taxe d'atterrissage, inexistante au Luxembourg à la différence de ses voisins directs. Un surplus à charge des compagnies aériennes qui devraient la répercuter sur le prix du billet en provenance ou à destination du Findel.

Dans les faits, le chantier ne devrait pas trop perturber le trafic aérien, notamment le trafic passager en phase de convalescence, et se déroulera donc entre 23h et 6h. Quelque 300 ouvriers, ingénieurs et autres spécialistes doivent participer à ces travaux qui doivent également permettre au Findel d'atteindre ses objectifs de réduction de CO2. En l'occurrence, l'ambition affichée de rendre l'aéroport neutre en émission de gaz à effet de serre. Si le trafic passager ne doit pas être impacté, il n'en sera pas de même pour le fret, Cargolux assurant des vols de nuit et qui devra donc atterrir en partie à Liège ou à Francfort-Hahn.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un budget de 150 millions d'euros sera débloqué sur ces travaux de renforcement du site qui a vu décoller et atterrir quatre millions de passagers l'an passé. Mais au-delà, le ministre de la Mobilité rappelle qu'un vaste réaménagement attend l'aéroport.
L'ensemble des travaux sera financé par Lux-Airport.
Avec le décollement des activités fret et passagers, l'aéroport luxembourgeois contribue à faire décoller l'économie nationale. De l'importance donc de poursuivre à y développer commerces, services et administration.
26.9. Wi / Findel / Flughafen / Luxair Services / Flugzeuge / Luftfahrt  Foto:Guy Jallay
Infrastructure vitale à l'économie, l'aéroport de Luxembourg va connaître, d'ici à 2025, non seulement la rénovation de sa piste, mais aussi la création d'une nouvelle tour de contrôle ou de nouveaux bâtiments liés au projet «Airport City». Sans compter des mesures de lutte contre le bruit ou la baisse des émissions de CO2.
Le gigantesque projet débutera en 2020: la piste de décollage et d'atterrissage de l'aéroport de Luxembourg sera renouvelée. Mais quelques perturbations sont à prévoir.
Lux-Airport - Findel - Photo : Pierre Matgé
La rénovation complète de la piste d'atterrissage du Findel coûtera 258 millions d'euros, a déclaré François Bausch, jeudi à la Chambre des députés, lors du débat d'orientation sur l'avenir de l'aéroport.
La rénovation complète de la piste d'atterrissage du Findel coûtera plutôt entre 80 et 100 millions d'euros. C'est bien plus que les premières estimations. Un financement qui pose question. Les travaux devraient démarrer en 2017 et être parachevés en 2020.