Changer d'édition

La majorité des résidents propriétaires de leur logement
Économie 18.05.2017 Cet article est archivé
Selon une étude de la BCL

La majorité des résidents propriétaires de leur logement

Selon une étude de la BCL

La majorité des résidents propriétaires de leur logement

Illustration: Shutterstock
Économie 18.05.2017 Cet article est archivé
Selon une étude de la BCL

La majorité des résidents propriétaires de leur logement

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Plus de 67% des ménages au Luxembourg sont propriétaires de leur logement, selon une étude publiée par la Banque Centrale de Luxembourg (BCL).

Plus de 67% des ménages au Luxembourg sont propriétaires de leur logement, selon une étude publiée par la Banque Centrale de Luxembourg (BCL).

Cette étude, réalisée en coopération avec l'Institut de Recherches Economiques, le LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research), indique que les maisons, voitures et autres objets de valeur représentent 84,7% des actifs réels pour les ménages luxembourgeois.

La plupart des ménages ont leur propre maison (67,6%), et 26,3% d'entre eux possèdent d'autres biens. 25,7% ont des objets de valeur, selon des données datant de 2014, mais publiées récemment. Ce sondage n'est effectué que tous les quatre ans.

En comparaison, ces chiffres diffèrent peu de la précédente étude publiée en 2010.

La valeur moyenne des actifs bruts pour le Luxembourg est évaluée à environ 733,3 milliers d'euros fin 2014.

La prochaine étude sera publiée en 2018. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Contrairement aux autres secteurs qui ont marqué le pas en 2020 en raison de la pandémie, le poids du logement dans le budget des ménages continue de peser toujours plus lourd, indique la CSSF dans son dernier rapport annuel. Une tendance qui ne serait pas près de changer.
Sozialalmanach, Wohnungsbau, Wohnung, Gasperich, Wohnungsmarkt, Mieten, Residenz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Si les inégalités s'accroissent, le patrimoine des ménages luxembourgeois a progressé ces dernières années. Compris dans une période où les taux d'intérêt ont baissé.
Si la part des foyers débiteurs diminue au Luxembourg, le montant de leur dette s’est accrue. En une année, en 2018, le montant à rembourser a grimpé de 8% constate la Banque centrale du Luxembourg.